Vassili Struve

Orientaliste russe
Vassili Struve
Biographie
Naissance

Saint-Pétersbourg
Décès
(à 76 ans)
Leningrad
Sépulture
Nationalité
Soviétique puis russe
Formation
Faculté d'histoire et de philologie de l'université impériale de Saint-Pétersbourg (d) (jusqu'en )
Faculté orientale de l'université d'État de Saint-Pétersbourg (jusqu'en )Voir et modifier les données sur Wikidata
Activités
Famille
Famille Struve (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
A travaillé pour
Université impériale de Saint-Pétersbourg (en), université Herzen, Institut d'anthropologie et d'ethnographie Mikloukho-Maklaï (en), musée de l'Ermitage, faculté orientale de l'université d'État de Saint-Pétersbourg, Institut d'études orientales de l'académie des sciences de RussieVoir et modifier les données sur Wikidata
Membre de
Société impériale orthodoxe de Palestine
Académie des sciences de l'URSS (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Maîtres
Alexandre Lappo-Danilevski (en), Johann Peter Adolf Erman, Michael Rostovtzeff, Boris Touraïev, Pavel Kokovtsov (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Directeurs de thèse
Distinctions
PlateOfMillionnaya27.JPG
Plaque du souvenir, 27, rue Millionnaïa, Saint-Pétersbourg

Vassili Struve né le ( dans le calendrier grégorien) à Saint-Pétersbourg et mort le à Leningrad est un historien orientaliste soviétique, égyptologue et assyriologue.

BiographieModifier

Il est le fondateur de l'école soviétique des historiens de l'Orient antique, académicien de l'Académie des sciences de Russie (à l'époque URSS) en 1935. Il était membre de la Société impériale orthodoxe de Palestine. À sa mort en 1965 il est enterré au cimetière Serafimovski. Vassili Struve est le seul archéologue qui ait jamais publié sur le sujet des sphinx de Saint-Pétersbourg durant le XIXe siècle et le XXe siècle. C'était en 1912[1]. Il a fallu attendre 2005 pour que de nouvelles publications scientifiques apparaissent sur le sujet.

RéférencesModifier

  1. (ru) Vassili Struve, les sphinx de Pétersbourg /В.В.Струве. «Петербургские сфинксы». — СПб., типография М.А.Александрова, 1912 г.

Liens externesModifier