Ouvrir le menu principal

Une partie des actions

épisode de Star Trek

Article principal : Star Trek (série télévisée).

Une partie des actions
Épisode de Star Trek
Titre original A Piece of the Action
Numéro d'épisode Saison 2
Épisode 17
Code de production 603-49
Réalisation James Komack
Scénario David P. Harmon
Gene L. Coon
Directeur de la photographie Jerry Finnerman
Diffusion États-Unis :
France :
Chronologie
Liste des épisodes de Star Trek

Une partie des actions (A Piece of the Action) est le dix-septième épisode de la deuxième saison de la série télévisée Star Trek. Il fut diffusé pour la première fois le sur la chaîne américaine NBC.

Sommaire

SynopsisModifier

La Fédération reçoit un message de détresse d'un vieux vaisseau: l'USS Horizon, disparu en 2168. En arrivant sur les lieux (la planète Sigma Iota II), l'équipage découvre que toute la planète vit sur le modèle de Chicago pendant la prohibition.

DistributionModifier

Acteurs principauxModifier

Acteurs secondairesModifier

RésuméModifier

L'USS Enterprise se rend sur Sigma Iotia II, où le vaisseau Horizon s'était rendu 100 ans auparavant peu de temps avant sa disparition. Afin de savoir si le vaisseau a interféré le développement de cette planète, ils entrent en contact avec un Iotien du nom de Bela Oxmyx qui dit être le chef de Sigma Iotia II. Le capitaine Kirk, Spock et le Docteur McCoy se téléportent à la surface. Ils se retrouvent alors dans un monde semblable au Chicago des années 20 avec des gangsters patrouillant les rues et portant des mitraillettes à bout de bras. Ils sont reçus par Bela Oxmyx et s'aperçoivent que celui-ci est en réalité un chef de gang mafieux. Ils découvrent aussi qu'un livre sur les gangsters de Chicago laissé par l'équipage de l' Horizon est devenu leur bible et que toute leur société est fondée sur le crime organisé, Oxmyx étant en rivalité avec un bandit du nom de Jojo Krako.

Prenant Kirk, Spock et McCoy en otage, Bela Oxmyx entre en contact avec Scotty et exige à ce que l'équipage de l'Entreprise lui remette des armes qui lui permettrait de gouverner entièrement Sigma Iotia II. La petite équipe réussit pourtant à s'enfuir après que Kirk ai assommé les gardes après leur avoir promis de leur apprendre un nouveau jeu de carte nommé le Fizzbin. Alors que Spock et McCoy réussisse à se téléporter à l'intérieur de l'Enterprise, Kirk est enlevé par les hommes de Jojo Krako. Celui-ci lui demande la même chose que Bela Oxmyx. Kirk parvient à s'enfuir avec une mitraillette et à libérer Spock et McCoy qui ont été pris au piège d'une fausse négociation par Oxmyx.

Imitant les attitudes et le phrasé des gangsters, Kirk et Spock mettent au point un plan leur permettant de se déguiser et de téléporter un par un la plupart des dirigeants de gangs dans le bureau de Bela Oxmyx. Kirk fait croire qu'ils tiennent à récupérer une partie d'un "butin" imaginaire et que la fédération en veut 40% , afin de forcer Oxmyx et le reste des chefs de gangs à se constituer en une organisation. Ils profitent d'un combat de rue organisé par les hommes de Krako afin de montrer que leur vaisseaux peuvent immobiliser n'importe quel ennemi sur commande. En rentrant, McCoy révèle qu'il a perdu son communicateur sur place. Kirk éclate de rire en expliquant que dans le futur, les iotiens pourront peut-être venir leur réclamer "leur part du butin."

ContinuitéModifier

  • Le personnage d'Hikaru Sulu n'apparaît pas dans cet épisode.
  • Dans l'épisode Le deuil de la série dérivée Star Trek: Enterprise on peut voir l'USS Horizon avant sa disparition, ainsi qu'un exemplaire du livre "les gangsters de Chicago" dans la cabine d'un membre nommé Travis Mayweather.
  • Le jeu vidéo sur NES Star Trek: 25th Anniversary s'inspire en partie de cet épisode.
  • Dans le comic book "... Let's Kill All the Lawyers!" Bela Okmyx est l'un des témoins au procès de James T. Kirk.

ProductionModifier

ÉcritureModifier

L'idée d'une planète gouvernée par des gangsters, était déjà en germe en mars 1964, sous le nom de "President Capone" lorsque le créateur de la série Gene Roddenberry proposa son projet de sérier, sous le nom de Star Trek is.... Une première ébauche, nommée "The Syndicate" ("le syndicat") avait été écrit pour la saison 1 par George Clayton Johnson et Roddenberry l'avait apprécié. Le scénario commença à être développée sous le nom de "Chicago II" en avril 1966 avant d'être abandonnée, Johnson étant trop pris sur l'écriture de Ils étaient des millions.

Il fallut attendre la deuxième saison pour que le co-producteur de l'époque, Gene L. Coon relance la production de l'épisode et décide d'utiliser l'angle comique à la manière de l'épisode Tribulations. Le scénariste David P. Harmon est alors engagé. Une première version voit le jour sous le nom de "The Expatriates" ("Les expatriés") en août 1967 avant d'être réécrit en partie par Gene L.Coon en sous le nom de "Mission into Chaos" ("mission au cœur du chaos") Dans ce scénario, la planète devait être au cœur d'un conflit entre la Fédération et les romuliens et au sein des gangs devaient se trouvaient des romuliens infiltrés.

L'épisode fut réécrit en octobre 1967 par Coon, puis par John Meredyth Lucas le 30 octobre 1967, après le départ de Coon .

CastingModifier

TournageModifier

Le tournage eut lieu du 2 au 9 novembre 1967 au studio de la compagnie Desilu sur Gower Street à Hollywood, sous la direction du réalisateur James Komack[1].

Une grande partie de l'épisode fut tournée au sein des décors de la Paramount, notamment quelques décors d'extérieur qui serviront pour la série Dear John. La plupart des costumes furent créés afin que les membres des gangs se distinguent par leur chapeau, ceux d' Oxmyx portent des Fédoras, ceux de Krako portent des canotiers et ceux de Mirt portent des chapeaux melons.

Diffusion et réception critiqueModifier

Diffusion américaineModifier

L'épisode fut retransmis à la télévision pour la première fois le sur la chaîne américaine NBC en tant que dix-septième épisode de la deuxième saison.

Diffusion hors États-UnisModifier

L'épisode fut diffusé au Royaume Uni le sur BBC One[2].

En version francophone, l'épisode fut diffusé au Québec en 1971. En France, l'épisode est diffusé le lors de la rediffusion de l'intégrale de Star Trek sur La Cinq. Le titre français "une partie des actions" vient d'une mauvaise traduction de la phrase anglaise "A Piece of the Action" qui pourrait se traduire par "Une part du butin."

Réception critiqueModifier

Dans un classement pour le site Hollywood.com Christian Blauvelt place cet épisode à la 19e position sur les 79 épisodes de la série originelle estimant que l'épisode est le meilleur épisode montrant une planète dont le développement s'inspire d'un moment de l'histoire terrienne[3]. Pour le site The A.V. Club Zack Handlen donne à l'épisode la note de B+ trouvant que malgré son atmosphère de bandit l'épisode est à la fois très stupide et très distrayant[4].

Adaptations littéraireModifier

L'épisode fut romancé sous forme d'une nouvelle de 18 pages écrite par l'auteur James Blish dans le livre Star Trek 4 un recueil compilant différentes histoires de la série et sortit en juillet 1971 aux éditions Bantam Books[5]. En 1978, l'épisode connu aussi une adaptation en roman photo créé à partir de captures d'écran de l'épisode[6]

Éditions commercialesModifier

Aux États-Unis, l'épisode est disponible sous différents formats. En 1988 et 1990, l'épisode est sorti en VHS et Betamax[7]. L'épisode sortit en version remastérisée sous format DVD en 1999 et 2004[7].

L'épisode connu une nouvelle version remasterisée sortie le 24 avril 2007 : l'épisode fit l'objet de nombreux nouveaux effets spéciaux, notamment les plans de la planète Iotia II vue de l'espace et les plans de l'Enterprise qui ont été refait à partir d'images de synthèse. De plus les effets des tirs phasers ont été améliorés. Cette version est comprise dans l'édition Blu-ray, diffusée en septembre 2009[8].

En France, l'épisode fut disponible avec l'édition VHS de l'intégrale de la saison 2 en 2000. L'édition DVD est sortie le 18 novembre 2004 et l'édition Blu-ray le 27 avril 2009.

Liens externesModifier

Notes et référencesModifier

  1. (en) Herbert Franklin Solow et Robert Justman, Inside Star Trek The Real Story, Simon & Schuster, , 204 p. (ISBN 0-671-00974-5)
  2. (en) Asherman, Allan, The Star Trek Compendium, Titan Books, (ISBN 0-907610-99-4)
  3. (en) Christian Blauvelt, « Ranking All 79 'Star Trek: The Original Series' Episodes from Worst to Best » [archive du ], Hollywood.com (consulté le 18 décembre 2015)
  4. (en) Zack Handlen, « "A Piece Of The Action" / "The Immunity Syndrome" », The A.V. Club,‎ (lire en ligne)
  5. (en) Jeff Ayers, Voyages of Imagination, New York, Pocket Books, [détail de l’édition] (ISBN 978-1-4165-0349-1)
  6. (en) Roby, Steve, « Complete Starfleet Library: 1977 » (consulté le 25 décembre 2006)
  7. a et b (en) Steve Kelley, Star Trek: The Collectables, Iola, WI, Krause Publications, [détail de l’édition] (ISBN 978-0-89689-637-6)
  8. (en) James Hunt, « Star Trek: The Remastered Series Seasons 1, 2 & 3 review » [archive du ], Den of Geek, (consulté le 19 décembre 2015)