Un shérif à New York

film américain réalisé par Don Siegel et sorti en 1968
Un shérif à New York
Description de cette image, également commentée ci-après
Clint Eastwood et Susan Clark

Titre original Coogan's Bluff
Réalisation Don Siegel
Scénario Herman Miller
Acteurs principaux
Sociétés de production Malpaso Company et Universal Pictures
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre action
policier
thriller
Durée 93 minutes
Sortie 1968


Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Un shérif à New York (Coogan's Bluff) est un film américain réalisé par Don Siegel, sorti en 1968.

SujetModifier

Un shérif de l'Arizona, aux méthodes expéditives, est envoyé à New York pour récupérer un détenu. À la suite de l'évasion de ce dernier, il part à sa poursuite.

Résumé détailléModifier

Coogan est un shérif adjoint de l'Arizona à qui son patron a confié la tâche de ramener Ringerman, un prisonnier détenu à New York. Arrivé à destination par un hélicoptère de New York Airways, il est reçu par le lieutenant McElroy qui lui annonce que Ringerman ne peut pas être ramené pour le moment parce qu'il a pris du LSD et qu'il a dû être admis à l'hôpital pour une désintoxication. Pour le ramener en Arizona, il faut d'abord que Coogan puisse obtenir la permission de le sortir de l'hôpital puis l'aval de la Cour Suprême de l'État de New York.

Coogan n'a pas envie d'attendre que toute cette bureaucratie se mette en marche. Par un tour de passe-passe, il parvient à faire sortir Ringerman de l'hôpital, mais des complices du truand l'attendent à l'aéroport et réussissent à le faire évader en assommant Coogan au passage.

Bien décidé à retrouver son prisonnier malgré l'ordre de McElroy de se tenir tranquille, Coogan rend d'abord visite à la mère de Ringerman, qui lui apprend que la petite amie du truand se nomme Linny Raven. Il retrouve celle-ci dans un night-club de New York et tente de la persuader de l'emmener au fugitif. Elle finit par le conduire dans un bar miteux où il ne réussit qu'à se faire tabasser par d'autres complices.

En colère, Coogan retourne chez Linny Raven et l'oblige de nouveau à le conduire à Ringerman. Celui-ci s'est terré au musée du Cloître sur les bords de l'Hudson. Lorsque Ringerman aperçoit Coogan, il tente de s'enfuir à moto. S'ensuit alors une course-poursuite qui se termine par la capture de Ringerman. Coogan consent alors à faire toutes les démarches légales nécessaires pour obtenir sa garde et le ramener en Arizona en faisant preuve enfin d'un peu d'humanité à son égard (il lui offre une cigarette à bord de l'hélicoptère). Cette « humanisation » de Coogan est vraisemblablement liée à sa rencontre avec la belle Julie Roth.

Fiche techniqueModifier

DistributionModifier

ProductionModifier

TournageModifier

Le tournage a eu lieu à l'automne 1967.

AnalyseModifier

Références à d'autres œuvresModifier

  • Lorsque Coogan entre dans une boîte de nuit new-yorkaise à la recherche de Ringerman, on peut voir sur grand écran une scène de Tarantula ! (Tarantula), un film de science-fiction de série B sorti en 1955 et dans lequel Clint Eastwood joue un petit rôle.

Autour du filmModifier

  • Le tournage a eu lieu principalement à New York. La séquence d'ouverture (la capture de l'Indien) a eu lieu dans le désert Mojave en Californie. La rencontre finale entre Coogan et Ringerman a lieu au Musée du Cloître, situé sur la 193e Rue Ouest à New York. La poursuite à moto se déroule dans les sentiers de Fort Tryon Park.
  • Le producteur et réalisateur Don Siegel s'est donné un petit rôle dans le film. Il joue un homme dans un ascenseur.
  • Ce film dans lequel Clint Eastwood joue le rôle d'un policier aux méthodes expéditives inspirera vraisemblablement le personnage de Harry Callahan dont le premier film sera tourné à San Francisco sous la direction encore de Don Siegel trois ans plus tard. Autre point commun avec les futurs Inspecteur Harry, la présence d'Albert Popwell dans le rôle de monsieur Wonderful qu'il rencontre dans la boîte de nuit où se trouve la fiancée de Ringerman. Cet acteur, décédé en 1999, apparaîtra en effet de manière récurrente et dans des rôles différents dans quatre des films consacrés à l'inspecteur Harry mais aussi dans une autre réalisation de Donald Siegel : « Tuez Charley Varrick » avec Walter Matthau et Felicia Farr actrice fétiche de Delmer Daves et seconde épouse de Jack Lemmon.
  • Autre particularité : Clint Eastwood incarne un personnage fumant la cigarette alors que l'acteur est non fumeur dans la vie.

Notes et référencesModifier

Liens externesModifier