Ouvrir le menu principal

USS South Dakota (BB-57)

navire de guerre

Page d'aide sur l'homonymie Pour les autres navires du même nom, voir USS South Dakota.

USS South Dakota
Image illustrative de l’article USS South Dakota (BB-57)
Type Cuirassé
Classe South Dakota
Histoire
A servi dans Pavillon de l'United States Navy United States Navy
Chantier naval New York Shipbuilding Corporation
Quille posée
Lancement
Armé
Statut retiré du service actif
le
Caractéristiques techniques
Longueur 210 m
Maître-bau 33 m
Tirant d'eau 11,1 m
Déplacement 35 000 tonnes
Vitesse 27,8 nœuds
Caractéristiques militaires
Armement 9 canons de 406 mm
  • 20 canons de 127 mm
  • 68 canons AA de 40 mm
  • 76 canons AA de 20 mm
Carrière
Indicatif BB-57

L’USS South Dakota (BB-57) est un cuirassé américain de l’US Navy. Premier navire de la classe South Dakota, il est entré en service en 1942 et en a été retiré en 1947.

ServiceModifier

Le South Dakota rejoignit le la Task Force 16, regroupée autour du porte-avions USS Enterprise (CV-6). Il prit part à la bataille des îles Santa Cruz, où il s’illustra par une protection efficace du porte-avions Enterprise contre les bombardiers japonais (26 avions détruits), mais sa tourelle avant fut endommagée par une bombe de 250 kg. Lors de la bataille navale de Guadalcanal en , il coula le destroyer Shikinami avant d’être pris à partie par trois autres navires japonais, dont le cuirassé Kirishima. Gravement endommagé, il fut touché par 42 obus et dut s’éloigner du combat. Il fut partiellement réparé par le navire de réparation Prometheus avant de rejoindre New York le pour des réparations plus importantes.

Il reprit la mer dès , servant dans l’Atlantique Nord aux côtés du porte-avions USS Ranger (CV-4) jusqu’en avril. Il retourna vers le Pacifique vers l’été 1943 et participa à l’Opération Galvanic en novembre. En décembre, il bombarda les positions japonaises de Nauru avec cinq autres cuirassés. Le , il participa à l’opération Hailstone, où il subit de constantes attaques aériennes mais les repoussa avec succès (4 avions abattus). Il bombarda la base japonaise de Truk fin avril et rejoignit la Task Force 58 début mai pour participer à l’opération Forager.

Lors de la bataille de la mer des Philippines, en , il reçut d’un Yokosuka D4Y une bombe de 250 kg qui tua 24 marins. Mais le résultat de cette bataille fut catastrophique pour l’aviation japonaise, avec des pertes supérieures à 300 avions : cette bataille prit le surnom de « grand tir aux pigeons des Mariannes ». Il rentra à Pearl Harbor en septembre pour réparations, puis fut affecté à la Task Force 38. Il escorta la force de débarquement sur Mindoro en et participa aux invasions de Formose en . Il servit ensuite principalement à la bataille d'Okinawa jusqu’en mai, avant de venir bombarder les côtes japonaises à l’été 1945. Il rentra à San Francisco en et rejoignit la base navale de Philadelphie.

Le South Dakota fut affecté à la flotte de réserve de l’Atlantique en et retiré du service le après avoir obtenu 13 Battle Stars. Il fut vendu pour ferraillage que le , pour 446 000 dollars.

Classe South DakotaModifier

Article détaillé : Classe South Dakota.

La classe South Dakota a été conçue en 1938 et les engagements tenus lors des Traités de Washington et de Londres n’ont jamais été respectés. Les caractéristiques de cette classe étaient 35 000 tonnes, canons de 406 mm (au lieu de 356 comme prévu) et une vitesse de 27 nœuds.

Classe South Dakota
Nom chantier naval mise en chantier Lancement mise en service fin
USS South Dakota (BB-57) Chantiers de New York retiré du service le vendu pour ferraillage
USS Indiana (BB-58) Chantiers de Newport retiré du service le vendu pour ferraillage
USS Massachusetts (BB-59) Chantiers de Quincy retiré du service le transformé en Navire musée
USS Alabama (BB-60) Chantiers de Norfolk retiré du service le transformé en Navire musée

Sur les autres projets Wikimedia :