Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Turcomans.
Turcomans de Syrie

Description de l'image Flag of Syrian Turkmens.svg.
Populations significatives par région
Population totale 0,114 à 0,2 million[1], 0,8 à 1 million[2],0,5 à 3,5 millions[3]
Autres
Régions d’origine Asie centrale
Langues azéri, arabe
Religions Islam sunnite, Alévisme
Ethnies liées Turkmènes, Turkmènes d'Irak, Turcs (peuple), Azéris, autres peuples turcs
Description de cette image, également commentée ci-après
Carte de répartition
Drapeau des Turkmènes de Syrie (2de version).

Les Turcomans de Syrie ou Turkmènes de Syrie sont des citoyens syriens d'origine turque oghouze.

HistoireModifier

Leurs ancêtres vivaient en Syrie au temps de l'Empire ottoman avant sa dissolution et la création de la Syrie moderne. Peu d'études sérieuses ont été consacrées à leur situation actuelle[4].

ActualitéModifier

On ne connaît pas leur nombre exact en raison du refus du gouvernement syrien de procéder à des recensements ethniques. Leur nombre est toutefois largement inférieur à celui des minorités ethniques et religieuses les plus importantes du pays (kurdes, alaouites ou chrétiennes). Les démographes spécialistes de la région[Qui ?] estiment leur nombre à environ 114 000 personnes soit 0,6 % de la population totale de la Syrie[5].

Les principales villes de Syrie ayant d'importantes populations turcomanes sont Lattaquié, Hama et Homs.[réf. nécessaire]

CultureModifier

La langue des Turcomans syriens est un dialecte turc proche du turc osmanli parlé en Turquie. Cependant, de nombreux Turcomans ont adopté l'arabe comme langue usuelle et se sont assimilés[réf. nécessaire].

Notes et référencesModifier

  1. Syria, 2011 : Convoluted loyalties, a chaotic insurgency, and the revival of the caliphate, page 168. Al Qconfirmed estimates rans : The Islamic State, Takfir and the Genocide of Muslims. Author: V. G. Julie Rajan. Contemporary Terrorism Studies. New York, Routledge, 2015, 366 p. (ISBN 9781317645382)

    « These include Turkmen, who number approximately 200,000 in Syria. »

  2. Nahost-Informationsdienst (ISSN 0949-1856) : Presseausschnitte zu Politik, Wirtschaft und Gesellschaft in Nordafrika und dem Nahen und Mittleren Osten. Autors: Deutsches Orient–Institut; Deutsches Übersee–Institut. Hamburg: Deutsches Orient–Institut, 1996, p. 33.

    « The number of Turkmens in Syria is not fully known, with unconfirmed estimates ranging between 800,000 and one million. »

    .
  3. (en) « Who are the Turkmen in Syria? », sur British Broadcasting Corporation (consulté le 24 novembre 2015).

    « There are no reliable population figures, but they are estimated to number between about half a million and 3.5 million. »

  4. Il existe une étude en allemand sur la question : (de) Frank Meyer, Dōm und Turkmān in Stadt und Land Damaskus, Erlangen, Fränkische Geographische Gesellschaft, .
  5. Youssef Courbage, « La population de la Syrie », dans Y. Courbage, B. Dupret et al., La Syrie au présent. Reflets d’une société, Paris, Actes Sud, , p. 189.

Articles connexesModifier