Turkish Délices

film sorti en 1973
Turkish Délices
Description de cette image, également commentée ci-après
Rutger Hauer et Monique van de Ven durant le tournage.

Titre original Turks fruit
Réalisation Paul Verhoeven
Scénario Gerard Soeteman
Musique Rogier van Otterloo
Acteurs principaux
Sociétés de production Verenigde Nederlandsche Filmcompagnie
Pays d’origine Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas
Genre comédie dramatique
Durée 112 minutes
Sortie 1973


Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Turkish Délices (Turks fruit) est un film néerlandais réalisé par Paul Verhoeven et sorti en 1973.

RésuméModifier

Au début des années 1970, Eric, un sculpteur bohème, vit au milieu de ses fantasmes de sexualité débridée, de viols et de meurtres. Chaque jour, il séduit des femmes en usant de méthodes particulières et brutales. Après avoir couché avec elles, il les jette dehors de chez lui, après les avoir numérotées dans un cahier. En fait, il est profondément perturbé par la rupture qu'il a eue quelque temps auparavant avec Olga. Il avait fait sa connaissance en faisant de l'auto-stop. Ensemble, ils ont un grave accident. Eric s'en sort presque indemne mais Olga, gravement blessée, souffre d'une commotion cérébrale.

Quand Olga sort de l'hôpital, Eric cherche à la revoir, mais sa mère refuse de les laisser se rencontrer, prétendant que leur fille ne le veut pas non plus. Un jour, il la retrouve par hasard sur un champ de foire. Ils se marient rapidement, malgré l'opposition de la mère d'Olga mais avec le soutien de son père. Après le décès du père, leur relation se dégrade. Un soir, après une soirée arrosée dans un restaurant chinois, Olga fugue avec un homme d'affaires américain. C'est ici que se termine le flash-back.

Quelque temps plus tard, Eric, toujours obsédé par Olga, tente de la récupérer. Mais elle lui annonce qu'elle s'est fiancée avec un autre homme d'affaires américain.

Une année plus tard, Eric et Olga se retrouvent à nouveau par hasard. Olga lui explique qu'elle a rompu son mariage et qu'elle est revenue vivre en Hollande. Mais, Éric remarque tout de suite qu'elle se comporte de manière étrange et incohérente. Après qu'elle s'est évanouie, il l'amène à l'hôpital. Le diagnostic est formel : elle souffre d'une tumeur au cerveau en phase terminale.

Fiche techniqueModifier

  Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section peuvent être confirmées par la base de données IMDb.

DistributionModifier

 
Rutger Hauer et Monique van de Ven (7 juin 1972)

ProductionModifier

Le scénario est basé sur le roman Turks fruit de Jan Wolkers, très populaire aux Pays-Bas[2]. Auparavant, Paul Verhoeven avait sans succès tenté d'adapter d'autres œuvres de l'auteur[3].

Ce film marque la première collaboration au cinéma entre le réalisateur Paul Verhoeven et l'acteur Rutger Hauer, après la série télévisée Floris (1969). Ils travailleront à nouveau ensemble sur Katie Tippel (1975), Le Choix du destin (1977), Spetters (1980) et La Chair et le Sang (1985)[3].

Le tournage a lieu aux Pays-Bas : Amsterdam, Alkmaar, Bussum, Zaandam ainsi qu'à l'université Érasme de Rotterdam[4]. Après avoir vu French Connection (1971) de William Friedkin, Paul Verhoeven et son directeur de la photographie Jan de Bont optent pour un éclairage à la lumière naturelle et très réaliste. Les deux hommes se disputeront à ce sujet car Paul Verhoeven souhaite revenir à un éclairage plus traditionnel et renvoie Jan de Bont. Mais après le visionnage des premiers rushes, le réalisateur se rend compte qu'il s'est trompé[3].

AccueilModifier

Le film est inclus dans l'ouvrage 1001 films à voir avant de mourir[3].

DistinctionsModifier

Le film est nommé à l'Oscar du meilleur film en langue étrangère en 1974[5], mais c'est François Truffaut qui l'obtient avec La Nuit américaine.

En 1999, le film reçoit le Veau d'or du meilleur film néerlandais du siècle lors du festival du cinéma néerlandais d'Utrecht[5].

CommentaireModifier

Le titre se rapporte aux loukoums, seul aliment qu'Olga accepte lors de son séjour à l'hôpital après l'opération pour une tumeur au cerveau.

Notes et référencesModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :