Tskhaltoubo

ville de Géorgie

Tskhaltoubo
წყალტუბო
Tskhaltoubo
A l'approche de Tskhaltubo
Administration
Pays Drapeau de la Géorgie Géorgie
Subdivision Iméréthie
Indicatif téléphonique +995 240
Démographie
Population 11 281 hab. (2014)
Géographie
Coordonnées 42° 19′ 35″ nord, 42° 36′ 02″ est
Altitude 137 m
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Iméréthie
Voir sur la carte administrative d'Iméréthie
City locator 14.svg
Tskhaltoubo
Géolocalisation sur la carte : Géorgie
Voir sur la carte administrative de Géorgie
City locator 14.svg
Tskhaltoubo
Géolocalisation sur la carte : Géorgie
Voir sur la carte topographique de Géorgie
City locator 14.svg
Tskhaltoubo

Tskhaltoubo (en géorgien : წყალტუბო, parfois transcrit Tsqaltubo ou Tskaltubo) est une ville du centre-ouest de la Géorgie. Elle est aussi le centre administratif du district de Tskhaltoubo, dans la région d'Iméréthie. Elle est célèbre pour sources d'eaux minérales chaudes, qui ont permis l'installation d'un centre de santé et touristique.

VilleModifier

Le centre thermalModifier

Les sources produisent de l'eau riche en carbonate de radon, à une température de 33-35 °C qui la rend immédiatement utilisable pour les soins.

Le centre s'est spécialisé dans la balnéothérapie pour les maladies circulatoires, nerveuses, musculaires et osseuses, gynécologiques ou dermatologiques. Depuis les années 1970, s'y est ajouté la spéléothérapie, le séjour dans des grottes fraîches et sans poussière pouvant profiter au traitement des affections pulmonaires.

Fréquentation en chuteModifier

La station a été très fréquentée à l'époque soviétique (jusqu'à 125 000 visiteurs par an); elle a gardé la mémoire de visites régulières de Staline. Actuellement, les bains reçoivent moins d'un millier de visiteurs par an. Depuis 1993, beaucoup des établissements ont été réquisitionnés pour loger les 9 000 réfugiés, surtout des femmes et des enfants, qui ont fui les conflits ethniques d'Abkhazie.

SportModifier

Le club de football, Samgourali Tskhaltoubo participait régulièrement au Championnat de Géorgie jusqu'en 2004, où les exigences financières n'étaient plus à leur portée.

RéférencesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externesModifier