Trophée mondial de course en montagne 1993

Trophée mondial de course en montagne 1993
Généralités
Sport Course en montagne
Organisateur(s) WMRA
Édition 9e
Lieu(x) Gap
Drapeau de la France France
Date

Palmarès
Vainqueur masculin Martin Jones
féminin Isabelle Guillot

Navigation

Le Trophée mondial de course en montagne 1993 est une compétition de course en montagne qui s'est déroulée le à Gap dans les Hautes-Alpes en France[1]. Il s'agit de la neuvième édition de l'épreuve.

Nouveau règlementModifier

Ayant reçu la reconnaissance officielle de la part de la Fédération internationale d'athlétisme, le Trophée mondial voit certains changements de règlement. Les deux parcours seniors masculins disparaissent au profit d'une épreuve unique. Les profils des parcours sont désormais similaires pour toutes les catégories et alternent entre montée uniquement les années paires et montée et descente les années impaires à partir de cette année[2],[3].

Le nombre maximum de coureurs seniors masculins passe de quatre à six par nation. Le classement par équipes s'effectue désormais en prenant en compte les quatre meilleurs coureurs de chaque nation. Les quotas restent inchangés chez les femmes et les juniors avec quatre coureurs au maximum et un classement par équipes comptant les trois meilleurs[2].

RésultatsModifier

La course masculine junior se déroule sur un parcours de 7,94 km et 395 m de dénivelé. Les Italiens Gabriele De Nard et Maurizio Gemetto mènent les débats et s'imposent aisément. Le Tchèque Roman Skalský complète le podium[4].

La course senior féminine se déroule sur le même tracé que celui des juniors. L'Anglaise Carol Greenwood s'empare des commandes et dicte le rythme, suivie par l'Autrichienne Gudrun Pflüger, l'italienne Nives Curti et la Française Isabelle Guillot. Cette dernière rejoint le trio de tête qui s'échange le commandement à plusieurs reprises. Dans la dernière partie de course, Isabelle et Gudrun se détachent en tête tandis que Carol et Nives luttent pour la troisième marche du podium. Isabelle s'impose devant Gudrun et Carol décroche la médaille de bronze. Avec toutes ses coureuses dans le top 10, l'Italie remporte le classement par équipes devant l'Angleterre et la France[5].

Le parcours masculin mesure 10,94 km pour 790 m de dénivelé. Prenant la tête, le Suisse Renatus Birrer ralentit en milieu de course et voit passer plusieurs de ses concurrents. L'Anglais Martin Jones, bien décidé à prouver que son titre de l'année passée n'était pas dû au hasard, prend la tête avec l'Américain Dave Dunham dans son sillage. Les deux hommes se livrent à un duel serré et Martin remporte son second titre pour cinq secondes d'avance devant l'Américain. Le Français Michel Humbert parvient à arracher la troisième marche du podium pour trois secondes devant l'Irlandais Robin Bryson. L'Italie renoue avec la tradition en remportant le classement par équipes. La France et l'Angleterre complètent le podium[4],[5].

SeniorsModifier

Courses individuellesModifier

IndividuelsModifier

  Individuel Hommes[6]
Rang Athlète Pays Temps
  Martin Jones   Angleterre 51 min 43 s
  Dave Dunham   États-Unis 51 min 48 s
  Michel Humbert   France 51 min 54 s
4 Robin Bryson   Irlande 51 min 57 s
5 Michael McDermott   Afrique du Sud 52 min 9 s
6 Costantino Bertolla   Italie 52 min 12 s
7 Renatus Birrer   Suisse 52 min 19 s
8 Uli Horisberger   Suisse 52 min 31 s
  Individuel Femmes[7]
Rang Athlète Pays Temps
  Isabelle Guillot   France 36 min 11 s
  Gudrun Pflüger   Autriche 36 min 45 s
  Carol Greenwood   Angleterre 37 min 27 s
4 Nives Curti   Italie 38 min 5 s
5 Maria Grazia Roberti   Italie 38 min 20 s
6 Sarah Rowell   Suisse 38 min 32 s
7 Silke Welt   Allemagne 38 min 39 s
8 Valeria Colpo   Italie 38 min 47 s

Courses par équipesModifier

  Par équipes Hommes[8]
Rang Pays Points
    Italie
Costantino Bertolla (6e)
Adriano Pezzoli (11e)
Antonio Molinari (12e)
Fabio Ciaponi (14e)
Battista Lizzoli (17e)
Lucio Fregona (19e)
43
    France
Michel Humbert (3e)
Sylvain Richard (9e)
Eddy Vandevyvere (18e)
Éric Lacroix (24e)
Jean-Paul Payet (41e)
Henri Rivaud (60e)
54
    Angleterre
Martin Jones (1er)
Craig Roberts (16e)
Ian Holmes (20e)
Mark Croasdale (22e)
Mark Roberts (27e)
Robin Bergstrand (30e)
59
  Par équipes Femmes[8]
Rang Pays Points
    Italie
Nives Curti (4e)
Maria Grazia Roberti (5e)
Valeria Colpo (8e)
Antonella Molinari (9e)
17
    Angleterre
Carol Greenwood (3e)
Sarah Rowell (6e)
Janet Kenyon (17e)
Kath Drake (20e)
26
    France
Isabelle Guillot (1re)
Karine Baratou (12e)
Evelyne Mura (14e)
Martine Jarvezac (21e)
27

JuniorsModifier

Courses individuellesModifier

  Individuel Hommes[9]
Rang Athlète Pays Temps
  Gabriele De Nard   Italie 36 min 26 s
  Maurizio Gemetto   Italie 33 min 3 s
  Roman Skalský   République tchèque 33 min 14 s

Courses par équipesModifier

  Par équipes Hommes[8]
Rang Pays Points
    Italie
Gabriele De Nard (1er)
Maurizio Gemetto (2e)
William De Poi (9e)
Moreno Nucera (18e)
12
    République tchèque
Roman Skalský (3e)
Ondřej Beren (8e)
Daniel Krejcar (22e)
Petr Vymazal (43e)
33
    Pays de Galles
Colin Jones (5e)
Tim Davies (14e)
Ian Pierce (17e)
Craig Shepherd (42e)
36

RéférencesModifier

  1. (en) World Trophy (1985-2008)/World Championships (2009 on): Results
  2. a et b (de) Johannes Mayer, « Der Berglauf - seit August offiziell anerkannte Leichathletikdisziplin der IAAF », Leichathletik,‎ , p. 25 (lire en ligne, consulté le )
  3. Fred Bousseau, « Course en montagne : une histoire qui dure », sur trails-endurance.com, (consulté le )
  4. a et b (en) Pete Bland, Denis Bell et Ross Powell, « World Trophy - Gap 5/9/93 », The Fellrunner,‎ , p. 10-11 (lire en ligne, consulté le )
  5. a et b (de) Johannes Mayer, « Gudrun Pflüger: nach Gold nun Silber », Leichathletik,‎ , p. 24-26 (lire en ligne, consulté le )
  6. « World Mountain Running Trophy 1993 - Men individual », sur wmra.info (consulté le )
  7. « World Mountain Running Trophy 1993 - Women individual », sur wmra.info (consulté le )
  8. a b et c « World Mountain Running Trophy 1993 - Teams », sur wmra.info (consulté le )
  9. « World Mountain Running Trophy 1993 - Junior men individual », sur wmra.info (consulté le )