Ouvrir le menu principal

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Troisième livre de pièces de clavecin.
François Couperin - Troisième Livre de Clavecin

Le Troisième livre de pièces de clavecin de François Couperin paraît en 1722.

Dans la préface, il critique vertement les interprètes qui ne respectent pas exactement ses indications relatives à l'ornementation, détournant par là même les intentions du compositeur.

Contenu du recueilModifier

Ce recueil marque la pleine maturité du style de Couperin. Il comprend 7 ordres (no 13 à 19). Le style est désormais bien établi, et les pièces sont généralement de proportions équivalentes.

  • 13e ordre, en si mineur
    • Les lis naissans ; Les rozeaux ; L'engageante ; Les folies françoises, ou Les dominos ; L'âme-en peine
  • 14e ordre, en ré majeur
    • Le rossignol en amour ; Double du rossignol ; La linote éfarouchée ; Les fauvétes plaintives ; Le rossignol-vainqueur ; La Julliet ; Le carillon de Cithére ; Le petit-rien
  • 15e ordre, en la majeur
    • La régente, ou La Minerve; Le dodo, ou L'amour au berceau; L'evaporée; Muséte de Choisi; Muséte de Taverni; La douce et piquante; Les vergers fleüris; La Princesse de Chabeüil, ou La muse de Monaco
  • 16e ordre, en sol majeur
    • Les graces incomparables, ou La Conti ; L'himen-amour ; Les vestales ; L'aimable Thérèse ; Le drôle de corps ; La distraite ; La Létiville
  • 17e ordre, en mi mineur
    • La superbe, ou La Forqueray ; Les petits moulins à vent ; Les timbres ; Courante ; Les petites chrémières de Bagnolet
  • 18e ordre, en fa mineur
    • Allemande La Verneüil ; La Verneüilléte ; Sœur Monique ; Le turbulent ; L'atendrissante ; Le tic-toc-choc, ou Les maillotins ; Le gaillard-boiteux
  • 19e ordre, en ré majeur/mineur
    • Les Calotins et les Calotines, ou La pièce à tretous ; Les Calotines ; L'ingénuë ; L'artiste ; Les culbutes Ixcxbxnxs ; La muse-Palantine ; L'enjouée

DiscographieModifier

Voir aussiModifier