Ouvrir le menu principal

La Traversée de Bordeaux à la nage est une course à la nage dans la Garonne organisée, tous les ans depuis 2007, par les Girondins de Bordeaux Natation.

Sommaire

ModalitésModifier

Elle s’inscrit, une année sur deux, dans le cadre de Bordeaux fête le fleuve à Bordeaux. Avec un nombre de nageurs en hausse constante et 500 participants en 2011[1] ce challenge à la fois sportif et festif attire autant les nageurs amateurs que confirmés[2].

Ophélie Aspord, triple championne de France de nage en eau libre 2011 sur 10 km, 5 km et 5 km contre la montre[3], a remporté en 2011 la 5e édition de la manifestation en effectuant les 1 700 m du parcours dans le temps record de 11 min 28 s.

Les enjeux sportifs et écologiques[4] de cette course, permettent de sensibiliser la population girondine sur la Garonne, berceau de la culture bordelaise.

HistoriqueModifier

Cet événement fait revivre les formes d'une compétition déjà organisée annuellement au début du XXe siècle sur le modèle de la Traversée de Paris à la nage (instituée en 1905). Courue par des nageurs réputés et des sportifs régionaux, elle obtint un important succès d'affluence populaire[5]. Son parcours était d'environ 10km[6].

PalmarèsModifier

Année Vainqueur deuxième troisième quatrième
1908[6]   Bach   Vallet   Rouche   Rousseau
1910 (traversée du journal L'Autocycle)[7]   Barrat   Bonzon (Bonzom ?)   Rouch   Vallet
1910 (traversée du journal Sportsman)[7]   Pinsonne   Nougaro   Houillé   Lassalle
1911 (épreuve amateur du Comité de la Côte d'Argent)[8]   Bonzom   Rouyer   Dumerchat   Barras
1912 (critérium du journal Sports)[5]   David Sydney Billington (4 km en 25 min 7 s)   Eugène Estrade   Lavraud   Roger Rebeyrol
1912 (épreuve amateur du Comité de la Côte d'Argent)[5]   Baras   Machy   Servant   Bonzom
1912 (traversée du journal Sportsman)[5]   Lavraud   Rouillet   Lacabanne   Roger Rebeyrol
1912 (2e traversée du journal Sportsman)[9]   Lhôpital   Rouillet   Rebeyrol   Lairaire
1913 (traversée « interfédérale »)[10]   Bonzom   Roger Rebeyrol   Lhôpital   L. Rouyer
1913 (traversée du journal Sportsman)[11]   François Menu   Céret   L. Rouyer   Lhôpital
1914[12]   Rebeyrol   Machy   Bonzom   Rouyer aîné
1921[13]   Jean Rebeyrol   Lacabanne   Bas   Lavraie
1923 (traversée du journal La Petite Gironde)[14]   Jean Rebeyrol   Betato   Lacabanne   Sab

Notes et référencesModifier

Voir aussiModifier