David Sydney Billington

David Sydney Billington
Image illustrative de l’article David Sydney Billington
Billington en septembre 1909, attendant le départ de la traversée de Paris à la nage.
Informations
Nationalité britannique
Naissance
Lieu Bacup (Lancashire)
Décès 1955

David Sydney Billington, né le à Bacup (Lancashire) et mort en , est un champion de natation anglais.

BiographieModifier

 
Billington (vainqueur, de face) et Eugène Estrade (2ème, de profil) après leur arrivée lors de leur traversée de Paris à la nage en 1909.

Spécialiste de la natation d'endurance, il accomplit une longue et glorieuse carrière nationale et internationale de nageur amateur puis professionnel. De 1901 à 1905, il accumule dix titres de champion d'Angleterre sur différentes distances.

Après un abandon en 1905 et une seconde place en 1906, David Billington domine la traversée de Paris à la nage de 1907 à 1913. Il la gagne une dernière fois en 1923, ce qui fait de lui le recordman de victoires dans cette course de grand fond avec 8 succès.

Il triomphe à deux reprises dans les championnats du monde de natation organisés par L’Auto. En août 1907 à Joinville-le-Pont, il est consacré champion du monde du 500 mètres[1]. Lors de l’édition suivante qui a lieu en août 1908 au pont de Puteaux, Billington conserve son titre du 500 mètres et y ajoute celui de champion du monde du 100 mètres nage libre[2].

Il s'adjuge ensuite le titre de « champion du monde de grand fond » lors de la troisième édition de la Course de six heures à la nage à Joinville-le-Pont en septembre 1911.

Le à Londres, Billington conserve sa couronne de champion du monde du mille (professionnels) contre le nageur australien Oscar Dickman. Le temps de parcours du vainqueur en 24 min 11 s 1/5 devient le nouveau record du monde sur cette épreuve[3].

Le célèbre nageur anglais est une des vedettes du groupe de nageurs professionnels qui se produisent en spectacle sous le chapiteau du Nouveau Cirque de Paris en janvier 1914[4].

Après la fin de sa carrière sportive active, Billington devient entraîneur et moniteur de natation à la piscine Whittaker Street Baths de Radcliffe.

Il est aussi l'auteur d'un manuel sur son art :

  • (en) How to become a good swimmer, London, Hutchinson & Co, 1926, 114 p.

RéférencesModifier

Lien externeModifier