Ligne de tramway 95 (Paris)

(Redirigé depuis Tramway de Romainville)

Ligne de tramway 95
Image illustrative de l’article Ligne de tramway 95 (Paris)
Tramway au Pavillons-sous-Bois.

Réseau Ancien tramway d'Île-de-France
Histoire
Indices 1, 1bis ; 95a, 95b, 95c
Mise en service
Suppression
Exploitant TR, EP, STCRP
Infrastructure
Écartement des rails 1435
Électrification oui

La ligne de tramway 95 est une ligne de l'ancien tramway d'Île-de-France qui reliait la place de l'Opéra à Paris avec deux antennes, l'une vers la gare des Pavillons-sous-Bois (95a) et l'autre vers le quartier de La Boissière à Montreuil entre et .

HistoireModifier

OriginesModifier

 
Automotrice à accumulateurs, sur la ligne.

Le , M. Larmoyer se voit attribuer la concession d'une ligne de tramway depuis la place de la République à Paris jusqu'à Romainville[1]. Celui-ci cède la concession à Jean Claret qui se substitue la Compagnie du tramway de Paris à Romainville (TR), dont il est néanmoins nommé président du conseil d'administration. La ligne est mise en service le au moyen d'automotrices électriques à accumulateurs, alimentées par un système de plots système Claret et Vuilleumier ; ce système est abandonné pour l'emploi du fil aérien en 1900[2]. La ligne est alors longue de sept kilomètres.

Intégration à l'Est parisienModifier

Le , la ligne est absorbée dans le réseau de la nouvelle compagnie des Tramways de l'Est parisien, compagnie créée par la fusion de différentes compagnies dont la compagnie du Tramway de Romainville. La même année, elle est prolongée à Paris de la place de la République à la place de l'Opéra, tandis que deux antennes sont créées depuis Romainville, l'une vers la gare des Pavillons-sous-Bois à laquelle on attribue l'indice 1 et l'autre vers le quartier de La Boissière à Montreuil à laquelle on attribue l'indice 1bis.

Intégration à la STCRPModifier

Avec l'intégration du réseau de l'Est parisien dans la STCRP, la ligne se voit attribuée de nouveaux indices, le 1 devient 95a et le 1bis devient 95b. La ligne disparait le .

InfrastructureModifier

Le tracéModifier

La ligne partait de la place de la République à Paris, empruntait l'avenue de la République puis l'avenue Gambetta. Elle franchissait ensuite la porte de Romainville (aujourd'hui Porte des Lilas) puis traversait les communes du Pré-Saint-Gervais, Les Lilas et Romainville. Le dépôt se trouvait aux Lilas.

Matériel roulantModifier

Notes et référencesModifier

  1. Guide des sources de l'histoire des transports publics urbains à Paris et en Île-de-France, sur Google livres, consulté le 29 mai 2011.
  2. Bulletin des lois, 1901, sur Google livres, consulté le 29 mai 2011.

BibliographieModifier

OuvragesModifier

  • Les tramways Parisiens, Jean Robert, Paris 1992, 3e édition
  • Guide des sources de l'histoire des transports publics urbains à Paris et en Île-de-France, Henri Zuber, Sheila Hallsted-Baumert, Claude Berton, Publication de la Sorbonne, 1998

ArticlesModifier

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier