Ouvrir le menu principal

Wikipédia β

Le Traité de York est un traité signé en 1237 entre Henri III d'Angleterre et Alexandre II d'Écosse, fixant la frontière entre l'Angleterre et l'Écosse.

HistoriqueModifier

La frontière ainsi définie allait du Solway Firth à l'ouest à l'embouchure de la Tweed à l'est. Elle demeure la frontière actuelle à l'exception d'une zone autour de Berwick-upon-Tweed, récupérée par les Anglais en 1482. Par le Traité de York, Alexandre II abandonna les revendications de l'Écosse sur les territoires de Northumbrie et de la Cumbria.