Marguerite d'Écosse (1193-1259)

princesse écossaise et noble anglaise

Marguerite d'Écosse née à Haddington en 1193 et morte en 1259 est une princesse écossaise et une aristocrate anglaise.

Margaret d'Écosse
Biographie
Naissance
Décès
Famille
Père
Mère
Fratrie
Alexandre II
Isabella Mac William (en)
Isabelle d'Écosse
Marjorie of Scotland (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Conjoint
Enfant
Margaret de Burgh (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Lieu de détention

BiographieModifier

Marguerite est le premier enfant du roi Guillaume Ier d'Écosse et de son épouse Ermengarde de Beaumont. Elle était ainsi la sœur aînée du futur Alexandre II d'Écosse.

Son père avait combattu pendant longtemps le roi Henri II d'Angleterre ainsi que son fils Jean sans Terre. En conséquence, en 1209, Guillaume fut obligé d'envoyer Marguerite et sa sœur cadette Isabelle en otages ; elles furent emprisonnées au château de Corfe avec Aliénor de Bretagne, qui avait une prétention sur le trône d'Angleterre plus forte que le roi Jean. En , Jean leur envoya des robes vertes, des manteaux en peau d'agneau ainsi que des pantoufles d'été[1]. Les trois dames étaient autorisées à se promener à cheval sous escorte.

Le , Marguerite épousa Hubert de Burgh. Au moment de leur mariage, Hubert était régent du Royaume d'Angleterre car Henri III ne pouvait encore gouverner par lui-même. Henri III atteint sa majorité en 1227 et Hubert quitta ses fonctions de régent. Il reçut le titre de comte de Kent et resta une des personnes les plus influentes à la cour jusqu'à sa disgrâce en 1232.

Marguerite et Hubert n'eurent qu'une fille, Marguerite de Burgh (1227–1237). Aussi connue sous le surnom de « Margot », elle épousa Richard de Clare (6e comte de Gloucester), mais n'eut aucune descendance. La lignée de Marguerite d'Écosse s'éteignit ainsi en 1237.

Marguerite survécut seize ans à son mari et mourut le . Elle est inhumée à l'Église des Frères Noirs Londres.

De sa naissance à sa mort, Marguerite fut à plusieurs reprises héritière du trône d'Écosse en tant que descendante du roi Guillaume.

Notes et référencesModifier