Ouvrir le menu principal

Tournoi des Cinq Nations 1930

compétition de rugby
Tournoi des Cinq Nations
1930
Généralités
Sport Rugby à XV
Organisateur(s) IRFB
Édition 43e (la 16e des Cinq Nations)
Lieu(x) sept stades
Date -
Nations Drapeau : Angleterre Angleterre
Flag of Wales (1807–1953).svg Galles
Drapeau : Irlande Irlande
Drapeau : France France
Drapeau : Écosse Écosse
Participants cinq sélections nationales
Matchs joués dix rencontres
Site web officiel www.rbs6nations.com

Palmarès
Tenant du titre Drapeau : Écosse Écosse
Vainqueur Drapeau : Angleterre Angleterre
Deuxième ex æquo :
Flag of Wales (1807–1953).svg Galles
Drapeau : Irlande Irlande
Drapeau : France France

Navigation

Le Tournoi des Cinq Nations 1930 se déroule du au et voit la victoire de l'Angleterre.

Sommaire

ClassementModifier

Attribution des points de classement :
- Victoire 2 points
- Match nul 1 point
- Rien pour une défaite.
Règles de classement :
1. nombre de points de classement (Pts)
2. titre partagé.

No  Nation Joués V N D PM PE Diff Pts
1   Angleterre 4 2 1 1 25 12 13 5
2   Galles 4 2 0 2 35 30 5 4
2   Irlande 4 2 0 2 25 31 -6 4
2   France 4 2 0 2 17 25 -8 4
5   Écosse T 4 1 1 2 26 30 -4 3
Vainqueur du Tournoi 1930
T : tenant du titre 1929

Les matchesModifier


  France 7 – 3[1]
(3 - 3)
Écosse   Stade Yves-du-Manoir,
Colombes
45 000 spectateurs
Arbitre : David Helliwell
Essai(s) : Bioussa
Drop(s) : Magnanou
Essai(s) : Simmers


  Galles 3 – 11[2]
(0 - 3)
Angleterre   National Stadium,
Cardiff
Arbitre : Rupert Jeffares
Essai(s) : Jones-Davies
Essai(s) : Reeve 2
Transformation(s) : Black
Pénalité(s) : Black


  Irlande 0 – 5[3] France   Ravenhill Stadium,
Belfast
25 000 spectateurs
Arbitre : Barry Cumberlege
Essai(s) : Samatan
Transformation(s) : Ambert


  Écosse 12 – 9[4]
(8 - 9)
Galles   Murrayfield Stadium,
Édimbourg
60 000 spectateurs
Arbitre : Jim Wheeler
Essai(s) : Simmers 2
Transformation(s) : Waters
Drop(s) : Waddell
Essai(s) : C. Jones
Transformation(s) : I. Jones
Drop(s) : C. Jones


  Irlande 4 – 3[5]
(0 - 3)
Angleterre   Lansdowne Road,
Dublin
Arbitre : Albert Freethy
Drop(s) : Murray
Essai(s) : Novis


  Angleterre 11 – 5[6]
(6 - 5)
France   Stade de Twickenham,
Londres
70 000 spectateurs
Arbitre : Albert Freethy
Essai(s) : Periton, Reeve, Robson
Transformation(s) : Black
Essai(s) : Serin
Transformation(s) : Ambert

22 février
  Écosse 11 – 14[7]
(3 - 11)
Irlande   Murrayfield Stadium,
Édimbourg
Arbitre : Albert Freethy
Essai(s) : Ford, MacPherson, Waters
Transformation(s) : Waters
Essai(s) : Crowe, Davy 3
Transformation(s) : Murray


  Galles 12 – 7[8]
(6 - 7)
Irlande   St Helens Rugby and Cricket Ground,
Swansea
50 000 spectateurs
Arbitre : David Helliwell
Essai(s) : Arthur, Jones, Peacock, Skym
Transformation(s) : Bassett
Pénalité(s) : Murray
Drop(s) : Davy


  Écosse 0 – 0[9]
(0 - 0)
Angleterre   Stade de Twickenham,
Londres
Arbitre : Rupert Jeffares


  France 0 – 11[10]
(0 - 3)
Galles   Stade Yves-du-Manoir,
Colombes
50 000 spectateurs
Arbitre : David Helliwell
Essai(s) : Skym
Drop(s) : Powell, Stewart-Morgan

Notes et référencesModifier

  1. (en) « France (3) 7 - 3 (3) Scotland », sur www.espnscrum.com, ESPN (consulté le 20 juillet 2011)
  2. (en) « Wales (0) 3 - 11 (3) England », sur www.espnscrum.com, ESPN (consulté le 20 juillet 2011)
  3. (en) « Ireland 0 - 5 France », sur www.espnscrum.com, ESPN (consulté le 20 juillet 2011)
  4. (en) « Scotland (8) 12 - 9 (9) Wales », sur www.espnscrum.com, ESPN (consulté le 20 juillet 2011)
  5. (en) « Ireland (0) 4 - 3 (3) England », sur www.espnscrum.com, ESPN (consulté le 20 juillet 2011)
  6. (en) « England (6) 11 - 5 (5) France (FT) », sur www.espnscrum.com, ESPN (consulté le 20 juillet 2011)
  7. (en) « Scotland (3) 11 - 14 (11) Ireland », sur www.espnscrum.com, ESPN (consulté le 20 juillet 2011)
  8. (en) « Wales (6) 12 - 7 (7) Ireland », sur www.espnscrum.com, ESPN (consulté le 20 juillet 2011)
  9. (en) « England 0 - 0 Scotland », sur www.espnscrum.com, ESPN (consulté le 20 juillet 2011)
  10. (en) « Wales (6) 12 - 7 (7) Ireland », sur www.espnscrum.com, ESPN (consulté le 20 juillet 2011)

Liens externesModifier