Murrayfield Stadium

stade de rugby à XV à Édimbourg, Écosse
Murrayfield Stadium
Le stade de Murrayfield en 2005.
Généralités
Adresse
Murrayfield
Édimbourg, Écosse EH12 5PJ
Construction et ouverture
Début de construction
1923
Ouverture
Architecte
Connor Milligan
Rénovation
Coût de construction
50 millions £
Utilisation
Clubs résidents
Propriétaire
Équipement
Surface
Pelouse naturelle
Capacité
67 144
Localisation
Coordonnées
Géolocalisation sur la carte : Royaume-Uni
(Voir situation sur carte : Royaume-Uni)
Géolocalisation sur la carte : Écosse
(Voir situation sur carte : Écosse)
Géolocalisation sur la carte : Édimbourg
(Voir situation sur carte : Édimbourg)
Géolocalisation sur la carte : Édimbourg
(Voir situation sur carte : Édimbourg)

Le Murrayfield Stadium, plus communément appelé Murrayfield, est une enceinte essentiellement destinée au rugby à XV et localisée à Édimbourg. L'équipe d'Écosse y dispute ses rencontres internationales, en particulier les matchs du Tournoi des Six Nations. C'est un stade qui peut accueillir 67 144 spectateurs ; avant les aménagements effectués pour des raisons de sécurité, il avait une capacité nettement supérieure qui lui permit de détenir le record du monde de spectateurs pour un match de rugby (104 000 spectateurs en 1975 lors d'un match opposant l'Écosse au pays de Galles), avant d'être battu par le Stadium Australia en 1999.

Localisation modifier

Murrayfield est situé à l'ouest d'Édimbourg, près du zoo de la ville. Le stade est bien desservi par bus, cependant il faut une marche de vingt minutes pour le rejoindre à partir de la gare la plus proche, Edinburgh Haymarket railway station.

Murrayfield est connecté directement au tramway d'Édimbourg grâce à une station dédiée.

Historique modifier

La fédération écossaise de rugby à XV achète le terrain en 1920, il appartenait à l'Edinburgh Polo Club, et construit le premier stade de Murrayfield qui est inauguré le [1]. Le premier match disputé le même jour oppose les équipes d'Écosse et d'Angleterre devant 70 000 spectateurs, les Écossais le remportent et par la suite leur premier Grand Chelem.

Pendant la Seconde Guerre mondiale, Murrayfield est utilisé comme dépôt par la Royal Air Force, les matchs de l'équipe d'Écosse sont alors provisoirement disputés à Inverleith pendant deux ans jusqu'en 1944, date de la fin de réquisition par l'armée.

Le stade a accueilli jusqu’à 104 000 spectateurs en 1975, mais sa capacité a dû être réduite pour des raisons de sécurité.

Un système de chauffage du terrain est installé au début des années 1990 et est opérationnel pour la Coupe du monde 1991. Il permet aux matchs de se disputer dans de meilleures conditions pendant les mois d'hiver.

Le terrain en configuration rugby a la particularité d'avoir des en-but de très grande taille (22 mètres, longueur maximale réglementaire) alors que la plupart des en-but des terrains professionnels font entre 8 et 12 mètres de profondeur. Ils ont cependant été réduits pour les matchs de la Coupe du monde 2007.

Utilisations modifier

 
Murrayfield durant un match de football.

Compétitions de rugby à XV modifier

Le stade est utilisé pour la très grande majorité des rencontres que l'équipe d'Écosse dispute à domicile, notamment celles du Tournoi des Six Nations.

Des rencontres de la Coupe du monde 2007 sont disputées à Murrayfield ainsi que la finale du championnat du monde de rugby à sept en 2007.

Des grands matchs de clubs sont aussi disputés à Murrayfield, dont trois finales de la Coupe d'Europe de rugby à XV :

De plus l'équipe d'Édimbourg Rugby réside dans ce stade et y joue tous ses matchs de Pro12 (avec une capacité réduite à 12 564 places) et de Coupe d'Europe.

Autres utilisations modifier

Murrayfield accueille également des matchs de football, le club local de Heart of Midlothian FC y a disputé des rencontres de coupe d'Europe en 2006-2007 car le stade où joue habituellement ce club ne respecte pas les critères imposés par l'UEFA pour les épreuves européennes.

De manière occasionnelle, des matchs de football américain et de rugby à XIII ont été disputés à Murrayfield. Concernant ce dernier sport, Murrayfield a ainsi accueilli le « Magic Weekend » de la Super League en 2010[2].

Des concerts ont été organisés dans ce stade, notamment par des artistes de rock tels que David Bowie, U2 et les Red Hot Chili Peppers. En juillet 2005, un concert de Live 8 est organisé à Murrayfield avec en particulier des prestations de James Brown et du groupe Travis.

Entre 2007 et 2011, le stade a accueilli le tournoi d'Écosse de rugby à sept, étape de rugby à sept des Sevens Series.

Nommage modifier

Un premier contrat de naming est établi en 2014 avec la société de télécommunications BT Group en 2014, nommant officiellement l'enceinte sportive en tant BT Murrayfield[3]. Il est prolongé à plusieurs reprises jusqu'en 2024[4].

En 2023, un nouveau contrat de naming est paraphé avec effet immédiat avec la société British Gas, sous sa dénomination locale Scottish Gas, renommant le stade Scottish Gas Murrayfield pour une durée de cinq ans[5].

Événements modifier

Notes et références modifier

  1. (en) From Raeburn Place to Murrayfield, sur scottishrugby.org
  2. « Rugby League - Magic Week-end - Jour 1 - Murrayfield », sur alamyimages.fr, (consulté le ).
  3. (en) Alistair Munro, « Murrayfield changes name in £20m BT deal », The Scotsman, (consulté le ).
  4. (en) « BT extends Murrayfield naming rights », sur thestadiumbusiness.com, (consulté le ).
  5. (en) David Barnes, « Behind SRU's deal with Scottish Gas: New stadium names, eight-figure sum, carbon footprint and bills pledge », The Scotsman, (consulté le ).

Annexes modifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes modifier

Liens externes modifier