Tombe thrace de Kazanlak

tombeau en Bulgarie

Tombe thrace de Kazanlak *
Image illustrative de l’article Tombe thrace de Kazanlak
Coordonnées 42° 37′ 00″ nord, 25° 23′ 59″ est
Pays Drapeau de la Bulgarie Bulgarie
Subdivision Obtchina de Kazanlak, Oblast de Stara Zagora
Type Culturel
Critères (i) (iii) (iv)
Superficie 0,02 ha
Zone tampon 7,09 ha
Numéro
d’identification
44
Zone géographique Europe et Amérique du Nord **
Année d’inscription 1979 (3e session)
Géolocalisation sur la carte : Bulgarie
(Voir situation sur carte : Bulgarie)
Tombe thrace de Kazanlak
* Descriptif officiel UNESCO
** Classification UNESCO

La tombe thrace de Kazanlak est un monument funéraire de type tholos située à proximité de la ville de Kazanlak, en Bulgarie centrale.

DescriptionModifier

Le monument est construit en briques cuites en argile impure (pièces, ou chambres), en blocs de pierre (cadre et seuil de la porte de la pièce circulaire, faîte de la fausse coupole) et en moellons (recouvrement externe du monument et extension du passage menant au corridor)[1],[2],[3].

Découverte en 1944, la tombe fait partie d'une importante nécropole thrace.[réf. nécessaire] Elle comprend un corridor (2,60 m × 1,84 m), ou « cloison rectangulaire »[4], érigé en blocs recouverts de stuc, d'une chambre de plan rectangulaire (1,96 m × 1,12 m) couverte par une fausse voûte (hauteur maximale de 2,24 m de l'extérieur) et d'une chambre de plan circulaire (diamètre de 2,65 m) dite chambre funéraire. Les deux chambres sont décorées de fresques[5],[6] datées du second quart du IIIe siècle av. J.-C.[7], celle de la chambre dite funéraire a été interprétée comme représentant un couple thrace[réf. nécessaire] ou, plus spécifiquement, les propriétaires de la tombe[8], assistant à une cérémonie, ou festin, funéraire[6],[5],[9],[10],[11]. D'autres ont interprété cette scène comme représentant une procession de serviteurs ou d'esclaves servant un couple de défunts participant à un (leur propre) banquet funéraire[12],[13]. La fresque de la première pièce présente des personnages en panoplie militaire. Cette dernière scène a été interprétée comme représentant « une rencontre [de] détachements de fantassins et cavaliers thraces avec des unités ennemies »[8]. Le monument date du IVe siècle av. J.-C. La décoration peinte de cette tombe est le vestige le mieux préservé de la période hellénistique en Bulgarie.

La tombe se trouve à proximité de l'ancienne capitale thrace de Seuthopolis[réf. nécessaire]. Elle est inscrite sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO depuis 1979[réf. nécessaire].

  Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Notes et référencesModifier

  1. Micoff (Mikov) 1954, p. 2-7
  2. (bg) Tsvetanova, G. et L Getov, Тракийската гробница при Казанлък [« La tombe thrace de Kazanlŭk »], Sofia,‎
  3. Vasileva, D., « À propos du tombeau thrace de Kazanlak », Thracia, vol. 3,‎ , p. 243-245
  4. Micoff (Mikov) 1954, p. 2
  5. a et b (bg) Vasileva, D., « Design of the Mural Paintings in the Vaulted Chamber of the Kazanlak Tomb », сб. Тракийската култура през елинистическата епоха в казанлъшкия край [Recueil 'La culture thrace dans la région de Kazanlŭk durant l’époque hellénistique'], Kazanlak,‎ , p. 26-35
  6. a et b (bg) Ognenova-Marinova, L., « The Kazanlak Tomb – A Masterpiece of Thracian Art », сб. Тракийската култура през елинистическата епоха в казанлъшкия край [Recueil « La culture thrace dans la région de Kazanlŭk durant l’époque hellénistique »],‎ , p. 12-25 (texte en bulgare, résumé en anglais)
  7. (bg) Dimitrov, D., « За датата на стенописите от Тракийската гробница при Казанлък » [« Sur la date des peintures murales du tombeau thrace de Kazanluk »], Археология (Archéologie Sofia), no 2,‎ , p. 1-13
  8. a et b Micoff (Mikov) 1954, p. 11
  9. (bg) Dimitrova, Diana, « Недкова Могила край Старосел » [« Nedkova Mogila près de Starosel »], Миф, no 9,‎ , p. 185-201
  10. (en) Gergova, D., « The Eternity of the Burial Rite. The Throne and the Sitting Deceased », Acta Terrae Septemcastrensis, vol. 5, no 1,‎ , p. 51-62
  11. (bg) Vasileva, D., The Thracian Tombs. Architectural-Metrical study, Sofia, , p. 147
    (texte en bulgare, résumé en anglais)
  12. (en) Frova, A., « A Hellenistic Painting Found in Bulgaria », Antiquity, vol. 27,‎ , p. 96-98
  13. (en) Verdiani, C., « Original Hellenistic Paintings in a Thracian Tomb », American Journal of Archaeology, vol. 49,‎ , p. 402-415

BibliographieModifier

Vassil Micoff (Mikov), Le tombeau antique près de Kazanlâk, Sofia, Édition de l'Académie bulgare des sciences, , 36 p.

Liens internesModifier

Liens externesModifier