Thomas Taylour (1er comte de Bective)

personnalité politique irlandaise

Thomas Taylour, 1er comte de Bective KP, PC (Ire) ( - ) [1] était un pair et un politicien irlandais.

Thomas Taylour
Image dans Infobox.
Fonctions
Membre du Parlement d'Irlande
Membre du Conseil privé d'Irlande
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 70 ans)
Formation
Activité
Père
Sir Thomas Taylor, 2nd Baronet, of Kells (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Mère
Sarah Graham (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Conjoint
Jane Rowley (d) (depuis )Voir et modifier les données sur Wikidata
Enfants
Thomas Taylour, 1er marquis de Headfort
Hercules Taylour (en)
Robert Taylor (en)
Clotworthy Rowley, 1er baron Langford
Robert Taylour (d)
Unknown daughter Taylour (d)
Hercules Taylour (d)
Lady Henrietta Taylour (d)
Henry Edward Taylour (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Taylour-Quin arms (Headfort).svg
blason

BiographieModifier

Il était le fils aîné de Sir Thomas Taylor, 2e baronnet et de sa femme Sarah Graham, fille de John Graham [2]. En 1757, il succéda à son père comme baronnet . Il a fait ses études au Trinity College, à Dublin [3].

Il entra à la Chambre des communes irlandaise en 1747 et siégea comme député de Kells jusqu'en 1760 [4] lorsqu'il devint baron dans la pairie d'Irlande sous le nom de baron Headfort, de Headfort, dans le comté de Meath. En 1762, nommé vicomte Headfort de Headfort dans le comté de Meath et le , il fut finalement élevé à la dignité de comte de Bective, de Bective Castle, en le comté de Meath. En 1783, il devint membre fondateur du plus illustre ordre de Saint-Patrick [5] et en 1785, il fut admis au Conseil privé d'Irlande [6].

FamilleModifier

Le , il épouse Jane Rowley, fille de Hercules Langford Rowley et de sa femme Elizabeth Rowley, 1re vicomtesse Langford [7]. Ils ont eu quatre filles et six fils [8]. Il est décédé à l'âge de 70 ans. Son fils aîné, Thomas lui a succédé [2]. Son deuxième fils, Hercule, et son troisième, Robert, représentaient la même circonscription que leur père [4]. Le quatrième fils, Clotworthy Rowley (1er baron Langford), était lui-même anobli en tant que baron Langford [9]. Son petit-fils, le général Sir Richard Taylor (général), a mené une brillante carrière dans l'armée.

RéférencesModifier

  1. « Leigh Rayment - Peerage » (consulté le 5 mai 2009)
  2. a et b Edmund Lodge, The Genealogy of the Existing British Peerage, Londres, , 6e éd., 243 p.
  3. « ThePeerage - Thomas Taylour, 1st Earl of Bective » (consulté le 21 février 2007)
  4. a et b « Leigh Rayment - Irish House of Commons 1692-1800 »
  5. « Leigh Rayment - Knights of St Patrick » (consulté le 5 mai 2009)
  6. « Leigh Rayment - Privy Council of Ireland » (consulté le 5 mai 2009)
  7. John Debrett, Debrett's Peerage of the United Kingdom of Great Britain and Ireland, vol. vol. II, Londres, , 17e éd., 629 p.
  8. John Lodge, The Peerage of Ireland or A Genealogical History of the Present Nobility of that Kingdom, vol. vol. III, Dublin, James Moore, , 176 p.
  9. John Burke, A Genealogical and Heraldic History of the Peerage and Baronetage of the British Empire, vol. vol. I, Londres, , 4e éd., 597 p.