Ouvrir le menu principal

Wikipédia β

Thomas Schlesser

historien de l'art français
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Schlesser.
Thomas Schlesser
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Formation
Activité

Thomas Schlesser (né à Paris le )[1] est un historien de l’art, directeur de la Fondation Hartung-Bergman[2]. Il est également professeur à l'École polytechnique.

Sommaire

BiographieModifier

Petit-fils d'André Schlesser, Thomas Schlesser a soutenu en 2006 un doctorat en histoire et civilisations[3] à l’École des hautes études en sciences sociales sur l’artiste réaliste Gustave Courbet. Sa thèse est publiée sous le titre Réceptions de Courbet, fantasmes réalistes et paradoxes de la démocratie (Les Presses du réel, 2007). Thomas Schlesser se consacre plus spécifiquement aux liens entre « les champs esthétique et politique »[4]. Il a notamment publié des études sur la caricature, la censure et, dans le cadre d’une bourse Centre d’Histoire de Sciences-Po[5], sur le parcours de l’artiste lyonnais Paul Chenavard (Paul Chenavard, Monuments de l’échec, Presses du réel, 2009), « symptomatique de l’abîme qui se creuse entre les prétentions historiques qui construisent le mythe moderne de l’artiste et son efficacité nulle ou presque »[6]. Il a également travaillé à l'Institut national d'histoire de l'art comme chargé d’études et de recherche (2002-2006) puis comme pensionnaire (2010)[7]. Il a en outre enseigné dans plusieurs établissements : à l’université Paris-Ouest, à l’université de Picardie, à l’École du Louvre, à Sciences Po et à l’ESAG-Penninghen. Depuis 2014, il enseigne l'histoire de l'art à l'École polytechnique. En 2013, il milite pour le transfert de la dépouille de Gustave Courbet au Panthéon[8]. En janvier 2014, Thomas Schlesser est nommé directeur de la Fondation Hartung-Bergman[2] à Antibes, succédant ainsi à François Hers. En 2015, il fait partie des commissaires de l'exposition Sensations de nature : De Courbet à Hartung, tenue au musée Gustave Courbet d'Ornans. En novembre 2017, Thomas Schlesser est lauréat du Prix Bernier, décerné par l'Académie des Beaux-Arts, pour son livre L'Univers sans l'homme (2016).

Presse écrite et audio-visuelleModifier

Il collabore à la revue L'Œil (2003-2004) puis à Beaux Arts magazine à compter de 2005, où il traite en priorité de l’art ancien et assure la direction de hors-séries. Il intervient également dans plusieurs médias : sur France Culture, dans Les Mercredis du théâtre (en 2011), dans l’émission 28 minutes sur Arte (en 2012)[9] et, depuis 2011, sur radio Nova[10], où il est spécialiste de l’art et du théâtre et où il anime des émissions spéciales (Bonsaï, avec Sophie Marchand et Edouard Lacan), et ponctuellement le Grand Mix.

PublicationsModifier

Essais

  • L'Univers sans l'Homme, Paris, Hazan, 2016
  • L’art face à la censure, Paris, Beaux Arts éditions, 2011
  • Paul Chenavard, monuments de l’échec (1807-1895), Dijon, Les Presses du réel, 2009[11]
  • Réceptions de Courbet, fantasmes réalistes et paradoxes de la démocratie (1848-1871), Dijon, Les Presses du réel, 2007[12]

Ouvrages de vulgarisation

  • Une histoire indiscrète du Nu féminin, Paris, Beaux Arts éditions, 2010
  • Cent énigmes de la peinture – la Beauté, Paris, Hazan, 2010
  • Journal de Courbet, Paris, Hazan, 2007
  • Courbet, un peintre à contre-temps, Paris, Scala, 2007

Livres en collaboration

  • Le Roman vrai de l’impressionnisme (avec Bertrand Tillier), Paris, Beaux Arts éditions, 2010
  • L’Autoportrait dans l’histoire de l’art (avec Stéphane Guégan, Henri Soldani et Laurence Madeline), Paris, Beaux Arts éditions, 2009
  • Courbet face à la caricature, le chahut par l’image (avec Bertrand Tillier), Paris, Kimé, 2007
  • 1 Franc, récit (avec Gilles Schlesser), Paris, l’Harmattan, 2002

Contributions récentes à des ouvrages collectifs

  • « La peinture, fusion avec le vivant » ; « Nicolas de Staël, dans le vertige du monde », in Collectif, Sensations de nature : De Courbet à Hartung, catalogue d'exposition, Ornans, musée Gustave Courbet, 4 juillet-12 octobre 2015, Paris, Lienart Éditions ; Ornans, musée Gustave Courbet, 2015.
  • « L’art à l’avant-garde de la démocratie »[13], introduction à Faire art comme on fait société – les Nouveaux commanditaires, Dijon, Les Presses du réel, 2013.
  • « Haïr Courbet », in Transferts de Courbet, actes du colloque de Besançon, Dijon, Les Presses du réel, 2013.
  • « Censure – entre interdit et compromis », in L’art en guerre – France 1938-1947, musée d’art moderne de la ville de Paris, Paris-Musées, 2012.
  • « Courbet-Clésinger, deux visions du paysage », in Courbet-Clésinger, œuvres croisées, Ornans, musée Gustave Courbet, les éditions du Sekoya, 2011.
  • « Chenavard à l’épreuve du fouriérisme », in Charles Fourier ou l’écart absolu, musée des Beaux-Arts et d’Archéologie de Besançon, Les Presses du réel, 2010.
  • « Courbet, Castagnary : circonvolutions et conversions », in Courbet à neuf, actes du colloque du Musée d’Orsay, Paris, édition de la Maison des Sciences de l’Homme, 2010.

Notes et référencesModifier

  1. « Biographie Thomas Schlesser », sur evene.fr
  2. a et b « Thomas Schlesser nommé directeur de la Fondation Hartung-Bergman » in Le Quotidien de l'Art n°518, 10 janvier 2014, p. 2. ; Guy Boyer, « Thomas Schlesser nommé à la tête de la Fondation Hartung-Bergman », sur connaissancedesarts.com, 14 janvier 2014.
  3. « Thèses soutenues par des membres du CEHTA », sur cehta.ehess.fr
  4. Béatrice Vallaeys, « La censure à l’œuvre », sur liberation.fr,
  5. Thomas Schlesser, « Paul Chenavard, l'égal de l'histoire », sur artsetsocietes.org,
  6. Antje Kramer, "Le coin lecture : Paul Chenavard" in Dossier de l'Art n° 176, juillet 2010.
  7. « Le pragmatisme de l’art. Les formes changent-elles les sociétés ? », sur inha.fr
  8. Yves Sarfati et Thomas Schlesser, « Pour que le Panthéon honore Courbet », sur Le Monde,
  9. « Thomas Schlesser - 28 minutes », sur arte.tv,
  10. « Le futur c’est maintenant », sur novaplanet.com
  11. Présentation de Paul Chenavard - Monument de l'échec (1807-1895) sur lespressesdureel.com
  12. Présentation de Réceptions de Courbet, fantasmes réalistes et paradoxes de la démocratie (1848-1871) sur lespressesdureel.com
  13. Voir "L'art à l'avant-garde de la démocratie" sur lespressesdureel.com

Liens externesModifier