Thomas Mansel (1er baron Mansel)

Thomas Mansel, 1er baron Mansel de Margam PC (vers 1668 - ) de Margam Abbey, Glamorgan, également connu sous le nom de Thomas Mansell, était un politicien gallois conservateur qui siégea à la Chambre des communes de 1689 à 1712, quand il a été élevé à la pairie en tant que baron Mansel et a siégé à la Chambre des Lords.

Thomas Mansel
Fonctions
Membre du Parlement d'Angleterre
Member of the 1698-1700 Parliament
Membre du Parlement anglais de 1695-98
Membre du Parlement anglais de 1701
Membre du Parlement anglais de 1701-1702
Membre du Parlement anglais de 1702-1705
Member of the 1690-95 Parliament
Membre du 3e Parlement de Grande-Bretagne (d)
Member of the 1689-90 Parliament
Membre du premier parlement de Grande-Bretagne (d)
Membre du 2e Parlement de Grande-Bretagne (d)
Membre du Parlement anglais de 1705-1707
Titre de noblesse
Baronnet
Biographie
Naissance
Décès
Formation
Activité
Père
Mère
Martha Carne (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Conjoint
Martha Millington (d) (depuis )Voir et modifier les données sur Wikidata
Enfants
Robert Mansel (d)
Unknown daughter Mansell (d)
Unknown daughter Mansell (d)
Christopher Mansel, 3rd Baron Mansel (d)
Unknown daughter Mansell (d)
Elizabeth Mansell (d)
Mary Mansell (d)
Martha Mansell (d)
Bussy Mansel (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Parti politique
Titre honorifique
Sir
Mansel arms.png
blason

JeunesseModifier

Il était le fils de Sir Edward Mansel, 4e baronnet, de Margam Abbey, Glamorgan, pays de Galles, député du Glamorganshire, et de son épouse, Martha Carne. L'arrière-grand-père de Mansel était Henry Montagu (1er comte de Manchester) [1]. Il a fait ses études au Jesus College (Oxford), et a obtenu un baccalauréat ès arts en 1686 et en 1699, il a obtenu son Master of Arts [2]. Le , il épouse Martha Millington, fille de Francis Millington, marchand de London et de Newick Place, Sussex .

Carrière politiqueModifier

En 1689, Mansel se porta candidat et remporta le siège de Cardiff, en tant que député conservateur [3]. Bien que Mansel ait occupé le siège jusqu'en 1698, ce n'est qu'en 1699 qu'il a remporté le siège de Glamorgan et commencé à occuper des postes politiques plus importants. En 1701, il est haut shérif de Glamorgan. En 1704, il fut nommé vice-amiral du sud du Pays de Galles et la même année, il fut nommé contrôleur de la Maison auprès de la reine Anne, poste qu'il occupa jusqu'en 1708. Il est également nommé au conseil privé. À la mort de son père le , il devient baronnet [1]. De 1710 à 1711, il était commissaire au Trésor. Le , il a été élevé à la pairie comme baron Mansel de Margam, et a quitté son siège à la Chambre des communes pour siéger à la Chambre des lords. De 1712 à 1714, il était caissier de l'échiquier [4].

La mort et l'héritageModifier

Il décède le et est enterré à Margam [3]. Lui et sa femme ont six enfants, dont Robert Mansel (1695-1723), député (mort quelques jours avant son père), Christopher Mansel, 3e baron Mansel et Bussy Mansel, 4e Baron Mansel.

RéférencesModifier

  1. a et b George Edward Cokayne Complete Baronetage 1900
  2. Foster, Joseph, « Mab-Marygold in Alumni Oxonienses 1500-1714 pp. 956-982 », British History Online (consulté le 1er juillet 2019)
  3. a et b « MANSEL, Thomas II (1667-1723), of Gerard Street, Westminster and Margam Abbey, Glam. », History of Parliament Online (1660-1690) (consulté le 1er juillet 2019)
  4. « MANSEL, Thomas I (1667-1723), of Penrice Castle, Gower, Glam.; Margam Abbey, Glam.; and Soho Square, Westminster », History of Parliament Online (1690-1715) (consulté le 1er juillet 2019)