Thionck Essyl

ville au Sénégal
(Redirigé depuis Thionck-Essyl)

Thionck Essyl
Thionck Essyl
Tri du riz à Thionck Essyl
Administration
Pays Drapeau du Sénégal Sénégal
Région Ziguinchor
Département Bignona
Maire
Mandat
Omar Okala BADJI
2014/2019
Démographie
Population 12 000 hab. (2014)
Géographie
Coordonnées 12° 47′ 08″ nord, 16° 31′ 18″ ouest
Altitude 16 m
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Sénégal
Voir sur la carte administrative du Sénégal
City locator 14.svg
Thionck Essyl
Géolocalisation sur la carte : Sénégal
Voir sur la carte topographique du Sénégal
City locator 14.svg
Thionck Essyl

Thionck Essyl (ou Tionk Essil) est une localité de Basse-Casamance (Sénégal), située à 71 km au Nord-Ouest de Ziguinchor.

ToponymieModifier

Son nom signifie « cuisiner en demeurant accroupi »[1].

HistoireModifier

Les origines seraient liées au royaume de Mof-Ewi ("la terre du roi"), lui-même peuplé de transfuges de Guinée-Bissau[2].

Longtemps présentée comme « le plus grand village du Sénégal »[3], la localité est devenue commune urbaine en 1990, puis elle a été érigée en commune de plein exercice en 1996.

AdministrationModifier

Thionck Essyl, deuxième ville du département de Bignona par le nombre d'habitants fait partie de l'arrondissement de Tendouck dans le département de Bignona (région de Ziguinchor). Elle a été érigée en commune en 1990[4].

GéographieModifier

Thionck-Essyl est située au cœur du Blouf, entre la brousse et la mangrove, à l'ouest du département. Les localités les plus proches sont Hilol, Mantat, Etouta, Mlomp, Tendouck, Djimande.

Physique géologiqueModifier

PopulationModifier

La population est principalement d'origine diola.

Quelques sources[5] suggèrent une population supérieure à 10 000 habitants, mais lors du recensement de 2002, la commune était créditée de 8 006 habitants, 1 021 ménages et 799 concessions[6].

Fin 2007, selon les estimations officielles, la population atteindrait 8 507 personnes[7].

Selon le PEPAM (Programme d'eau potable et d'assainissement du Millénaire), Thionck Essyl compterait environ 6 954 personnes et 968 ménages[8].

ÉconomieModifier

 
Retour de pêche

L'enclavement de la ville ne facilite pas son développement. Cependant une route goudronnée est depuis 2008 en cours de réalisation qui la relie à Tendième, village se situant sur la route >Bignona-Diouloulou. Cette nouvelle route prend la place de la piste ancienne qui passe par Cagnobon, Djégoune.

La ville dispose d'un centre hospitalier qui n'est pas très opérationnel. Il est vrai qu'on peut faire grand-chose, mais le problème de personnel qualifié se pose actuellement. Thionck Essyl pouvait mieux avoir plus que cela du point de vue de sa population, de sa superficie et de son agglomération. La commune devait disposer depuis longtemps d'un lycée moderne, mais les travaux sont suspendus pour des raisons que nous ignorons. il existe actuellement 1 lycée et 2 cem à thionkessyl

Jumelages et partenariatsModifier

Des associations, parmi lesquelles on peut citer « Les Amis de Thionck Essyl », ou encore " ÉDONIA " et son association sœur sise en France ["VIVRE DEBOUT"], aident les habitants de Thionck Essyl dans le domaine de la santé, de l'éducation, et du développement économique par le tourisme équitable.

Notes et référencesModifier

  1. « Les descendants du royaume de Mof-Ewi », Petit futé Sénégal, édition 2007-2008, p. 221
  2. « Les descendants du royaume de Mof-Ewi », op. cit. p. 221
  3. Monique Bertrand et Alain Dubresson, Petites et moyennes villes d'Afrique noire, Karthala, 1997, p. 120 (ISBN 2865377431)
  4. Décret n° 90-1135 du 8 octobre 1990
  5. Site "Les Amis de Thionck-Essyl" [1] et Petites et moyennes villes d'Afrique noire, op. cit., p. 120
  6. Projections de population du Sénégal issues du recensement de 2002, Ministère de l'Économie et des Finances, Direction de la Prévision et de la Statistique, janvier 2004, p. 22 [2]
  7. Estimation de la population du Sénégal de 2005 à 2015, Ministère de l'Économie et des Finances, Direction de la Prévision et de la Statistique, janvier 2006, p. 19
  8. Source PEPAM [3]

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

BibliographieModifier

  • Annie Cheneau-Loquay, Thionck-Essyl en Basse Casamance. Évolution récente de la gestion des ressources renouvelables, Université de Bordeaux III, 1979, 336 p. (thèse de 3e cycle de géographie)
  • Michel Sagna, Alphabétisation, lutte contre la pauvreté et développement effets du programme Caravane de l'alphabétisation au Sénégal sur les populations et le milieu rural sénégalais : cas des localités de Thionck Essyl et Pare Cissé, Ottawa, National Library of Canada/Bibliothèque nationale du Canada, 2003 (ISBN 0612726037) (thèse de l'Université de Laval, 2001)
  • (nl) Mathilde Krul, Projekten en leiders in Thionck-Essyl, Senegal, Vrije Universiteit, 1989

Liens externesModifier