Ouvrir le menu principal

Thierry Terret

historien du sport français
Thierry Terret
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Fonctions
Recteur de l'Académie de Rennes (d)
-
Michel Quéré (d)
Armande Le Pellec-Muller (d)
Recteur de l'Académie de la Réunion (d)
-
Mostafa Fourar (d)
Vêlayoudom Marimoutou (d)
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (55 ans)
Nationalité
Formation
Activité
Autres informations
A travaillé pour
Domaine
Maître
Directeur de thèse
Distinctions

Thierry Terret est un historien français né en 1963[1], spécialiste de l'histoire du sport. Il est nommé recteur et chancelier de l’académie de la Réunion en janvier 2013[2] puis de l'académie de Rennes en mars 2016.Il est nommé délégué ministériel aux Jeux olympiques et paralympiques en avril 2018.

Sommaire

BiographieModifier

Agrégé d'EPS (promotion 1987), il est l'auteur d'une thèse de doctorat sur l'histoire de la natation en France, soutenue en 1992. De 2003 à 2012, il est professeur à l'université Claude-Bernard Lyon 1 et directeur du centre de recherche et d'innovation sur le sport (CRIS). Spécialiste de l'histoire sociale et politique du sport il a travaillé sur les questions de sport et genre, le corps, l'éducation physique et le mouvement Olympique dont l'organisation des JO d'été ou d'hiver. Directeur de collection dans plusieurs maisons d'édition, membre du conseil de l'International Society for the History of Physical Education and Sport, il est l'auteur d'une centaine de publications dans les principales revues de sciences du sport, et directeur, auteur ou coauteur d'une soixantaine d'ouvrages. Il est reconnu comme l'un des principaux leaders de l'histoire du sport de ces dernières années au niveau mondial.

Thèses et positions épistémologiquesModifier

Selon ses études, il défend une « histoire courte » du sport, inventée avec l'ère industrielle en Angleterre, par opposition aux fresques historiques qui affirment la continuité entre les jeux anciens (notamment à Rome) et le sport moderne.

Il a été l'un des premiers chercheurs francophones a user des gender studies, et des concepts de masculinité/féminités dans les sciences sociales et historiques.

Carrière et fonctionsModifier

Successivement professeur d'EPS, maitre de conférences puis professeur des Universités en STAPS, il est nommé recteur et chancelier de l’académie de la Réunion en janvier 2013

Il est nommé recteur et chancelier de l'académie de Rennes en mars 2016

Il est nommé délégué ministériel aux Jeux olympiques et paralympiques par arrêté du 9 avril 2018.

Principaux ouvragesModifier

  • (avec Arnaud P.), Le rêve blanc. Olympisme et sport d'hiver, Bordeaux, Presses universitaires de Bordeaux, 1993
  • Naissance et diffusion de la natation sportive, Paris, L’Harmattan, 1994
  • L'institution et le nageur. Histoire de la Fédération Française de Natation (1919-1939), Lyon, Presses universitaires de Lyon, 1998
  • (avec Charroin P.), L’eau et la balle. Une histoire du water-polo, Paris, L’Harmattan, 1998
  • (avec Fargier P., Rias B. et Roger A.), L’athlétisme et l’école. Histoire et épistémologie d’un sport éducatif, Paris, L’Harmattan, 2002
  • (avec Humbert H.), Histoire et diffusion de la gymnastique aquatique, Paris, L’Harmattan, 2002
  • Les Jeux interalliés de 1919. Sport, guerre et relations internationales, Paris, L’Harmattan, 2002
  • (avec James Riordan et Arnd Krüger), Histoire du sport en Europe, Paris, L’Harmattan, 2004
  • (avec Liotard P., St-Martin J., Roger A.) Sport et genre : La conquête d'une citadelle masculine (4 vol.), Paris, L’Harmattan, 2005
  • Histoire du sport, Paris, PUF (Que sais-je?), 2007
  • (dir.), Les Paris des Jeux Olympiques de 1924 (4 vol.), Paris, Atlantica, 2008

Décorations et récompensesModifier

Notes et référencesModifier

Liens externesModifier