Theobald Dillon (7e vicomte Dillon)

homme politique irlandais

Theobald Dillon, 7e vicomte Dillon de Costello-Gallin (mort en 1691) était un partisan du roi Jacques II et a participé en 1691 à la Guerre williamite. Il a été remplacé par le 8e vicomte le [1].

Theobald Dillon
Image dans Infobox.
Fonction
Membre du Parlement d'Irlande
Titre de noblesse
Vicomte
Biographie
Décès
Activité
Père
Robert Dillon (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Mère
Rose Dillon (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Conjoint
Mary Talbot (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Enfants

PolitiqueModifier

Dans les années 1680, il était lieutenant-colonel dans un régiment des gardes. Il a soulevé le Régiment de Dillon en 1688 en faveur de Jacques II, qui a combattu en Irlande. Il était un Catholique Romain, membre de la Chambre des lords irlandaise et du Parlement patriote de 1689, et fut tué à la Bataille d'Aughrim en 1691. Avant le traité de Limerick en 1691, le régiment avait navigué à la France et est devenu une partie de la Brigade irlandaise qui a servi les rois de France de 1690 à 1792.

FamilleModifier

Il a épousé Marie, fille de Sir Henry Talbot de Templeogue et du Mont Talbot dans le Comté de Roscommon, qui a également été mis hors la loi en 1691[2]. Elle a été tué pendant le siège de Limerick en 1690. Leurs enfants sont :

  • Henry (1668-1714), 8e vicomte et père du 9e vicomte.
  • Arthur, père du 10e et du 11e vicomte Dillon.

NotesModifier

  1. Burke's Peerage, 107th edn (2003) page 1148.
  2. Notes on the Talbots of Templeogue