The Wicker Man (film, 2006)

film sorti en 2006

The Wicker Man
Description de l'image The Wicker Man (film, 2006).jpg.
Titre québécois L'Homme de paille
Réalisation Neil LaBute
Scénario Neil LaBute
Acteurs principaux
Sociétés de production Warner Bros.
Alcon Entertainment
Millennium Films
Redbus Pictures
Saturn Films
Emmett/Furla/Oasis Films
Equity Pictures Medienfonds & Co.
Nu Image Entertainment
Brightlight Pictures
LDMP
Wicker Man Productions
Pays de production Drapeau des États-Unis États-Unis
Drapeau du Canada Canada
Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Genre Horreur, thriller
Durée 102 minutes
Sortie 2006

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

The Wicker Man ou L'Homme de paille au Québec, est un film américano-germano-canadien de Neil LaBute sorti en 2006. Il s'agit d'un remake d'un film sorti en 1973, The Wicker Man. Le film est dédié à Johnny Ramone, guitariste des Ramones, mort en 2004.

SynopsisModifier

Edward Malus (Nicolas Cage), un policier américain, reçoit des nouvelles de son ex-fiancée, Willow Woodward (Kate Beahan), dont la fille, Rowan (Erika Shaye Gair), a disparu. Il obtient l'aide d'un pilote qui l’emmène sur l'île, au large des côtes de l’état de Washington, où ils vivent. L'île est dirigée par Sœur Summersisle (Ellen Burstyn), une femme âgée qui est traitée comme une déesse. L'économie de l'île repose sur la production de miel mais Malus apprend que celle-ci a récemment diminué. Malus pose des questions aux villageois sur Rowan, mais ils ne lui donnent que des réponses évasives. Il voit plus tard deux hommes portant un grand sac ruisselant de sang, puis trouve une nouvelle tombe anonyme dans le cimetière. La tombe contient seulement une poupée brûlée. À l'école du village, l'enseignante Sœur Rose (Molly Parker) tente d'empêcher Malus de voir le registre de classe. Quand il voit que le nom de Rowan a été biffé, Rose lui dit qu'elle a été brûlée. Le jour du rituel, Malus attaque Sœur Beech, vole son costume et rejoint le défilé conduit par Sœur Summersisle.

Fiche techniqueModifier

DistributionModifier

ProductionModifier

Universal Pictures avait prévu un remake du film de 1973 du même nom depuis les années 1990. Le film britannique était dans la bibliothèque de licences de Canal +, qui a été optée par la productrice JoAnne Sellar à Universal. En , il a été révélé que Neil LaBute écrivait et dirigeait The Wicker Man pour Universal et la société de production de Nicolas Cage, Saturn Films. À peu près à la même époque, le réalisateur du film original Robin Hardy et la star Christopher Lee préparaient un semi-remake de leur film de 1973, intitulé The Riding of the Laddie, avec Vanessa Redgrave et Sean Astin. Hardy a déclaré que Lee ne jouerait pas le méchant comme il l'a fait dans l'original Wicker Man, mais plutôt un prédicateur chrétien venant en Écosse avec sa femme (Redgrave) alors qu'ils sont introduits au culte néo-païen. Hardy espérait que le tournage débuterait à Glasgow, en Écosse en 2003, mais The Riding of the Laddie ne se matérialiserait que des années plus tard, quand il avait subi de nombreux changements pour devenir le film The Wicker Tree. Entretemps, le remake d'Universal avec LaBute a avancé et a changé le cadre écossais pour l'Amérique contemporaine. Toutefois, les droits du remake sont finalement passés d'Universal à Millennium Films. Le tournage a commencé à Vancouver, au Canada, en . Millennium a vendu les droits de distribution à Alcon Entertainment par le biais de leur accord de production avec Warner Bros. Pictures.

Source et légende : Version française (V.F.) sur RS Doublage[1] et Version québécoise (V.Q.) sur Doublage Québec[2].

Notes et référencesModifier

Liens externesModifier