Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Sobieski.
Leelee Sobieski
Description de cette image, également commentée ci-après
Leelee Sobieski en 2009
Nom de naissance Liliane Rudabet Gloria Elsveta Sobieski[1]
Naissance (36 ans)
New York, NY, États-Unis
Nationalité Drapeau des États-Unis américaine
Profession Actrice
Films notables Deep Impact
Eyes Wide Shut
La fille d'un soldat ne pleure jamais
Site internet leeleesobieski.com

Liliane Sobieski, dite Leelee (ou LeeLee) Sobieski, née le à New York, est une ancienne actrice américaine, qui s'est reconvertie dans la peinture.

BiographieModifier

Liliane Rudabet Gloria Elsveta Sobieski[1] est née d'un père français, le peintre et acteur Jean Sobieski, qui joua dans des westerns spaghetti et plusieurs films français, et d'une mère américaine, Élisabeth Salomon. Mariée une première fois avec Matthew Davis de 2008 à 2009, elle se remarie en 2010 avec Adam Kimmel et a deux enfants, Louisanna Ray Kimmel et Martin Kimmel.

CarrièreModifier

Leelee Sobieski commence à être connue du grand public durant son adolescence grâce à son rôle dans le film Deep Impact de Mimi Leder en 1998 et celui d'une lolita dans le film Eyes Wide Shut de Stanley Kubrick, l'année suivante, alors qu'elle n'avait pas quinze ans lors du tournage des scènes où elle interprète une nymphette.

Sa connaissance de la langue française lui permet de jouer des rôles principaux dans L'Idole de Samantha Lang en 2002, La fille d'un soldat ne pleure jamais de James Ivory en 1998 ou le feuilleton télévisé Les Liaisons dangereuses de Josée Dayan en 2003.

Elle se retire du milieu du cinéma et de la télévision en 2012 pour devenir artiste sous son nom d'épouse LeeLee Kimmel. Sa première exposition personnelle a lieu dans une galerie de Brooklyn en 2018.

FilmographieModifier

FilmsModifier

TélévisionModifier

TéléfilmsModifier

Séries téléviséesModifier

DistinctionsModifier

LauréateModifier

NomméeModifier

Notes et référencesModifier

  1. a et b (en) Nancy Griffin, « Girl uninterrupted », Los Angeles (en),‎ , p. 114–123 [116].

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :