Théâtre de Novi Sad

Théâtre de Novi Sad
Description de cette image, également commentée ci-après
Vue du théâtre
Type Théâtre
Lieu Novi Sad, Drapeau de la Serbie Serbie
Coordonnées 45° 15′ 28″ nord, 19° 50′ 22″ est
Inauguration 1974
Nb. de salles 2
Composante Troupe d'acteurs
Site web uvszinhaz.com

Géolocalisation sur la carte : Serbie
(Voir situation sur carte : Serbie)
Théâtre de Novi Sad

Le Théâtre de Novi Sad (en serbe Alphabet cyrillique serbe : Новосадско позориште ; en serbe latin : Novosadsko pozorište ; en hongrois : Újvidéki Színház) est un théâtre situé à Novi Sad, la capitale de la province autonome de Voïvodine, en Serbie. Il a été créé en 1974 et propose des spectacles en langue hongroise avec une traduction simultanée en serbe[1].

Le théâtre est situé 3-5 rue Jovana Subotića, dans le quartier de Rotkvarija.

PrésentationModifier

Le Théâtre de Novi Sad a été créé en 1974 pour contribuer à la préservation de l'identité des Mayars de Voïvodine[1] ; à cette époque, le seul théâtre hongrois de Voïvodine se trouvait à Subotica. La première pièce qui y fut représentée fut Macskajáték (Chat !) d'István Örkény[2]. Parallèlement au répertoire hongrois, le théâtre présente également des œuvres de dramaturges contemporains internationaux[1].

Le Théâtre de Novi Sad est une institution du Conseil national de la minorité magyare (Nacionalni savet mađarske nacionalne manjine)[1].

TroupeModifier

La troupe du théâtre est composée de 24 membres[3].

RépertoireModifier

Pour janvier 2016, le théâtre propose les spectacles suivants : Neoplanta (Novi Sad) d'après László Végel, Erazmo Roterdamski : Pohvala ludosti (Érasme de Rotterdam : Éloge de la folie) d'après Érasme, Le Petit Prince d'Antoine de Saint-Exupéry, le Violon sur le toit en coproduction avec le Théâtre national serbe de Novi Sad, Avanture Pikasa (Les Folles Aventures de Picasso) de Hans Alfredson et Tage Danielsson, Liliom de Ferenc Molnár, Études meurtrières d'István Sárosi, Sonate d'automne d'après Ingmar Bergman, Piaf-marche spectacle autour d'Édith Piaf, Gupi de Robert Lenard, A Csárdáskirálynő (Princesse Czardas) opérette d'Emmerich Kálmán[4].

Toujours en janvier aura lieu le Concours des dramaturges hongrois de Voïvodine (Takmičenje vojvođanskih mađarskih dramskih pisaca/Vajdasági Magyar Drámaíró verseny)[4].

RécompensesModifier

Notes et référencesModifier

  1. a b c et d (sr) « O pozorištu », sur http://www.uvszinhaz.com, Site du Théâtre de Novi Sad (consulté le 27 décembre 2015)
  2. (sr) « Újvidéki Színház (Novosadsko pozorište) », sur http://novisad.travel, Site de l'Office du tourisme de Novi Sad (consulté le 27 décembre 2015)
  3. (sr) « Glumci », sur http://www.uvszinhaz.com, Site du Théâtre de Novi Sad (consulté le 27 décembre 2015)
  4. a et b (sr) « Repertoar », sur http://www.uvszinhaz.com, Site du Théâtre de Novi Sad (consulté le 27 décembre 2015)

Article connexeModifier

Lien externeModifier