Texte césaréen

Depuis Griesbach[1] (1775) et Michaelis[2] (1802), les spécialistes de la critique textuelle identifient quatre grands types ou familles de texte de Nouveau Testament : alexandrin, occidental, césaréen et byzantin[3],[4].

La tradition césaréenne regroupe les variantes absentes des traditions alexandrine, occidentale et byzantine : s'y rattachent des variantes communes au Codex Koridethi (IXe/Xe siècle), au manuscrit Minuscule 1 (une source des évangiles utilisée sporadiquement par Érasme pour son Nouveau Testament grec de 1516) et aux citations d’Origène d'Alexandrie postérieures à son installation à Césarée[5]. Les premières traductions des Évangiles en arménien et en géorgien semblent nettement inspirées de la tradition césaréenne, de même que les manuscrits en minuscule grecque des familles 1 à 13.

TémoinsModifier

Le texte césaréen est représenté par les manuscrits suivants:

Code Nom Date Contenu
Θ (038) Codex Koridethi 9th Marc
W (032) Codex Washingtonianus 5th Mark 5:31—16:20
p42 Papyrus 42 7th/8th fragments Luke 1-2
28 minuscule 28 11th Évangiles
565 Minuscule 565 9th Évangiles
700 Minuscule 700 11th Évangiles
1

and rest of f1

Minuscule 1

118, 131, 209

12th

11th-15th

Évangiles
13

and rest of f13

Minuscule 13

69, 124, 346

13th

11th-15th

Évangiles

Évangiles


Autres manuscrits:  29,  38 (?),  41,  48 (?), Onciale 0177, 0188[6].

Liens externesModifier

RéférencesModifier

  1. Cf. Griesbach et Gabler (dir.), Opuscula Acadenzica,, vol. 1, , thèse de doctorat, « Dissertatio Critica de Codicibus Quatuor Evangeliorum Origenianis (pars prima) », p. 239, puis Griesbach et Schulz (dir.), Prolegomena in Novum Testamentum, vol. 1 (réimpr. 3e), lxx et suiv.
  2. Michaelis et Marsh (dir.), Introduction to the New Testament, vol. 2, Londres, F. & C. Rivington, (lire en ligne), p. 173 et suiv.
  3. D’après Frederic Kenyon, Our Bible & the Ancient Manuscripts, Eyre & Spottiswoode, (réimpr. 4e, 1939)) (lire en ligne).
  4. D’après James Strong et John McClintock, The Cyclopaedia of Biblical, Theological and Ecclesiastical Literature, New York, Harper and Brothers, 1867-1887 (lire en ligne), « Recensions Of The New Testament ».
  5. D'après Kirsopp Lake, Codex 1 of the Gospels and its Allies, Cambridge University Press, coll. « TS 7 », ; B. H. Streeter, The Four Gospels : A Study of Origins Treating of the Manuscript Tradition, Sources, Authorship, & Dates (réimpr. 1re, 1924; 2nde, Londres, éd. Macmillan, 1926).
  6. David Alan Black, New Testament Textual Criticism, Baker Books, 2006, p. 65.

BibliographieModifier

  • B. H. Streeter, The Four Gospels. A study of origins the manuscript traditions, sources, authorship, & dates, Oxford 1924, pp. 77-107.
  • Bruce M. Metzger, The Caesarean Text of the Gospels, JBL, Vol. 64, No. 4 (Dec., 1945), pp. 457-489.
  • Bruce M. Metzger and Bart D. Ehrman, The Text of the New Testament: Its Transmission, Corruption, and Restoration (4th edition), Oxford University Press, (ISBN 0-19-507297-9), p. 310–312