Terre de blues

festival de musique

Le festival de Marie-Galante, Terre de blues est un festival de musique français créé en 2000 à Marie-Galante, en Guadeloupe[1] nommé à l'origine Créole Blues[2]. En 2013 il accueillait 13 000 festivaliers[3].

Logo officiel du Festival de Marie-Galante, Terre de Blues
Logo du festival de Marie-Galante, Terre de Blues. Logo, sans mention du numéro d'édition, utilisé pour les supports de communication du festival Terre de Blues. Représente le contour de l'île de Marie-Galante avec une fleur de canne à sucre (en haut à droite)

HistoireModifier

En 2000, Harry Selbonne, alors président de la Communauté de communes de Marie-Galante, et Camille Pélage, Directeur de l'Office du tourisme de Marie-Galante, décident de monter un festival. Ils font appel à Pierre-Edouard Decimus, fondateur de Kassav’, et Eddy Compper, qui acceptent de mettre leur savoir-faire au service de ce projet ambitieux[4],[5].

D'abord nommé « Créole Blues »[2], il devient le Festival de Marie-Galante, « Terre de Blues » en 2005, lors de sa sixième édition; les organisateurs souhaitant ancrer le festival dans l'île de Marie-Galante afin d'en valoriser les atouts[6].

En 2016, la Région Guadeloupe affirme sa volonté de soutenir le festival et rejoint la Communauté de communes de Marie-Galante en qualité d'organisateur. La 17e édition est une organisation Région Guadeloupe et Communauté de communes de Marie-Galante [1].

Le comité d'organisation, la Région Guadeloupe, la communauté de communes de Marie-Galante, toujours en partenariat avec l'Office du tourisme de Marie-Galante, ont conservé l'idée première, consistant à lier les trois Saint-Louis : Saint Louis, célèbre fief du blues aux États-Unis dans les années 1930, Saint Louis du Sénégal, symbole d'une ascendance africaine, et Saint Louis de Marie-Galante, créole, se retrouvent autour de la musique qui naît de cette traversée[1]

Calé sur les dates calendaires de la pentecôte, le Festival de Marie-Galante reçoit chaque année des artistes qui par leur musique font vivre ce lien.

On peut y voir au moins un artiste blues américain, un artiste d'Afrique, un artiste de Marie-Galante, un de Guadeloupe, un de Martinique, un de la Jamaïque, un de la Caraïbe[7].

La promotion du territoire et du patrimoine de Marie-Galante demeure un axe primordial pour les organisateurs; en 2016, les concerts gratuits du lundi de pentecôte sont programmés dans les trois communes de l'île. Le Dr Maryse Etzol, Présidente de la Communauté de Communes de Marie-Galante, confie la direction de cette édition à Camille Pélage [8],[9].

En 2018, le festival annonce l'organisation de ses premiers Tremplin-Talents à l'initiative du nouveau directeur Ciryl COUDOUX[10].

Les datesModifier

Les lieuxModifier

Le festival se déroule sur deux scènes: celle de l'Habitation Murat[5], haut lieu du patrimoine historique de Marie-Galante, et sur la scène du « Village artisanal Caraïbes », sur le port de la ville de Grand-Bourg[1].

Notes et référencesModifier

NotesModifier

RéférencesModifier

  1. a b c et d Victor Hache, « Marie-Galante, mosaïque créole et magnifique "Terre de Blues" », sur humanite.fr, (consulté le ).
  2. a et b « Bulletin de la Société d'histoire de la Guadeloupe (Paragraphe consacré à « Terre de blues ») », sur books.google.fr, (consulté le ).
  3. a et b Migail Montlouis-Félicité, « Marie-Galante, terre d'émotions, Terre de Blues », (consulté le ).
  4. « Créole Blues Attitude à Marie-Galante - Destination Guadeloupe - N°6 », sur www.guadeloupe-fr.com (consulté le )
  5. a et b « Marie-Galante, terre de rhum et de blues », sur mondomix.com, (consulté le ).
  6. http://www.paysmariegalante.fr/lettre_ccmg_10.pdf
  7. Victor Hache, « Le festival Terre de Blues se déroule jusqu'à lundi à Marie-Galante », L'Humanité,‎ (lire en ligne)
  8. a et b « Marie-Galante, Terre de blues », sur L'Humanité, (consulté le )
  9. a et b « Maceo Parker et son saxo magique à Terre de Blues », sur L'Humanité, (consulté le )
  10. a et b « Programmation - Festival de Marie-Galante 2018, Terre de Blues 19ème édition FANM DOUBOUT », sur terredeblues.com (consulté le )
  11. « Festival de Marie-Galante, Terre de Blues - Festival de Marie-Galante 2019, Terre de Blues 20ème édition LANNÉ SÉLÉBRASYON », sur terredeblues.com (consulté le )
  12. « Festival Terre De Blues - Grand Bourg du 02 Juin 2017 au 05 Juin 2017 : liste des concerts, informations », sur www.infoconcert.com (consulté le )
  13. « Programmation », sur terredeblues.com (consulté le )
  14. « Sortir ici et ailleurs, magazine des arts, des spectacles, des festivals... », sur www.arts-spectacles.com, (consulté le )
  15. a b c et d « Le Festival/ quelques éditions précédentes », sur www.terredeblues.com (consulté le )
  16. (en) « Caribbean journal », sur www.caribjournal.com, (consulté le )
  17. « Les carnets de voyage. Lieu unique », sur www.voyage-lieu-unique.com, (consulté le )
  18. « Voyage à Marie-Galante pour le festival Terre de blues », sur ouest-france.fr, (consulté le ).
  19. « Festival Terre de Blues à Marie Galante en Guadeloupe », sur laquotidienne.fr, (consulté le ).
  20. Guillaume de Dieuleveult, « Marie-Galante et les saintes, belles îles en mer », sur lefigaro.fr, (consulté le ).
  21. http://musique.premiere.fr/Photos-Musique/Damian-Marley-enflamme-la-Terre-de-Blues-3777591
  22. http://www.bluesmagazine.net/H_Actualites_blues/2012/actu2012mars.htm
  23. Salsa Bertin, « Marie-Galante la belle île », sur culturemag.fr, (consulté le ).
  24. « Festival de Marie-Galante Terre de Blues 2009 », sur africultures.com, (consulté le ).
  25. http://www.africultures.com/php/index.php?nav=evenement&no=19010
  26. « New Média / article », sur www.newmedia-fr.info, (consulté le )
  27. a b c d e f et g « Retour sur les affiches du festival Terre de Blues », sur www.francianeheron.com, (consulté le )

Liens externesModifier