Taufaʻahau Tupou IV

roi des Tonga de 1965 à 2006

Taufaʻahau Tupou IV
Illustration.
Le roi des Tonga, Tupou IV, en 1985.
Titre
Roi des Tonga

(40 ans, 8 mois et 25 jours)
Couronnement
Premier ministre Prince Fatafehi Tuʻipelehake
Baron Vaea
Lavaka Ata ʻUlukālala
Prédécesseur Salote Tupou III
Successeur George Tupou V
Premier ministre des Tonga

(16 ans et 4 jours)
Monarque Salote Tupou III
Prédécesseur Solomone Ula Ata
Successeur Prince Fatafehi Tuʻipelehake
Prince héritier des Tonga

(47 ans, 5 mois et 12 jours)
Monarque Salote Tupou III
Prédécesseur Siaosi Tāufaʻāhau
Successeur Siaosi Tāufaʻāhau Tukuʻaho
Biographie
Hymne royal Ko e Fasi ʻo e Tuʻi ʻo e ʻotu Tonga
Dynastie Tupou
Nom de naissance Siaosi Tāufaʻāhau Tupoulahi
Date de naissance
Lieu de naissance Nuku'alofa (Tongatapu, Tonga)
Date de décès (à 88 ans)
Lieu de décès Auckland (Nouvelle-Zélande)
Père Viliami Tungi Mailefihi
Mère Salote Tupou III
Conjoint Halaevalu Mataʻaho ʻAhomeʻe
Enfants George Tupou V
Princesse Salote Mafileʻo Pilolevu Tukuʻaho
Prince Fatafehi ʻAlaivahamamaʻo Tukuʻaho
Tupou VI
Héritier Siaosi Tāufaʻāhau Manumataongo Tuku'aho Tupou, Tupoutoʻa Lavaka
Résidence Palais royal, Nuku'alofa

Taufaʻahau Tupou IV
Preiers ministres des Tonga
Monarques des Tonga

Taufaʻahau Tupou IV, né le à Nukuʻalofa (Tonga) et mort le à Auckland (Nouvelle-Zélande), est roi des Tonga de 1965 (date de la mort de sa mère la reine Salote Tupou III) jusqu'à son décès en 2006. Il est le père des rois George Tupou V et Tupou VI[1].

Biographie modifier

 
Le prince héritier en 1928.

Il étudie le droit en Australie. Le système politique des Tonga étant essentiellement aristocratique, il possède une grande autorité politique. Des scandales et des ennuis de santé ont fragilisé son pouvoir et une démocratisation du système est de plus en plus souhaitée par la population.[réf. nécessaire]

Après quarante ans de règne, il meurt le des suites d'une longue maladie dans un hôpital d'Auckland, en Nouvelle-Zélande. Son fils aîné lui succède sous le nom de George Tupou V.

Taufaʻahau Tupou IV a été détenteur du titre de monarque le plus lourd du monde avec un poids de 209,5 kg.

Le , il épouse Halaevalu Mataʻaho ʻAhomeʻe (née le † morte le )[2], fille de l'honorable Tevita Manu-’o-pangai, ‘Ahome’e, ministre de la Police et gouverneur de Vavaʻu et de Haʻapai, et de son épouse, Heuʻifanga Veikune, arrière-petite-fille d'un Tuʻi Tonga. Elle est également l'arrière-arrière-petite-fille du chef fidjien Enele Maʻafu.
Le couple a eu quatre enfants, princes et princesse avec prédicat d'altesse royale :

  1. le prince Siaosi Tāufaʻahau Manumataongo Tukuʻaho Tupou (1948-2012), connu par son titre coutumier de Tupouto'a (Dauphin) depuis que son père ne le portait plus (1966-2006), roi des Tonga sous le nom de George Tupou V de 2006 à 2012
  2. la princesse Salote Mafileʻo Pilolevu Tukuʻaho, princesse royale (née en 1951)
  3. le prince Fatafehi ʻAlaivahamamaʻo Tukuʻaho (1954-2004), a été déchu de son titre princier en 1980 pour avoir épousé une roturière[3],[4]. Il est cependant rétabli plus tard dans la famille royale avec le titre héréditaire de lord Māʻatu, mais sans ses droits de succession au trône.
  4. le prince ʻAhoʻeitu ʻUnuakiʻotonga Tukuʻaho (né en 1959), plus connu par ses titres coutumiers (dans n'importe quel ordre), Lavaka Ata ʻUlukālala puis Tupoutoʻa Lavaka. Il est l'ancien Premier ministre et actuel roi des Tonga sous le nom de Tupou VI, depuis le décès de son frère aîné George Tupou V en .

Distinctions modifier

Notes et références modifier

  1. Royal Ark
  2. Tributes paid after Tongan King's mother passes away in Auckland, News Now, 19 février 2017.
  3. Le prince Fatafehi ʻAlaivahamamaʻo Tukuʻaho se marie en premières noces, le 21 juillet 1980, avec Heimataura Seiloni, fille naturelle du millionnaire hawaïen Heimataura Anderson (un descendant de la famille royale polynésienne Tamaeva de Rimatara), et en secondes noces, le 11 juillet 1989, avec Alaile'ula Poutasi Jungblut, fille de Melvin Jungblut et de la princesse Lola Tosi Malietoa de Samoa (fille du roi Malietoa Tanumafili II de Samoa).
  4. (en) « Tonga mourns death of kings second son », sur rnz.co.nz,

Liens externes modifier