Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Cet article concerne la suite. Pour l'album, voir Tarkus.

Tarkus

Chanson de Emerson, Lake and Palmer
extrait de l'album Tarkus
Sortie
Enregistré janvier 1971
Studios Advision (Londres,
Drapeau de l'Angleterre Angleterre)
Durée 20:40
Genre Rock progressif
Auteur Greg Lake
Compositeur Keith Emerson
Label

Pistes de Tarkus

Tarkus est la première pièce du supergroupe de rock progressif britannique Emerson, Lake and Palmer, parue sur la face A du même album en 1971.

Sommaire

La chansonModifier

La chanson, écrite par Keith Emerson (pour la musique) et Greg Lake (pour le texte), raconte l'histoire de Tarkus, un monstre fabuleux mi-tatou mi-char de combat de la Première Guerre mondiale, dont le but est de détruire d'autres créatures fantastique. La suite, qui dure 20 minutes et 40 secondes, est divisée en sept parties :

  1. Eruption (2:43) - Instrumental
  2. Stones of Years (3:44)
  3. Iconocast (1:15) - Instrumental
  4. Mass (3:51)
  5. Manticore (1:52) - Instrumental
  6. The Battlefield (3:51)
  7. Aquatarkus (3:59) - Instrumental

Histoire et structureModifier

EruptionModifier

La suite s'ouvre avec Eruption, qui raconte la naissance de Tarkus d'une éruption volcanique. D'un point de vue technique, cette partie met en évidence la virtuosité des trois membres du groupe. Le tempo en 5/4 a été composé par Emerson à la demande de Palmer, malgré les perplexités de Greg Lake.

Stones of YearsModifier

Stones of Years est sous-titrée Don't You Understand How Stupid Is to Fight?. Comparé à la première partie le tempo est plus lent et plus mélodique même si ici apparaît un solo d'orgue Hammond joué par Emerson. Les parties chantées par Lake se tournent vers Tarkus, reprochant sa stupidité dans c'è qu'il fait.

IconoclastModifier

Dans Iconoclast Tarkus erre dans le monde en défiant et en défaisant diverses créatures, le tempo revient à 5/4 même si les accents changent par rapport à Eruption.

MassModifier

Mass parle des clercs qui, ensorcelés par le pouvoir, ont oublié quelle est leur fonction. Le sous-titre de la chanson est Can't You See the Hypocrisy of the World?. Dans cette partie, Emerson jongle avec l'utilisation du moog.

ManticoreModifier

Dans Manticore Tarkus s'attaque à son pire ennemi, la manticore, une créature légendaire au corps de lion, au visage d'homme, et dotée d'une redoutable queue de scorpion. La manticore suit Tarkus pour l'affronter dans le combat final.

BattlefieldModifier

Battlefield voit la bataille entre Tarkus et la manticore, qui sort victorieuse. Le sous-titre de la chanson est What Have You Got of All This?. La seule partie écrite par Lake, contient un solo de deux guitares électriques, qui complète les sons de l'orgue interprété par Emerson. Dans les tournées du milieu des années 1970, a la fin de ce fragment, Lake citait en version acoustique avec guitare et voix un fragment d'Epitaph de King Crimson, son premier groupe. Un témoignage de ceci est contenu dans le triple album live Welcome Back My Friends to the Show That Never Ends.

AquatarkusModifier

Aquatarkus voit Tarkus vaincu, qui s'échappe et disparaît dans la mer. Ici aussi apparaît le moog pour la clôture de la suite avec le thème initial d'Eruption.

MusiciensModifier