Taktsé

ancien palais royal et fortifié de la préfecture de Shannan, en région autonomedu Tibet, Chine

Dzong de Taktsé
Image illustrative de l’article Taktsé
Photo récente, près du monastère de Riwo Dechen, de Rechung Puk et de la vallée des rois, le Château de Taktsé se situe en haut à droite.
Type Fort
Dzong du Tibet
Propriétaire initial gouvernement de l'Empire du Tibet
Destination initiale Place forte
Coordonnées 29° 01′ 54″ nord, 91° 40′ 47″ est
Pays Drapeau de la République populaire de Chine Chine
Région historique Xian de Qonggyai
Région autonome Région autonome du Tibet
Préfecture Préfecture de Shannan
Bourg bourg de Qiongjie
Géolocalisation sur la carte : Région autonome du Tibet
(Voir situation sur carte : Région autonome du Tibet)
Dzong de Taktsé

Le dzong ou château de Taktsé (tibétain : སྟག་རྩེ, Wylie : stag-rtse), ou encore palais de Chingwa Taktsé (tibétain : ཕྱིང་བ་སྟག་རྩེ་རྫོང, Wylie : phying-ba stag-rtse rdzong, THL : chingwa taktsé dzong ; chinois : 青瓦达孜宫 ; pinyin : qīngwǎ dázī gōng), se trouve sur le mont Chingwa Taktse (chinois : 青瓦达孜山 ; pinyin : qīngwǎ dázī shān)[1], à Chingwa (tibétain : ཕྱིང་བ, Wylie : phying ba), ancienne capitale du Tibet, située dans le district de Chonggyä ( Wylie : ’Phyongs-rgyas). Sur ce même mont se dresse le monastère gelugpa de Riwo Dechen[1], comportant un grand mur à thangka.

Selon la légende, le dzong fut la demeure des rois du Tibet avant que Songtsen Gampo (604650) ne déplace son administration à Lhassa. Il fut plus tard le lieu de naissance du Lobsang Gyatso, 5e dalaï-lama (16171682)[2].

Cette fortification a été photographiée en 1949 par le diplomate de la couronne britannique Hugh Edward Richardson, et alors représentant de la Mission de l'Inde à Lhassa[3] et est actuellement en ruine[4].

Le monastère de Riwo Dechen, partiellement en ruine est reconstruit à partir de 1985[4]. Chongye est le lieu où se trouvent les tombes des premiers rois du Tibet[5], dans ce que l'on appelle la vallée des rois.

Notes et référencesModifier

  1. a et b (zh) « 青瓦达孜山 », sur Site officiel du xian de Qonggyai.
  2. Gilles Béguin, « Les Grands Monuments de Lhasa d'après les peintures d'architecture du musée Guimet », dans Françoise Pommaret (éd.), Lhasa, lieu du divin: la capitale des Dalaï Lama au XVIIe siècle, p. 90.
  3. Settlement of Chyongye with fort and monastery
  4. a et b Riwo Dechen
  5. Chingwa-Taktse-Dzong-Chongye