Ouvrir le menu principal

Tacko Fall

basketteur américain

Tacko Fall
Image illustrative de l’article Tacko Fall
Tacko Fall en 2014.
Fiche d’identité
Nom complet Elhadji Tacko Serigne Diop Fall
Nationalité Drapeau du Sénégal Sénégal
Naissance (24 ans)
Dakar, Sénégal
Taille 2,26 m (7 5)[1]
Poids 141 kg (310 lb)
Situation en club
Club actuel Drapeau : États-Unis Celtics de Boston
Numéro 99
Poste Pivot
Carrière universitaire ou amateur
2015-2019 Knights d'UCF
Draft de la NBA
Année 2019
Position Non drafté
Carrière professionnelle *
SaisonClubMoy. pts
2019-2020
2019-2020
Celtics de Boston
Red Claws du Maine
0-
0-

* Points marqués dans chaque club dans le cadre de la saison régulière du championnat national.

Elhadji Tacko Sereigne Diop Fall est un joueur de basket-ball sénégalais né le à Dakar. Évoluant au poste de pivot, il est l'un des plus grands joueurs de sa génération avec une taille de 226 cm sans chaussures. Après quatre saisons sous le maillot des Knights d'UCF, il n'est pas sélectionné lors de la draft 2019 de la NBA mais signe un contrat two-way avec les Celtics de Boston.

BiographieModifier

JeunesseModifier

Tacko Fall naît le à Dakar au Sénégal[2]. Il grandit dans une grande maison familiale au sens large jusqu'à ses 12 ans[3]. Ses parents divorcent dans sa jeunesse, il reste avec sa mère dans la capitale sénégalaise alors que son père part habiter aux États-Unis, à Columbus dans l'Ohio[4]. Sa mère vit alors seule avec ses deux enfants, Tacko et son petit frère, dans un petit appartement d'une chambre[2],[3]. Lorsque sa mère perd son travail, les finances de la famille sont difficiles et son alimentation se limite à un repas par jour[4].

Jeune, Tacko joue au football, son sport préféré, très populaire du Sénégal, et déteste le basket-ball parce que sa grand-mère lui enlevait ses dessins animés d'enfant pour mettre des matchs de basket à la télévision[3],[4],[5]. Repéré pour sa taille, Tacko mesure 2,21 m à l'âge de 16 ans[2],[3], Fall est mis en contact avec Ibrahima N'Diaye, frère de Mamadou N'Diaye[6] — le premier Sénégalais drafté en NBA en 2000 par les Nuggets de Denver[6] — et dirigeant d'une académie de basket-ball à Dakar[3],[6]. Hormis ses parents, Tacko vient d'une famille de grande taille, sa grand-mère était particulièrement grande, son frère cadet mesurait 175 cm à l'âge de 7 ans, deux de ses oncles mesurent 2,03 m[4],[7]. L'académie de N'Diaye, l'International Sports Training Institute, lui apprend quelques bases, à manier le ballon et à tirer des lancers francs[4]. C'est à cet âge-là que son ami Ange Badji et lui sont repérés par le jeune basketteur Ben Simmons[2]. Il évoque à sa mère, qui parle uniquement français et ne l'a jamais vu jouer, qu'il a l'opportunité d'avoir une éducation de qualité aux États-Unis grâce au basket-ball[2]. Aidé par la Fondation Ben Simmons Sports, il part en Amérique pour développer ses aptitudes à jouer au basket-ball[2].

Parcours sportifModifier

Débuts aux États-UnisModifier

Avec Badji, Tacko Fall quitte l'Afrique pour les États-Unis en [3]. Initialement, les deux joueurs sénégalais doivent s'installer à la Christian Life Academy de Houston au Texas mais l'académie sportive ferme ses portes peu après leur arrivée et les pousse à chercher un nouvel établissement[3],[8]. Fall reste quelque temps à Houston pour trouver une nouvelle école[8]. Il y remporte le championnat de l'État du Texas avec la Charter House School Jamie et rencontre la légende sportive de la ville Hakeem Olajuwon avec qui il s'entraîne[8]. Il assiste à une rencontre entre les Rockets de Houston et les Clippers de Los Angeles lors de laquelle il est repéré par la vedette des Clippers Blake Griffin[8].

Les deux amis sénégalais voyagent ensuite à travers le pays, dans l'illégalité après l'expiration de leur visa, à la recherche d'une nouvelle école[3],[8]. Fall passe ensuite par l'Illinois, le Tennessee, la Géorgie, l'Ohio et le Kansas avant de s'installer à Tavares en Floride au lycée Liberty Christian Prep (LCP)[9]. Accompagné par Mandy Wettstein, qui travaille aux relations publiques de l'école, accepte de devenir sa mère adoptive pour régler ses problèmes de visa[3],[8]. Fall joue ses deux dernières années de lycée sous le maillot de LCP et fait alors l'objet d'une vidéo virale, principalement sur Vine, avec un autre joueur surpris par sa taille[5]. Portant des lunettes de protection rondes qui lui détonnent, sa popularité et notoriété augmente après cette vidéo[3]. Fervent musulman, Fall évolue dans une école chrétienne et promeut la paix et la tolérance entre croyants[10].

En Floride, Tacko Fall se révèle comme un étudiant brillant[2]. Il parle couramment anglais après seulement huit mois d'apprentissage et prend des cours avancés en mathématiques et en sciences[2]. Son score à l'examen SAT le place dans les meilleurs 5% du pays[3]. En raison de sa taille et de son envergure de plus de 2,40 m, il est l'un des jeunes pivots les plus scruté du pays. Sa mère adoptive contacte les équipes d'AAU de Floride pour que le Sénégalais joue dans une des équipes l'été[3]. Le programme Each 1 Teach 1, affilié avec Amar'e Stoudemire, lui répond positivement[3]. Il joue égalament dans l'ISTI All-Stars Summer Travel Team et est invité au NBA Top 100 et à la Nike Skills Academy[2],[3].

À la fin du lycée, Tacko reçoit trente-six offres de bourses universitaires[2]. Le pivot choisit finalement de s'engager avec l'université de Floride centrale à Orlando le . L'une des raisons de ce choix est la proximité de l'université avec son foyer d'accueil et son souhait de ne pas déménager une nouvelle fois[2]. Il joue avec les Knights d'UCF avec comme entraîneur-chef Donnie Jones.

Carrière universitaireModifier

 
Tacko Fall sous le maillot d'UCF en 2017.

Fall intègre les Knights d'UCF au poste de pivot[11]. Malgré sa faible expérience sur les terrains, il est titulaire lors de 26 des 30 rencontres des Knights lors de sa première saison[5]. Le débutant sénégalais se révèle être un bon défenseur, menant son équipe en nombre de contres avec 2,3 contres par rencontres en un temps de jeu moyen de dix-huit minutes[5]. Limité à des dunks et des tirs de courtes distances, il affiche une réussite au tir impressionnante avec 75% de tentatives réussies[5].

Le temps fort de la première saison de Tacko Fall est son opposition avec son compatriote sénégalais Mamadou N'Diaye — homonyme du responsable de son académie au Sénégal — lors du match contre les UC Irvine Anteaters[3]. Tous deux originaires de Dakar, c'est le frère de Mamadou N'Diaye, Ibrahim, qui a persuadé Tacko Fall de choisir le basket-ball. Lors sa deuxième année, Fall devient le plus grand joueur du basket-ball universitaire américain avec 2,29 m. Le Sénégalais est scruté par les franchises NBA qui doutent de son énergie, de sa mobilité, de sa force et de son agressivité pour jouer dans la ligue professionnelle[12],[13].

Ayant l'intention de devenir un ingénieur pour une grande entreprise telle que Siemens ou Microsoft, Fall effectue un cursus universitaire complet, rendant son avenir dans le basket-ball professionnel incertain. Sa dernière saison universitaire est marquée par une nouvelle qualification pour le tournoi de la March Madness lors duquel il est opposé au futur numéro 1 de la draft Zion Williamson et aux retrouvailles entre le joueur et sa mère lors de la soirée des dernières années[5]. Cette dernière, qui a fait le déplacement du Sénégal aux États-Unis, le voit jouer pour la première fois[5]. À l'issue de celui-ci, il se présente à la draft 2019.

Carrière professionnelleModifier

Non sélectionné à la draft 2019, Tacko Fall signe tout de même un contrat de type exhibit 10 avec les Celtics de Boston. Il s'agit d'un contrat non garanti d'un an au salaire minimum qui peut évoluer en two-way contract avant le début de la saison régulière[14]. En juillet 2019, il participe à la NBA Summer League avec les Celtics de Boston[15]. En amont de la saison, malgré ses 141 kilos, il suit un programme de prise de poids afin d'être plus dominant dans la raquette et être plus physique dans les matchs de haut-niveau de la NBA[16].

Le 13 octobre 2019, il signe un contrat two-way avec les Celtics de Boston pour la saison à venir. Il est ainsi assigné aux Red Claws du Maine, équipe de G-League affiliée aux Celtics avec la possibilité d'être rappelé en cours de saison par la franchise du Massachusetts[17].

StatistiquesModifier

UniversitairesModifier

Les statistiques en matchs universitaires de Tacko Fall sont les suivantes[18] :

Saison Équipe Match. 5 Dép Min. % Tirs % 3pts % LF Rbds/m Pass./m BV/m Ctrs/m Pts/m
2015-2016 UCF 30 26 17,6 75,0 0,0 55,8 5,87 0,33 0,10 2,33 7,37
2016-2017 UCF 36 36 26,3 71,5 0,0 46,2 9,53 0,56 0,25 2,61 10,86
2017-2018 UCF 16 15 21,9 76,7 0,0 46,0 7,31 0,31 0,31 1,94 11,31
2018-2019 UCF 31 31 24,8 75,4 0,0 36,1 7,32 0,48 0,26 2,48 10,93
Total 113 108 17,6 74,1 0,0 43,3 7,64 0,44 0,22 2,41 10,02

Notes et référencesModifier

  1. https://stats.nba.com/player/1629605/
  2. a b c d e f g h i j et k (en) Associated Press, « UCF's 7-foot-6 Tacko Fall turning heads on and off the court », sur usatoday.com, (consulté le 9 juillet 2019).
  3. a b c d e f g h i j k l m n et o (en) Jeff Borzello, « There's more to UCF's Tacko Fall than his 7-foot-6 frame », sur abcnews.go.com, (consulté le 9 juillet 2019).
  4. a b c d et e (en) Nicole Auerbach, « Tacko Fall finds his footing for UCF, with room to grow as a player », sur usatoday.com, (consulté le 9 juillet 2019).
  5. a b c d e f et g (en) Ricky O'Donnell, « Tacko Fall, the 7’6 March Madness hero on UCF, explained : Duke is the next opponent for Tacko Fall. This is everything you need to know about the UCF center », sur sbnation.com, (consulté le 9 juillet 2019).
  6. a b et c (en) « Giants in a foreign land: How two 7-footers from Senegal are chasing hoop dreams in Colorado », sur The Denver Post (consulté le 9 juillet 2019).
  7. (en) Eric Adelson, « The rise of 7-6 (and growing) Tacko Fall », sur Yahoo Sports, (consulté le 9 juillet 2019).
  8. a b c d e et f (en) Peter Kerasotis, « Tacko Fall – Mastering the Rebound : UCF basketball center Tacko Fall has never let a few near misses keep him down », sur ucf.edu (consulté le 9 juillet 2019).
  9. « Découvrez Tacko Fall, le plus grand basketteur des Etats-Unis, qui mesure 2m26 », (consulté le 30 juin 2016).
  10. (en) David M. Hale, « UCF's Fall using NCAA stage to promote peace », sur espn.com, (consulté le 9 juillet 2019).
  11. « NCAA : Tacko Fall (2m26) autorisé à jouer » (consulté le 30 juin 2016)
  12. (en) Alex Shultz, « The Real-Life Diet of Tacko Fall, 7'7" NBA Prospect : He's been trying to cut down on the Chick-fil-A. », sur gq.com, (consulté le 9 juillet 2019).
  13. Paul Stanislas, « Tacko Fall: le phénomène trop grand (2,29 m) pour jouer au basket », sur lefigaro.fr, (consulté le 9 juillet 2019).
  14. « Les Celtics sauvent Tacko Fall : Boston signe le géant de Floride, maintenant il va falloir assurer » (consulté le 22 juin 2019)
  15. « NBA : Tacko Fall ne rate aucun tir et impressionne pour son 2ème match » (consulté le 9 juillet 2019)
  16. « NBA - Les Celtics gavent Tacko Fall pour le faire grossir », sur Parlons Basket (consulté le 10 juillet 2019)
  17. http://basket-infos.com/2019/10/13/les-celtics-offrent-un-two-way-contract-a-tacko-fall/
  18. (en) « stats universitaires », sur sports-reference.com, (consulté le 19 mars 2019)

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :