NBA Summer League
Généralités
Sport Basket-ball
Création 2004
Organisateur(s) NBA
Périodicité annuelle
Lieu(x) Drapeau des États-Unis États-Unis
Participants 30 équipes NBA
Statut des participants Professionnel

Palmarès
Tenant du titre Grizzlies de Memphis
Crystal Clear app kworldclock.png
Pour la compétition en cours voir :
NBA Summer League 2019

La National Basketball Association Summer League (également raccourcie NBA Summer League pour la différencier des autres ligues d'été professionnelles) est une période durant laquelle les équipes NBA se rassemblent pour tester de multiples compositions d'équipes différentes de celle de la saison régulière.

Typiquement, il s'agit d'un mélange entre des joueurs débutants (rookies) et de jeunes joueurs du banc afin de mettre en avant la complémentarité de jeu de ces joueurs. Il peut arriver que des joueurs non-signés y soient invités dans l'optique de les signer. Le principal intérêt pour les fans comme les médias, est de voir où en sont les rookies dans leur adaptation au jeu NBA et comment ils vont effectuer la transition du basket-ball universitaire vers le niveau de jeu de la ligue professionnelle.

HistoireModifier

Les ligues d'été existent depuis des décennies. Historiquement, il y n'y a pas de structure organisée, avec des ligues qui parfois se chevauchent et non officiellement coordonnées.

En 2004, la ligue a tenu la Summer League de Las Vegas pour la première fois ; c'est de loin le plus grand championnat, avec 23 équipes de la NBA et l'équipe de la NBA Development League All-Star participant en 2015. L'Orlando League Pro Summer a lieu depuis 2001. La Summer League Utah Jazz a commencé en 2015, en remplaçant du Rocky Montagne Revue, lors de l'événement qui a eu lieu du 1984-2008 avant d'être interrompu du fait d'une baisse de participation.

Avant 2013, aucun champion officiel n'était déclaré à l'issue des différents tournois. Les équipes se concentrent d'ailleurs davantage sur les auditions et le développement individuel que sur les performances collectives. Des champions sont actuellement déclarés pour les ligues Orlando et Las Vegas, bien que les performances d'équipe ne soient pas soulignée. Les "agents libres" sont souvent signés pour jouer à la Summer League, offrant une chance de signer un contrat NBA.

Contrairement à la réglementation des matchs NBA, qui se déroulent en 48 minutes, les matchs de Summer league ne se jouent qu'en 40 minutes.

Las Vegas Summer LeagueModifier

La Summer League de Las Vegas a joué sa saison inaugurale en 2004 au Thomas & Mack Centeravec six équipes de la NBA – Celtics de Boston, Cavaliers de Cleveland, Nuggets de Denver, Magic d'Orlando, Suns de Phoenix, et Wizards de Washington– avec 13 matchs au total. La Summer League a connu trois étés réussis où la participation a augmenté à 16 équipes jouant plus de 40 matchs à l’UNLV. En 2007, la NBA a apposé son nom à l’événement, ce qui en a fait la NBA Summer League[1]. En 2008, la Summer League s’est étendue à 22 équipes et a été parrainée par EA Sports. À partir de l'été 2015, Samsungest le sponsor et la marque officielle parrainée est le "Samsung NBA Summer League"[2]. Depuis 2018, toutes les équipes de la NBA jouent dans la Summer League de Las Vegas.

Utah Jazz Summer LeagueModifier

De 1984 à 2008, le Jazz de l'Utah a accueilli un tournoi connu sous le nom de Rocky Mountain Revue. Lancé à l’été 1984 sous la direction de David Allred et de Kim Turner, deux membres du personnel des relations publiques du Jazz. La ligue a d’abord fonctionné comme une ligue Pro-Am de trois semaines en juillet avec des anciens joueurs de l’Utah, BYU, Weber State et Utah State. En 1990, après avoir envoyé une équipe à la California Summer League l’été précédent, Scott Layden, alors directeur des opérations de basket-ball du Jazz, a invité les Trail Blazers de Portland, Suns de Phoenix et Kings de Sacramento à rejoindre la ligue et est passé à un format NBA. Au cours des 20 années suivantes, pas moins de quatre équipes ( en 1990) et pas moins de 16 équipes (en 1998) ont participé, y compris la première inscription internationale, Burghy Roma. La ligue n’a pas joué de matchs pendant la saison 1999 en raison du lock-out. En 2008, la NBA Development League avait une équipe D-League. La Rocky Mountain Revue a également présenté l’équipe nationale iranienne.

En raison du déclin de la participation, l’événement a été annulé pour la saison 2009[3]. Cependant, le Jazz a confirmé en novembre 2014 qu’il allait relancer la ligue pour 2015, mais avec un plus petit nombre d’équipes participantes[4]. L’événement inclurait les Celtics de Boston, les 76ers de Philadelphie et les Spurs de San Antonio, ainsi que le Jazz dans un événement de six matchs sur quatre jours.

Orlando Pro Summer LeagueModifier

L’Orlando Pro Summer League a commencé en 2002. Ses matchs étaient fermés au public et ne pouvaient être vus qu’à la télévision[5]. L'Orlando Pro Summer League a nommé un champion pour la 1re fois lorsque  Oklahoma City Thunder a battu les Houston Rockets 85-77[6]. Le , les Philadelphia 76ers ont gagné l'Orlando Pro Summer League avec une victoire 91-75 contre les Memphis Grizzlies[7]. Les Mavericks de Dallas étaient les champions en 2017[8]. La ligue a pris fin après 2017 en raison de la tendance des équipes de la NBA à participer à Summer League de Las Vegas.

California Classic Summer LeagueModifier

Le 6 mai 2018, des rapports ont fait surface pour remplacer le poste précédemment occupé à Orlando par le Magic, les Kings accueilleraient leur propre événement de la Summer League à Sacramento[9]. L’événement doit avoir lieu avant le début de la Summer League de Las Vegas, avec les équipes en place pour l’événement impliquant les Kings de Sacramento, Lakers de Los Angeles, Warriors de Golden State, et le Heat de Miami.

Meilleur joueurModifier

Année nationalité joueur Position Equipe
2006   États-Unis Randy Foye Arrière Minnesota Timberwolves
2007   États-Unis Nate Robinson Meneur New York Knicks
2008   États-Unis Jerryd Bayless Meneur Portland Trail Blazers
2009   États-Unis Blake Griffin Ailier fort Clippers de Los Angeles
2010   États-Unis John Wall Meneur Washington Wizards
2012   États-Unis Damian Lillard (co-MVPs) Meneur Portland Trail Blazers
  États-Unis Josh Selby (co-MVPs) Meneur Memphis Grizzlies
2013   Lituanie Jonas Valančiūnas Pivot Toronto Raptors
2014   États-Unis Glen Rice Jr. Arrière Washington Wizards
2015   États-Unis Kyle Anderson Allier San Antonio Spurs
2016   États-Unis Tyus Jones Meneur Minnesota Timberwolves
2017   États-Unis Lonzo Ball Meneur Los Angeles Lakers
2018   États-Unis Josh Hart Arrière Los Angeles Lakers
2019   Canada Brandon Clarke Ailier fort Memphis Grizzlies

ChampionsModifier

Année NBA Summer League Champion Score finaliste League MVP Championship MVP
2013 Las Vegas Golden State Warriors 91-77 Phoenix Suns Jonas Valančiūnas Ian Clark
2014 Las Vegas Sacramento Kings 77-68 Houston Rockets Glen Rice Jr. Ray McCallum, Jr.
2015 Las Vegas San Antonio Spurs 93-90 Phoenix Suns Kyle Anderson Jonathon Simmons
2016 Las Vegas Chicago Bulls 84-82 (OT) Minnesota Timberwolves Tyus Jones Jerian Grant
2017 Las Vegas Los Angeles Lakers 110-98 Portland Trail Blazers Lonzo Ball Kyle Kuzma
2018 Las Vegas Portland Trail Blazers 91-73 Los Angeles Lakers Josh Hart K. J. McDaniels
2019 Las Vegas Memphis Grizzlies 95-92 Minnesota Timberwolves Brandon Clarke Brandon Clarke

RéférencesModifier

  1. (en) Jared Zwerling, « Vegas Baby, Vegas: How Warren LeGarie Made Sin City NBA's Summer League Hot Spot », sur Bleacher Report (consulté le 14 avril 2020)
  2. « Tomorrow's stars to shine bright at Samsung NBA Summer League 2015 | NBA.com », sur web.archive.org, (consulté le 14 avril 2020)
  3. (en-US) « Rocky Mountain Revue canceled for 2009 », sur The Salt Lake Tribune (consulté le 14 avril 2020)
  4. (en-US) Jeff Zillgitt, « Utah's Rocky Mountain Revue NBA summer league may return », sur USA TODAY (consulté le 14 avril 2020)
  5. « Orlando Sentinel - We are currently unavailable in your region », sur www.tribpub.com (consulté le 14 avril 2020)
  6. (en) « Summer League Recap: Thunder vs. Rockets », sur Oklahoma City Thunder (consulté le 14 avril 2020)
  7. « 76ers at Grizzlies - July 11, 2014 - Game Preview, Play by Play, Scores and Recap on NBA.com », sur web.archive.org, (consulté le 14 avril 2020)
  8. (en-US) « Mavericks win Orlando Pro Summer League », sur The Official Home of the Dallas Mavericks, (consulté le 14 avril 2020)
  9. (en) « Kings to Host California Classic Summer League at Golden 1 Center », sur Sacramento Kings (consulté le 14 avril 2020)