Ouvrir le menu principal
Zones du tabarquin en Sardaigne

Le tabarquin est une forme de ligure parlée en Sardaigne par suite des présences militaires et marchandes au sud-est de l'île.

Diffusion du tabarquinModifier

Le tabarquin est parlé dans les communes de Carloforte sur l’Île San Pietro et de Calasetta sur l'île de Sant'Antioco dans la partie sud-ouest de la Sardaigne (Archipel de Sulcis) dans la province du Sud-Sardaigne

Reconnaissance de la langue ligure à Carloforte et à CalasettaModifier

Le tabarquin (tabarquino) est reconnu explicitement par l’article 2.4 de la loi régionale du 11 septembre 1997 de la région autonome de Sardaigne sur la promotion et la valorisation de la culture et de la langue de la Sardaigne[1].

Caractéristiques des variantesModifier

Le tabarquin de Caloforte contient très peu d’archaïsmes et est très proche du ligure moderne. Le tabarquin de Calasseta, au contraire, contient beaucoup plus d’archaïsmes et est très proche du ligure du XVIe siècle, même si, lexicalement, il a été influencé par le sarde. Les deux dialectes possèdent des mots dérivant de l’arabe des gallicismes.

NotesModifier

Voir aussiModifier