Taïmouraz Mamsourov

personnalité politique russe

Taïmouraz Dzambekovitch Mamsourov (en ossète : Мамсыраты Дзамбечы фырт Таймураз, en russe : Таймураз Дзамбекович Мамсуров), né le à Beslan, est un homme politique russe. Il est chef de la République d'Ossétie-du-Nord-Alanie de 2005 à 2015.

Taïmouraz Mamsourov
Image dans Infobox.
Taïmouraz Mamsourov
Fonction
Membre du conseil de la Fédération de Russie
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (67 ans)
BeslanVoir et modifier les données sur Wikidata
Nom dans la langue maternelle
Мамсыраты Дзамбеджы фырт ТаймуразVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalités
Formation
North-Caucasian Mining and Metallurgical Institute (d) (jusqu'en )Voir et modifier les données sur Wikidata
Activités
Autres informations
Religion
Partis politiques
Membre de
Distinctions
Liste détaillée
Ordre de l'Insigne d'honneur
Ordre de saint Daniel de Moscou, deuxième classe (d)
Médaille pour le renforcement de la coopération militaire
Ordre de l'Amitié
Ordre du Mérite pour la Patrie - 4e classe
Médaille pour travail distingué (en)
Орден «Уацамонга» (en)Voir et modifier les données sur Wikidata

BiographieModifier

Né dans une famille ossète, Mamsourov reçoit une formation d'ingénieur en génie civil à l'Institut des mines et de métallurgie du Caucase-Nord à Ordjonikidzé (aujourd'hui Vladikavkaz). Diplômé en 1976, il travaille deux ans dans son domaine de spécialité avant d'entamer une carrière au sein du Komsomol puis du PCUS, à Moscou et en Ossétie du Nord. Il reçoit une formation complémentaire en histoire à l'Académie des sciences sociales du Comité central, et en reçoit un diplôme doctoral en 1989.

En 1983, il devient premier secrétaire du comité régional nord-ossète du Komsomol, et est élu pour la première fois en 1985 au sein du Soviet suprême de la république. Après la chute de l'URSS, il poursuit une carrière politique régionale en Ossétie du Nord. Il est élu vice-président du Soviet suprême de la république en 1994, dirige le district Pravoberejny à compter de 1995. De février 1998 à octobre 2000, il est chef du gouvernement. Entre le et le , il préside le Parlement de la république.

Il cultive à partir de 2000 des liens étroits avec le président russe Vladimir Poutine et devient en mars 2002 secrétaire général pour l'Ossétie du Nord du parti de Poutine, Russie unie. Lorsque le président Alexandre Dzasokhov, affaibli par les controverses consécutives à la prise d'otages de Beslan, démissionne le , Mamsourov est le remplaçant idéal aux yeux du pouvoir central russe, d'autant que deux de ses propres enfants ont été blessés lors de la prise d'otages. Sa candidature, proposée par Vladimir Poutine comme « chef de la République » est entérinée par le Parlement nord-ossète le .

Depuis lors, Mamsourov entretient son poids politique à Moscou en siégeant au Conseil suprême du parti Russie unie depuis , et au Présidium du Conseil d'État de la Fédération de Russie.

À l'issue de son second mandat de cinq ans, il est déchargé de ses fonctions le par le président Poutine et remplacé par Tamerlan Agouzarov, député à la Douma[1].

RéférencesModifier