Ouvrir le menu principal

Tétanos (maladie professionnelle)

Page d'aide sur l'homonymie Cet article concerne relève du domaine de la législation sur la protection sociale et a un caractère davantage juridique que médical. Pour la description clinique du tétanos, voir Tétanos.

Le tétanos est une maladie professionnelle. Cette maladie infectieuse peut être contractée lors de blessure au cours d'accident de travail. Le tableau suivant répertorie les conditions dans lesquels un tétanos peut être reconnu maladie professionnelle en l'absence d'accident déclaré (plaie minime passée inaperçue).

Législation en Drapeau de la France FranceModifier

Régime généralModifier

Fiche Maladie Professionnelle

Ce tableau définit les critères à prendre en compte pour qu'un cas de tétanos soit pris en charge au titre de la maladie professionnelle

Régime Général[1]. Date de création : 18 juillet 1936

Tableau N° 7 RG (régime général)

Tétanos Professionnel

Désignation des Maladies Délai de prise en charge Liste indicative des principaux travaux susceptibles de provoquer ces maladies
Tétanos en dehors des cas consécutifs à un accident du travail 30 jours Travaux effectués dans les égouts.

Date de mise à jour : 1er janvier 1947

Régime agricoleModifier

Fiche Maladie Professionnelle

Ce tableau définit les critères à prendre en compte pour qu'un cas de tétanos soit pris en charge au titre de la maladie professionnelle

Régime Agricole[2].Date de création : 17 juin 1955

Tableau N° 1 RA (régime agricole)

Tétanos Professionnel

Désignation des Maladies Délai de prise en charge Liste indicative des principaux travaux susceptibles de provoquer ces maladies
Tétanos en dehors des cas consécutifs à un accident du travail 30 jours Travaux agricoles, ainsi que tous travaux comportant un contact avec les animaux domestiques, leurs dépouilles ou leurs déjections.

Date de mise à jour : 20 septembre 1975

Données médicalesModifier

Le tétanos est causé par la contamination d'une plaie par des spores de Clostridium tetani, qui vont ensuite germer et se transformer en bacille sécrétant une neurotoxine qui migre le long des axones des nerfs moteurs jusqu'à la moelle épinière et le tronc cérébral, entraînant des contractures musculaires caractéristiques, des spasmes et des convulsions et éventuellement la mort.

PréventionModifier

La prévention est basée sur un vaccin anti-tétanique très efficace, sur le lavage de toute plaie et l'administration prophylactique d’immunoglobulines anti-tétaniques en cas de plaie à risque. Une fois la maladie installée, le traitement est long et difficile.

Notes et référencesModifier

Sources spécifiquesModifier

Sources généralesModifier