Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bocal.

Télé Bocal
Image illustrative de l’article Télé Bocal

Création Décembre 1995
Propriétaire Richard Sovied
Slogan Une autre Télé
Langue Français
Pays Drapeau de la France France
Statut Thématique locale associative et culturelle
Siège social Paris
Site web telebocal.org
Diffusion
Numérique diffusion numérique : Canal 31
Satellite Non Non
IPTV Numéricable: Canal 94
BBox: Canal 303
Free: Canal 939
SFR : Canal 344
SFR 24/24: Canal 347
BBox 24/24: 303
Aire TNT (En Île-de-France) et ADSL (National)

Télé Bocal est une chaîne de télévision associative locale d'Île-de-France, produite par l'association du même nom. À son début en 1995, Télé Bocal était composée exclusivement de bénévoles. Le CSA l'a autorisé à émettre, à partir du 20 mars 2008 sur la TNT par le biais de Multi 7.

Télé Bocal diffuse ses programmes tous les jours de 23 h à 2 h (sauf le dimanche) et le vendredi de minuit à 3 h sur le canal 31 de la TNT en Île-de-France.

Chaque dernier samedi du mois, Télé Bocal organisait dans son local de la villa Riberolle, dans le 20e arrondissement de Paris, une projection publique de ses programmes d’une heure environ, généralement suivie d’un concert. Aujourd'hui, Télé Bocal organise ses soirées tous les 3 mois.

Sommaire

DiffusionModifier

Télé Bocal diffuse ses programmes tous les jours de 23 h à h (sauf le dimanche) et le vendredi de minuit à h sur le canal 31 de la TNT en Île-de-France, canal partagé avec les chaînes demain IDF, BDM TV et Cinaps TV. Ses programmes sont également diffusés aux mêmes horaires sur le canal 344 de SFR, le canal 345 de Free, le canal 401 de la Bbox, le canal 94 de Numericable ainsi que 24h/24h sur le canal 347 de SFR et le canal 403 de la Bbox.

Histoire de la chaîneModifier

Télé Bocal est née, en 1995, sur l’initiative de l'association Shorties pour le court métrage (créée un an plus tôt pour promouvoir le court métrage français) et d’autres associations comme La charrue avant les bœufs, Les copirates ou Dreamland Pictures.

Au départ, ce groupement d’associations décide d’expérimenter un média de proximité à Goumen Bis. Ce lieu culturel du 20e arrondissement de Paris réunit depuis plusieurs années des associations liées à l’activité du spectacle.

Pendant l’été 1995, trois émissions de Télé Bocal (composées des productions des quatre associations) sont projetées sur des moniteurs de télévision dans la cour de Goumen Bis devant un public composé d’amis et de gens du quartier. À la rentrée 1995, face au succès de ces diffusions, Shorties pour le court métrage crée une nouvelle association : Télé Bocal.

Petit à petit, le réseau de diffusion s’étoffe et les bars des alentours commencent à programmer Télé Bocal au rythme d’une émission tous les mois.

À la rentrée 1996, Télé Bocal continue d’élargir son audience. Un journal est créé : Aquarium, envoyé aux adhérents et distribué lors des diffusions.

Télé Bocal a réussi à diffuser son programme d’une heure dans 44 lieux tous les mois, répartis dans tout Paris ainsi que dans certaines villes de province, diffusant ses émissions par le biais d’un magnétoscope et d’un ou deux téléviseurs.

L’équipe de Télé Bocal composée, au départ, uniquement de bénévoles, devient, au fil des années plus conséquente. Désormais la structure emploie également des salariés en plus des bénévoles.

Télé Bocal se met à diffuser de plus en plus sur Internet, via l'hébergeur de vidéos Youtube.

En juin 2018, la chaine Youtube de Télé Bocal est censurée.[1] Les contenus vidéos du site internet de Télé Bocal y étant hébergés, ils sont dès lors inaccessibles.

Objectifs de la chaineModifier

Créer une télévision différenteModifier

Depuis sa création, Télé Bocal a montré son engagement au sein des mouvements sociaux et lutte aux côtés d’associations militantes comme Droit devant, A.C. (Agir contre le chômage), DAL (droit au logement)… À ce titre, Télé Bocal a noué des relations avec le milieu associatif des quartiers.

La chaîne a eu une visibilité au Vrai Journal de Canal + (de septembre à décembre 1999) ainsi que sur France 3 P.I.C. (une émission hebdomadaire d'avril à juin 2000).

Le public viséModifier

Télé Bocal ne vise pas à atteindre un groupe social particulier, tous les habitants des quartiers sont concernés, quelle que soit leur catégorie socioprofessionnelle, leur appartenance culturelle, ethnique…

FonctionnementModifier

Une télé formatriceModifier

Cette télévision fait surtout appel au volontariat. Hormis le bénévolat, des emplois aidés par l’État (emplois jeunes, C.E.S et C.E.C.) ont été créés. D'autre part, de nombreux stagiaires issus d’écoles d’audiovisuel ou de l'université viennent recevoir un enseignement pratique dans l'association. Cette mission de formation est importante pour l'association qui reste attachée au fait que de jeunes gens, n’étant à priori pas destinés aux carrières de l’audiovisuel, puissent venir se former au sein de l'équipe.

Notes et référencesModifier

  1. « https://www.youtube.com/channel/UC76FbSGY-Uqw44mjdvxGXwg », sur youtube.fr (consulté le 19 août 2018)

AnnexesModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier