Ouvrir le menu principal

La surpopulation carcérale est, dans une région donnée, l'existence d'un excédent d'individus en prison par rapport aux places disponibles dans les établissements pénitentiaires de cette région. Du fait de cette surpopulation, les conditions de détention (stress, hygiène, enseignement, etc) des détenus peuvent se dégrader.

Sommaire

Chiffres pour la FranceModifier

La France compte 188 établissements pénitentiaires et la surpopulation carcérale concerne aujourd'hui 88 établissements, qui dépassent de 20 % à 155 % leur capacité d’accueil [1]. En novembre 2018, on compte 71 000 personnes écrouées pour 60 000 places soit un taux moyen d'occupation des établissements pénitentiaires de 118 % [2]. En matière de surpopulation, la France occupe bien la queue du classement, juste derrière la Belgique (127 %) et la Hongrie (129,4 %), parmi les 27 États membres de l'Union européenne[3].

La surpopulation carcérale a fait l'objet d'un rapport en 2013 par les députés Sébastien Huyghe et Dominique Raimbourg[4].

Chiffres pour d'autres paysModifier

Notes et référencesModifier

Liens externesModifier