Ouvrir le menu principal
World Club Challenge
Description de l'image Worldclubchallenge.jpg.
Généralités
Sport Rugby à XIIIVoir et modifier les données sur Wikidata
Création 1989
Catégorie International
Périodicité Annuel
Participants Drapeau de l'Angleterre Angleterre
Drapeau de l'Australie Australie
Drapeau de la France France
Drapeau de la Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande
Statut des participants Professionnel

Palmarès
Tenant du titre Drapeau : Australie Melbourne Storm
Plus titré(s) Drapeau : Angleterre Wigan Warriors (4 titres)
Trophée de la World Club Challenge remportée par les Brisbane Broncos en 1997.

Le World Club Challenge est une rencontre annuelle de rugby à XIII opposant le champion de la National Rugby League et le champion de la Super League pour déterminer le meilleur club du monde.

Organisé pour la première fois en 1976 puis une seconde fois en 1987, le tournoi a été programmé annuellement à partir de 1989. Il a connu une interruption entre 1995 et 2000 (entrecoupé par une édition en 1997 sous une nouvelle formule) en raison de la « guerre de la Super League australienne ». Ce titre aujourd'hui est très convoité et désigne par le biais de cette opposition la supériorité d'un des deux championnats.

Au palmarès, les clubs de la Super League et NRL sont à égalité de victoires à savoir douze. Le tenant du titre est le club anglais des Warriors de Wigan, vainqueur en 2017 du club australien des Sharks de Cronulla-Sutherland.

La presse française traduit parfois le nom de cette compétition en « Mondial des Clubs »[1].

Pour les britanniques, il s'agit du « match de l'année, d'un immense évènement »[2].

HistoireModifier

En 1976, une rencontre entre le champion d'Angleterre St Helens et le champion d'Australie Eastern Suburbs se tient de manière non officielle à Sydney. Le match est remporté par l'équipe australienne. Onze années plus tard, en 1987, une seconde rencontre oppose les champions de ces deux nations avec côté anglais Wigan et côté australien Manly-Warringah, match qui tourne à l'avantage cette fois-ci de l'équipe anglaise.

En 1989, cette idée d'opposer les champions des deux plus prestigieux championnats de rugby à XIII prend forme officiellement. La première rencontre oppose à Old Trafford les Anglais de Widnes et les Australiens de Canberra, les premiers s'imposant 30-18. Disputée alors annuellement entre les deux champions respectifs, la compétition est remportée par les Anglais de Wigan en 1991 et 1994 et par les Australiens des Brisbane Broncos en 1992. La tenue de la compétition est alors interrompue en raison de l'arrivée de la Super League en Australie, où le rugby à XIII professionnel se trouve divisé en deux, avec deux championnats distincts, la Super League et l’Australian Rugby League.

En 1997, le World Club Challenge est repris sous une nouvelle formule : au lieu d'opposer les deux champions, un tournoi est mis en place avec la participation de 22 clubs australiens, anglais et français. La victoire revient aux Brisbane Broncos[3], mais en raison de la difficulté de la tenue de ce tournoi et de son faible succès commercial, la formule est aussitôt abandonnée.

Il faut attendre 2000 pour renouveler cette opposition dans sa configuration d'origine, avec d'un côté le champion de la Super League d'Europe (composée majoritairement de clubs anglais) et le champion du National Rugby League (composé majoritairement de clubs australiens). Lors des quatre éditions disputées entre 2000 et 2003, le vainqueur diffère avec d'un côté les victoires australiennes de Melbourne Storm en 2000 et de Sydney Roosters en 2003, et de l'autre les victoires anglaises de St Helens en 2001 et de Bradford Bulls en 2002. De 2004 à 2008, les vainqueurs de la Super League démontrent leur supériorité mondiale en remportant cinq éditions de suite. Il s'agit des Bradford Bulls en 2004 et 2006, des Leeds Rhinos en 2005 et 2008 et de St Helens en 2007. En 2009 et en 2010, la tendance s'inverse avec les victoires des Manly Sea Eagles et du Melbourne Storm, qui prennent le dessus sur le vainqueur de la Super League anglaise.

Toutes les finales se sont déroulées en Angleterre à l'exception de celles de 1976, 1994, 1997 et 2014.

En 2019, une des équipes finalistes, les Sydney Roosters, s'entrainent avec les joueurs du Toulouse Olympique à l'INSEP de Paris. Il s'agit d'une séance commune d'entrainement entre les deux équipes, avant que les Australiens ne disputent la finale contre Wigan le dimanche 17 février 2019[4]. Cette séance, organisée par un ancien joueur de Toulouse, Trent Robinson[5], est relativement médiatisée[6].

Format actuelModifier

Chaque année, le World Club Challenge oppose le vainqueur de la Super League, championnat anglais composé de douze clubs dont un français (élargi à quatorze clubs à partir de 2009 dont un gallois) et le vainqueur de la National Rugby League, championnat australien composé de seize clubs dont un néo-zélandais.

PalmarèsModifier

Année Champion Score Finaliste Lieu de la finale Affluence
1976   Eastern Suburbs 25 – 2   St Helens RLFC Sydney Cricket Ground, Sydney 26 865
1987   Wigan RLFC 8 – 2   Manly-Warringah Central Park, Wigan 36 895
1989   Widnes FC 30 – 18   Canberra Raiders Old Trafford, Manchester 30 786
1991   Wigan RLFC 21 – 4   Penrith Panthers Anfield, Liverpool 20 152
1992   Brisbane Broncos 22 – 8   Wigan RLFC Central Park, Wigan 17 460
1994   Wigan RLFC 20 – 14   Brisbane Broncos ANZ Stadium, Brisbane 54 220
1997   Brisbane Broncos 36 – 12   Hunter Mariners Ericsson Stadium, Auckland 12 000
2000   Melbourne Storm 44 – 6   St Helens RLFC JJB Stadium, Wigan 13 394
2001   St Helens RLFC 20 – 18   Brisbane Broncos Reebok Stadium, Bolton 16 041
2002   Bradford Bulls 41 – 26   Newcastle Knights Galpharm Stadium, Huddersfield 21 113
2003   Sydney Roosters 38 – 0   St Helens RLFC Reebok Stadium, Bolton 19 807
2004   Bradford Bulls 22 – 4   Penrith Panthers Galpharm Stadium, Huddersfield 18 962
2005   Leeds Rhinos 39 – 32   Canterbury Bulldogs Elland Road, Leeds 37 208
2006   Bradford Bulls 30 – 10   Wests Tigers Galpharm Stadium, Huddersfield 19 207
2007   St Helens RLFC 18 – 14   Brisbane Broncos Reebok Stadium, Bolton 23 207
2008   Leeds Rhinos 11 – 4   Melbourne Storm Elland Road, Leeds 33 204
2009   Manly Sea Eagles 28 – 20   Leeds Rhinos Elland Road, Leeds 32 569
2010 Melbourne Storm[7] 18 – 10   Leeds Rhinos Elland Road, Leeds 27 697
2011   St. George Illawarra Dragons 21 – 15   Wigan Warriors DW Stadium, Wigan 24 268
2012   Leeds Rhinos 26 – 12   Manly Sea Eagles Headingley Carnegie Stadium, Leeds 21 062
2013   Melbourne Storm 18 – 14   Leeds Rhinos Headingley Carnegie Stadium, Leeds 20 400
2014   Sydney Roosters 36 – 14   Wigan Warriors Allianz Stadium, Sydney 31 515
2015   South Sydney Rabbitohs 39 – 0   St Helens RLFC Langtree Park, St Helens 17 890
2016   North Queensland Cowboys 38 – 4   Leeds Rhinos Headingley Stadium, Leeds 20 800
2017   Wigan Warriors 22 – 6   Cronulla-Sutherland Sharks DW Stadium, Wigan 21 011
2018   Melbourne Storm 38 – 4   Leeds Rhinos Melbourne Rectangular Stadium, Melbourne 16 029
2019  Sydney Roosters 20 – 8   Wigan Warriors DW Stadium, Wigan 21 331

BilanModifier

Hémisphère Nombre de titre(s)
Nord 13
Sud 13
Équipe Nombre de titre(s)
  Wigan Warriors 4 (1987, 1991, 1994, 2017)
  Leeds Rhinos 3 (2005, 2008, 2012)
  Bradford Bulls 3 (2002, 2004, 2006)
  Sydney Roosters 4 (1976, 2003, 2014, 2019[8])
  Melbourne Storm 2 (2000, 2013)
  St Helens RLFC 2 (2001, 2007)
  Brisbane Broncos 2 (1992, 1997)
  North Queensland Cowboys 1 (2015)
  St. George Illawarra Dragons 1 (2011)
  Manly Sea Eagles 1 (2009)
  Widnes FC 1 (1989)

RéférencesModifier

  1. Didier Navarre, « Mondial des clubs : Une finale Wigan-Sydney », Midi Olympique (édition rouge),‎ , p. 33
  2. « Morgan Escaré : le World Club Challenge, « c'est le match de l'année » », sur L’Équipe.fr, L’Équipe,  : « « Que représente ce Word Club Challenge en Angleterre ? Les Anglais le vivent vraiment à fond, c'est le match de l'année, un immense événement. »
  3. (en) « Carnegie World Club Challenge 1997 », sur web.archive.org,
  4. Didier Navarre, « Toulouse : à l'épreuve des Roosters mercredi. », Midi Olympique (édition rouge),‎ , p. 33
  5. P.Ph., « Toulouse va s'entraîner avec les Sydney Roosters », sur lequipe.fr, L’Équipe,
  6. « [Vidéo] Rugby Pack : Spécial Toulouse Olympique – Sydney Roosters », sur Treizemondial.fr,
  7. NRL : Melbourne lourdement sanctionné, rugbyrama.fr, 22 avril 2010, consulté le 2 avril 2010.
  8. (en) « Sydney Roosters punish poor Wigan start to win World Club Challenge », sur telegraph.co.uk, The Telegraph (quotidien britannique),