Stade gabésien (football)

club tunisien de football
Stade gabésien
Généralités
Surnoms Stayda
Fondation
Couleurs Vert et blanc
Stade Stade olympique de Gabès
(10 000 places)
Siège Gabès
Championnat actuel Ligue II
Président Drapeau : Tunisie Mohamed Ayachi Ajroudi
Entraîneur Drapeau : Tunisie Salah Zarrouk
Joueur le plus capé Drapeau : Tunisie Hamza Baccouche
Site web www.stadegabesien.com
Palmarès principal
National[1] Championnat de Tunisie D2 (5)
Championnat de Tunisie D3 (4)

Maillots

Kit left arm stayda.png
Kit body stayda1617h.png
Kit right arm stayda.png
Kit shorts stayda1617h.png
Kit socks stayda1617h.png
Domicile
Kit left arm stayda.png
Kit body stayda1617a.png
Kit right arm stayda.png
Kit shorts stayda1617a.png
Kit socks stayda1617a.png
Extérieur
Kit left arm stayda1617b.png
Kit body stayda1617bb.png
Kit right arm stayda1617b.png
Kit shorts stayda1617b.png
Kit socks stayda1617b.png
Neutre

Actualités

Pour la saison en cours, voir :
Saison 2018-2019 du Stade gabésien
0

Le Stade gabésien (arabe : الملعب الڨابسي) est un club tunisien de football fondé en 1957 et basé dans la ville de Gabès.

Le club, qui porte le surnom de Stayda, est la section football du club omnisports du même nom, le Stade gabésien.

Le club évolue en Ligue II et s'entraîne au stade olympique de Gabès à Zrig et au stade historique Omar-Doghman au centre-ville.

Depuis 2018, le club est présidé par l'homme d'affaires Mohamed Ayachi Ajroudi qui a pris les commandes après la démission de Saber Jemaï avec qui l'équipe a pris une nouvelle dimension tant sur le plan national que continental.

HistoireModifier

FondateursModifier

  • Houssine Maghrebi (premier président)
  • Mohamed Hammemi (premier secrétaire général)
  • Taher Chakkey (adjoint et ancien gardien)
  • Mohamed Salah Quiblewi "Merzougui" (premier entraîneur et ancien joueur)
  • Mohamed Ben Jaber (dirigeant)
  • Mezhoud Ben Jaber (ancien joueur et dirigeant)
  • Omar Doghman (ancien arrière central et dirigeant)
  • Abdessalam Doghman (dirigeant)
  • Haj Mohamed Zenzouri (dirigeant)
  • Habib Hammemi (dirigeant)
  • Houssine Ben Ahmed (dirigeant)
  • Aroussi Bouabdellah (dirigeant)

Périodes marquantesModifier

Années 1950-1990 : de la genèse (fusion) à la quête d'une identitéModifier

Le Stade gabésien est le fruit de la fusion entre trois clubs, le Club sportif gabésien créé en 1922 (champion en 1939), l'Étoile sportive de Gabès, créée en 1931 par le militant nationaliste Abdelaziz Ennouri, et l'Union sportive de Gabès, créée en 1947. Décidée après l'indépendance sur proposition du gouverneur de l'époque, Mohamed Habib, justifiant une seule équipe patriote au lieu de trois sous les règnes du bey. Le premier noyau de la structure dirigeante est composé essentiellement par les dirigeants et anciens joueurs des trois clubs formateurs. Mohamed Salah Merzougui est le premier secrétaire général de l'équipe alors que Houssine Maghrebi en est le premier président.

Le club connaît des débuts difficiles, oscillant entre la division nationale et la division d'honneur, en raison de l'absence de structuration d'une équipe capable de résister face aux grandes formations de l'époque. Durant certaines périodes, il connaît quelques glissades dans les divisions inférieures.

Années 1990 : les années noiresModifier

Les années 1990 sont considérées comme une période sombre dans l'histoire du club. En effet, la traversée du désert conduit l'équipe jusqu'à la dernière division du pays (division régionale Sud-Est) en 2001.

Années 2000 : la reconstruction de l'équipeModifier

Cette mauvaise posture n'empêche les dirigeants, hommes d'affaires de la région et supporters de fournir leur appui pour que cette situation, pas digne de l'image du club et de son histoire à leurs yeux, ne s'éternise pas. Les efforts finissent par payer et l'équipe réussit à grimper toutes les divisions, une par une, jusqu'à la montée en 2007 dans la division nationale tant attendue après 23 ans.

En effet, durant la saison 2006-2007, le club termine premier de la Ligue II après un match historique contre l'Olympique de Médenine et se retrouve promu en Ligue I pour la saison 2007-2008. À la fin de celle-ci, il finit treizième du classement (premier relégable) et retourne donc en Ligue II pour la saison 2008-2009, durant laquelle l'équipe débute ses entraînements avec Salem Tabassi. Après la défaite survenue lors du premier match, ce dernier est remplacé par Lassaâd Maamar, ancien entraîneur de l'Avenir sportif de Gabès et de l'Espérance sportive de Zarzis, puis par Kais Yaâkoubi. Le club rate de façon inattendue l'accession en Ligue I lors de la dernière journée du championnat. Pour la saison 2009-2010, elle recrute un grand nombre de joueurs, mais les débuts difficiles l'amène à limoger l'entraîneur algérien Boualem Mankour et à le remplacer par Ridha Akacha, Madiène Chaibi puis Mohamed Azaiez.

Années 2010Modifier

Saisons 2010-2013Modifier

Au début de la saison 2010-2011, Kamel Zouaghi est désigné pour entraîner l'équipe[2]. À la fin de la saison, Mohamed Jelassi reprend l'équipe, avant d'être remplacé par le Brésilien Robertinho[3] pour préparer l'équipe l'année suivante sur de bonnes bases.

Les tentatives de Robertinho n'ont pas finalement aboutie à la saison 2011-2012 et l'équipe est restée en Ligue II à quelques petites longueurs de retards des promus en Ligue I.

Lors de la saison 2012-2013, le club parvient à retrouver l'élite du football tunisien, le club réussit même à se maintenir au plus haut niveau en terminant sixième de la poule Sud du championnat, grâce notamment à Fakhreddine Galbi qui marque sept buts et termine deuxième au classement des buteurs de cette saison. La saison suivante est largement meilleure que la précédente sur le plan sportif, le Stade gabésien pratique un jeu porter vers l'avant, mené par Chiheb Ellili (entraîneur lors de la saison 2006-2007) ; cette saison est aussi celle des révélations avec Sâad Bguir et Chedly Ghrab, deux joueurs issus du centre de formation du club et arrivés à maturité[4], qui sont les grands acteurs de la saison du club. L'équipe se classe septième du championnat, Bguir finit meilleur buteur suivi de Mohamed Ali Slama (prêté par l'Espérance sportive de Tunis), Alioune Cissé puis Chedly Ghrab. À la fin de la saison, Chiheb Ellili décide de quitter le club pour partir à Dubaï.

Saison 2014-2015Modifier

Le saison 2014-2015 commence par la nomination, au poste d’entraîneur, de Hamadi Dhaou. Lors de la septième journée, une défaite face au Club sportif de Hammam Lif scelle le sort de Dhaou, remplacé par le technicien Mourad Okbi. Ce dernier change la face de l'équipe, qui perd de moins en moins et remporte même le derby gabésien contre l'Avenir sportif de Gabès (0-1, 2-1 au match retour) ; ce derby est le premier en Ligue I pour les deux clubs, malgré la perte de Ghrab qui a signé lors du mercato hivernal à l'Espérance sportive de Tunis.

Le Stade gabésien finit la saison à la dixième place ; Youssef Fouzaï finit comme meilleur buteur de la formation avec sept buts. En coupe de Tunisie, les joueurs réalisent un excellent parcours en éliminant l'Union sportive monastirienne en seizièmes de finale puis en gagnant lors des huitièmes de finale face à leur plus grand rival, l'Avenir sportif de Gabès. Lors des quarts de finale, les joueurs retrouvent avec succès l'Association sportive de Djerba. Face au Club sportif de Hammam Lif, la formation s'impose à domicile, l'effectif entrant dans l'histoire du club comme la première équipe depuis 1957 à s'être hissé en finale de la coupe de Tunisie ; elle s'incline en finale face à l'Étoile sportive du Sahel (3-4).

Saison 2015-2016Modifier

La saison 2015-2016 est marquée par le départ de l'entraîneur Mourad Okbi pour les Émirats arabes unis, à la suite d'une défaite face à l'Avenir sportif de Kasserine (0-1) dans le cadre de la huitième journée du championnat ; il est remplacé par Nizar Khanfir qui ne parvient pas à inverser la mauvaise série et se retire juste après la première participation en coupe de la confédération 2016.

Les joueurs du Stade gabésien y affrontent, lors du premier tour de la compétition, le club malien de l'Association sportive Bakaridjan (quatrième du championnat du Mali 2014-2015) à Barouéli, les Gabésiens parvenant à obtenir un match nul (1-1) grâce à un but d'Aliou Cissé[5] ; le match retour à Gabès est très attendu par les supporters car il s'agit du premier match de coupe de la confédération joué au stade de Zrig. Les joueurs de Barouéli ouvrent le score avant que Hichem Essifi n'égalise ; les équipes se neutralisent (1-1) et le score reste le même jusqu'à la séance de tirs au but. Abderraouf Merzougui (entraîneur adjoint qui assure l'intérim) décide de faire sortir, à la fin de la prolongation, le gardien titulaire Slim Rebaï et de le remplacer par le jeune gardien Salah Othmani (formé au club) lors de la séance de tirs au but. Les joueurs de Barouéli ratent deux fois, Essifi et Hamza Baccouche ratent les deux penaltys du Stade gabésien ; Cissé désigné comme le sixième tireur gabésien s'avance vers le point de penalty et transforme son tir au but, les autres trois penaltys gabésiens étant inscrits par Youssef Fouzai, Hamza Jelassi et Ali Hammami. Othmani parvient à repousser le tir du sixième tireur de Barouéli, permettant une première pour l'un des clubs de Gabès, soit une qualification pour le second tour de la coupe de la confédération, contre l'Association sportive Kaloum Star (deuxième du championnat de Guinée 2014-2015). Le , Lassaad Dridi est nommé entraîneur du club[6].

Au deuxième tour de la coupe de la confédération, l'équipe gagne le match aller (2-1) contre l'Association sportive Kaloum Star suivi par un match nul (0-0) en match retour à Conakry[7]. En huitièmes de finale, après un nul (1-1) en match aller contre le Zanaco Football Club à Lusaka, il remporte le match retour (3-0) avec un but de Hosni et un doublé de Essifi[8].

En match aller des barrages pour la phase de groupes, il s'incline (0-1) à la 94e minute contre le dernier vainqueur de la Ligue des champions de la CAF, le Tout Puissant Mazembe, à Lubumbashi[9]. Le Stade gabésien remporte le match retour (2-1), grâce à des buts de Youssef Fouzai sur penalty à la 29e minute et d'Ahmed Hosni à la 75e minute, mais est finalement éliminé de la compétition[10].

En championnat, le Stade gabésien termine la saison à la onzième place en totalisant 33 points.

Saison 2016-2017Modifier

La saison est marquée par la non participation du club aux plays-off malgré un bon nombre de recrutements à l'avant saison. L'équipe termine la saison à la cinquième place de la poule B et à la première place lors des plays-out. En coupe, l'équipe est éliminée en quarts de finale sur un penalty très discuté contre l'Union sportive de Ben Guerdane.

Saison 2017-2018Modifier

La saison est plutôt dure tant sur le plan sportif que managériale : l'équipe est sauvée in extremis de la relégation lors de la dernière journée alors que le bureau directeur connaît des hauts et des bas avec le public en conjonction avec l'augmentation des charges.

Palmarès et bilanModifier

PalmarèsModifier

National
 

Bilan du clubModifier

PersonnalitésModifier

DirectionModifier

Bureau directeurModifier

Nom Fonction
Mohamed Ayachi Ajroudi Président
- Président de la section football
Wissem Dallej Secrétaire général
Mohamed Ali Bouchmila Secrétaire général adjoint permanent
Nizar Kridis Trésorier
Mohamed Hechmi Telmoudi Président du comité des supporters
Moez Bouchmila Président du comité d'organisation
Karim Ben Yehmed Chargé du sponsoring
Mourad Bel Abed Chargé de la distribution des tickets
Chaouki Chagra et Khaled Jemai Délégués de l'équipe de football
- Président de la section football (jeunes)
Ridha Gaddour Chargé de la section basket-ball
Rami Amara Coordinateur de l'équipe
Mohamed Amine Jemai - Hafedh Mlik Logistique

Staff technique et médicalModifier

Pays Nom Fonction Équipe
  Salah Zarrouk Entraîneur Seniors
  Habib Kraïem Entraîneur adjoint Seniors
  Mohsen Rajhi Entraîneur des gardiens Seniors
  Mohamed Alaya Préparateur physique Seniors
  Amine Chkioua Kinésithérapeute Seniors
  Mohamed Sassi Haj Ali Aide kinésithérapeute Seniors
  Chaouki Chagra Délégué Seniors
  Khaled Jemai Délégué Seniors
  Abdel Karim Jaber Garde matériel Seniors
  Belgacem Boulifa Garde matériel Seniors
  Fitouri Khlil Garde matériel Seniors
  Anis Ben Ahmed Président de la section football Jeunes
  Mohamed Ali Bouchmila Secrétaire général Jeunes
  Kamel Nasfi Trésorier Jeunes
  Zouhair Nasfi Coordinateur administratif Jeunes
  Anis Akrout Responsable Espoirs
  Rafik Oudi Responsable Juniors
  Mourad Mrabet Responsable Cadets
  Mohamed Khi Responsable Minimes
  Fathi Amara Responsable Écoles
  Fathi Thabti Directeur technique Jeunes
  Habib Kraïem Entraîneur Espoirs
  Lasaad Nasfi Entraîneur Juniors
  Sabri Khaskhoussi Entraîneur des gardiens Espoirs et juniors
  Wajdi Chouk Préparateur physique Espoirs et juniors
  Yassine Agerbi Cadre médical Espoirs et juniors
  Zouhair Nasfi Entraîneur Cadets A
  Nasri Azabou Entraîneur Cadets B
  Mohamed Taher Ben Oun Entraîneur Minimes A
  Naji Guebebia Entraîneur Minimes B
  Abdel Kader Mandra Entraîneur Écoles A
  Farid Nasfi Entraîneur Écoles B
  Yassine Salhi et Hamza Slama Entraîneur Poussins
  Lasaad Nasfi et Lasaad Rjab Entraineur Académie
  Fahmi Gammoudi Garde matériel Jeunes

PrésidentsModifier

Pays Nom Période
  Houcine Maghrebi 1957-1959
  Haj Mohamed Zanzouri 1959-1961
  Hédi Bouchamaoui 1961-1962
  Houcine Chemam 1962-1963
  Abdelkader Helmi 1963-1969
  Khaled Kilani 1969-1970
  Abdelmajid Hamrouni 1970-1971
  Lakhdar Nasfi 1971-1972
  Laâroussi Ouannen 1972-1977
  Houcine Chaâban 1977-1979
  Rachid Kilani 1979-1984
  Néjib Mokhtar 1984-1986
  Mohamed Néjib Nouri 1986-1988
Pays Nom Période
  Ali Montassar 1988-1989
  Noureddine Ouannen 1989-1991
  Anouar Rehouma 1991-1993
  Naceur Dahmani 1993-1995
  Noureddine Ouannen 1995-1999
  Ghazi Mrabet 1999-2001
  Anouar Rehouma 2001-2003
  Faouzi Nasfi 2003-2004
  Anouar Rehouma 2004-2008
  Saber Jemaï 2008-2018
  Mohamed Ayachi Ajroudi 2018-

EntraîneursModifier

Pays Nom Période
  Mohamed Salah Marzougui 1957-1959
  Mohamed Boumezrag 1961-1962
  Antar Souid 1962-1963
  Amor Doghman 1963
  Mohamed Salah Marzougui 1963-1965
  Mokhtar Soudani 1965-1966
  Pouba Milosevic 1966
  Mokhtar Soudani 1966-1971
  Khmoussi Fetoui 1971-1972
  Ahmed Ouannes 1972-1973
  Mokhtar Soudani 1973-1976
  Stephanovic Sava 1976-1978
  Férid Nasfi 1978
  Abdelkrim Belghaieb 1978-1979
  Stephanovic Sava 1979-1980
  Aleksandar Petaković 1980-1981
  Stephanovic Sava 1981
  Paul Dolezar 1981-1982
  Dragan Cvetkovic 1982-1983
  Paul Dolezar 1983-1984
  Rachid Daoud 1984-1985
  Mongi Dalhoum 1985-1986
  Férid Laâroussi 1986-1987
Pays Nom Période
  Tzanieg[Qui ?] 1987-1988
  Mongi Dalhoum 1988-1989
  Férid Nasfi 1989
  Abdallah Thabti 1989
  Ahmed Ouannes 1989-1990
  Vassil Romanov 1990-1991
  Férid Nasfi 1991
  Ahmed Lakhdar 1991-1992
  Lamine Sdiri 1992-1993
  Michel Ganinov 1993
  Ammar Souayah 1993-1994
  Khaled Bouenba 1994-1995
  Kamel Boughzala 1995
  Hakim Braham 1995
  Férid Nasfi 1995
  Mohsen Habacha 1995
  Paul Dolezar 1995-1996
  Moncef Guediche 1996-1997
  Néji Jerad 1997
  Ezzedine Khemila 1997-1998
  Férid Laâroussi 1998-1999
  Férid Nasfi 1999
  Abderraouf Marzougui 1999
Pays Nom Période
  Amor Amri 1999-2000
  Abderraouf Marzougui 2000
  Mohamed Torkhani 2000
  Férid Nasfi 2000-2001
  Foued Dergaâ 2001
  Abderraouf Marzougui 2001-2004
  Rejeb Sayeh 2004
  Ali Ben Néji 2004-2005
  Moncef Chargui 2005
  Ali Ben Néji 2005-2006
  Nizar Khanfir 2006
  Abderraouf Marzougui 2006
  Chiheb Ellili 2006-2007
  Tarek Thabet 2007-2008
  Kais Yaâkoubi 2008
  Salem Tabbassi 2008-2009
  Lassaâd Maamar 2009
  Kais Yaâkoubi 2009
  Boualem Mankour 2009-2010
  Ridha Akacha 2010
  Mohamed Azaiez 2010
  Lassaâd Maamar 2010
  Kamel Zouagui 2010-2011
Pays Nom Période
  Mohammed Jelassi 2011
  Robertinho 2011-2012
  Chiheb Ellili 2012-2014
  Hamadi Dhaou 2014
  Mourad Okbi 2014-2016
  Nizar Khanfir 2016
  Abderraouf Marzougui 2016
  Lassaad Dridi 2016
  Mourad Okbi 2016-2017
  Gérard Buscher 2017
  Maher Kanzari 2017-2018
  Khaled Ben Yahia 2018
  Mohamed Kouki 2018
  Walid Chettaoui 2018
  Enrico Fabbro 2018
  Mourad Okbi 2018-2019
  Anis Jerbi 2019
  Nidhal Khiari 2019-2020
  Salah Zarrouk 2020

JoueursModifier

Effectif professionnel (2019-2020)Modifier

Effectif Stade gabésien de la saison 2019-2020
Joueurs Encadrement technique
No  P. Nat.[11] Nom Date de naissance Sélection[12] Club précédent
1 G   Chairat, HamadiHamadi Chairat 17/09/1999 (21 ans) Formé au club
28 G   Rebaï, SlimSlim Rebaï 23/02/1991 (30 ans) ES Métlaoui
4 D   Oudi, IssamIssam Oudi 30/07/1994 (27 ans) Formé au club
5 D   Rehouma, BassemBassem Rehouma 22/12/1995 (25 ans) Formé au club
15 D   Ben Sassi, AkremAkrem Ben Sassi   23/10/1983 (37 ans) Olympique de Béja
12 D   Ben Ahmed, MohamedMohamed Ben Ahmed 17/08/1997 (23 ans) Formé au club
20 D   Jemai, IhebIheb Jemai Formé au club
25 D   Berrabeh, AbdellahAbdellah Berrabeh 08/08/1993 (27 ans) SS Sfax
33 D   Belhadj Salem, RamiRami Belhadj Salem 07/02/1994 (27 ans) CS M'saken
3 M   Mida, AhmedAhmed Mida 15/05/1988 (33 ans) US Ben Guerdane
12 M   Ben Mohamed, AhmedAhmed Ben Mohamed 17/08/1997 (23 ans) Formé au club
14 M   Kanoun, HazemHazem Kanoun Formé au club
19 M   Gharbi, AhmedAhmed Gharbi 21/09/1993 (27 ans) US Monastir
21 M   Koutni, BahriBahri Koutni Formé au club
26 M   Hmidi, SalaheddineSalaheddine Hmidi 22/06/1997 (24 ans) ES Zarzis
- M   Ben Hassine, MenaaMenaa Ben Hassine 22/03/1990 (31 ans) US Monastir
- M   Lamloum, MalekMalek Lamloum 20/11/1996 (24 ans) Formé au club
17 A     Nouioui, MaherMaher Nouioui 08/03/1992 (29 ans) AS Soliman
9 A   Nasri, Mohamed SeghairMohamed Seghair Nasri 12/03/1990 (31 ans) Al-Hait Club
18 A     Lazez, HabibHabib Lazez 24/01/1998 (23 ans) CS Sfax
29 A   Ghrab, ChedliChedli Ghrab 15/05/1993 (28 ans) Jendouba Sports
Entraîneur(s)
  •   Salah Zarrouk
Entraîneur(s) adjoint(s)
  •   Abderraouf Marzouki
Préparateur(s) physique(s)
  •   Mohamed Alaya
Entraîneur(s) des gardiens
  •   Mohsen Rajhi
Kinésithérapeute
  •   Amine Chkioua

Légende

 

Anciens joueursModifier

Joueurs étrangersModifier

  •   Ibrahima Touré
  •   Guy Stéphane Bedi
  •   Isaac Armel Dagnini
  •   Claude Gondo
  •   Lassina Sorro
  •   Sérigne Cheikh Diouck
  •   Backer Aloenouvo
  •   Dramé Traoré Karfa

Meilleurs buteursModifier

Les meilleurs buteurs du club en Ligue I (ou division nationale) et en Ligue II (ou division 2) sont :

Saison Division Meilleurs buteurs
1958-1959 Ligue I Boulbaba Ghliss (7), Hayder Haouet (4)
1961-1962 Ligue I Hayder Haouet (4), Antar Souid (3)
1962-1963 Ligue I Abdelkrim Belghaieb et Habib Cherif (4)
1966-1967 Ligue II Abdelkrim Belghaieb (5)
1970-1971 Ligue II Sahbi Kraïem (3)
1971-1972 Ligue II Abdessalem Salah (4)
1974-1975 Ligue II Kamel Hayder (10), Jamel Marzougui (4)
1975-1976 Ligue II Jilani Amorri (3)
1976-1977 Ligue II Kamel Hayder (12), Jamel Marzougui (3)
1977-1978 Ligue II Kamel Hayder (11), Jamel Marzougui (8)
1978-1979 Ligue II Jamel Marzougui (6), Rachid Amorri, Tarek Baâbou (4)
1979-1980 Ligue I Rachid Amorri et Samir Zahdi (7)
1980-1981 Ligue I Jamel Marzougui (4)
1981-1982 Ligue II Samir Zahdi (8), Rachid Amorri, Fethi Moussa (6)
1982-1983 Ligue I Slah Fessi, Ridha Rajhi, etc. (3)
1983-1984 Ligue I Samir Zahdi (4)
1984-1985 Ligue II Fethi Cherif et Jalel Bachraoui (5)
1985-1986 Ligue II Foued Gayed (5), Fethi Cherif et Riadh Bardi (4)
1986-1987 Ligue II Fethi Cherif (7)
1987-1988 Ligue II Ali Chahbani (6), Foued Gayed (5)
1988-1989 Ligue II Adel Moussa (6)
1995-1996 Ligue II Kais Yaâkoubi (7)
2004-2005 Ligue II Karim Hosny (12), Naïm Berrebat (4)
2005-2006 Ligue II Dramé Karfa (8), Anis Trabelsi (4)
2006-2007 Ligue II Dramé Karfa (10), Yassine Bouchaâla (7)
2007-2008 Ligue I Yassine Bouchaâla, Jamel Rhouma (4)
2008-2009 Ligue II Dramé Karfa (12), Yousri Touati (5)
2009-2010 Ligue II Mohamed Brahimi (6), Anouar Sahbani (4)
2010-2011 Ligue II Claude Gondo (12), Sofiane Mogâadi (6)
2011-2012 Ligue II Anis Trabelsi (7), Claude Gondo (4)
2012-2013 Ligue I Fakhreddine Galbi (8), Hamza Baghouli (3)
2013-2014 Ligue I Saad Bguir (6), Mohamed Ali Slama (4)
2014-2015 Ligue I Youssef Fouzai (5), Saad Bguir et Ahmed Hosni (4)
2015-2016 Ligue I Hichem Essifi (9), Youssef Fouzai (7)
2016-2017 Ligue I Hichem Essifi, Ahmed Hosny et Michailou Dramé (5)

Stades et lieux d'entraînementModifier

 
Localisation du stade olympique de Gabès par rapport à la ville de Gabès.

Le stade olympique de Gabès est depuis des années[Quand ?] le stade principal du club, même s'il est aussi utilisé par l'autre équipe de la ville, l'Avenir sportif de Gabès. Auparavant, l'équipe évoluait au stade Omar-Doghman (après celui situé sur le terrain de l'hôtel Chemes près de la corniche).

Le stade olympique subit d'importants travaux de rénovation à l'occasion des matchs du club comptant pour la coupe de la confédération 2016. D'une capacité de 10 000 places[13], il est équipé d'un tableau électronique en 2018[14].

Outre le stade olympique de Gabès avec son annexe et le stade Omar-Doghman, le club dispose d'un camp d'entraînement. Ce dernier abrite un terrain de football, une salle de musculation et un réfectoire.

Image et identitéModifier

CouleursModifier

La couleur verte du henné, dont Gabès s'est fait une spécialité[15], est adoptée dès la fondation du club.

EmblèmesModifier

  Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

TenuesModifier

Principaux maillots utilisés par le club
 
 
 
 
 
1er maillot officiel pour la saison 2015-2016
 
 
 
 
 
Maillot officiel pour la CAF (saison 2015-2016)
 
 
 
 
 
1er maillot officiel pour la saison 2014-2015
 
 
 
 
 
2e maillot officiel pour la saison 2014-2015
 
 
 
 
 
3e maillot officiel pour la saison 2014-2015

Rivalité et supportersModifier

RivalitéModifier

Le derby gabésien est un évenement sportif local et national. Cette rivalité est due à la proximité géographique des deux quartiers : Jara pour le Stade gabésien et Menzel pour l'Avenir sportif de Gabès.

Le derby se déroule au stade olympique de Gabès, plus connu sous le nom de stade de Zrig, du nom du quartier où il se situe. Il est souvent retransmis en direct à la télévision.

Groupes de supportersModifier

Plusieurs groupes de supporters s'occupent des spectacles précédant les matchs, appelés communément dakhla (entrée des joueurs). Parmi eux, il y a Verde Vikings 11 (VV.11) (fondé le ) et Sparta Verde 09 (VS.09) (fondé le ).

Le club a aussi des supporters en Europe et dans le monde qui organisent des collectes de dons pour le sponsoriser avec divers équipements. Le , le club reçoit ainsi deux bus. D'autres collectes des supporters, notamment en Europe, ont permis de doter le club de paires de chaussures à crampons pour les jeunes et d'autres fournitures de sport pour l'équipe des seniors.

Sponsors et équipementiersModifier

Le , lors d'une assemblée générale ordinaire, le club signe un contrat de deux ans avec Joma pour ses équipes de football et de basket-ball, ce qui fait de la marque l'équipementier officiel du club[16],[17]. Ce contrat est renouvelé officiellement le pour la saison sportive 2018-2019.

Club omnisportsModifier

Hormis le football, le Stade gabésien dispose d'une équipe de basket-ball. Elle a refait surface en 2015 avec l'intégration du TACAPES Basket-ball Club de Gabès.

RéférencesModifier

  1. Seuls les principaux titres en compétitions officielles sont indiqués ici.
  2. Mhamed Rached, « Cinq prétendants pour deux fauteuils », sur letemps.com.tn, .
  3. « Le Stade Gabésien engage un entraîneur brésilien », sur magharebia.com, .
  4. Ils seront par la suite internationaux U-23 puis A avec l'équipe de Tunisie.
  5. « Préliminaires aller de la Coupe CAF 2016 : l’AS Bakaridjan évite la défaite à domicile », sur maliactu.net, (consulté le 18 mai 2016).
  6. « Tunisie : Lassaâd Dridi à la tête du Stade gabésien », sur africatopsports.com, (consulté le 18 mai 2016).
  7. Boubacar Loudah Bah, « Coupe de la CAF : l’AS Kaloum de Guinée éliminée… », sur africaguinee.com, (consulté le 18 mai 2016).
  8. « Coupe de la CAF : qualification historique du S. Gabésien aux 8e de finale « bis » », sur rtci.tn, (consulté le 18 mai 2016).
  9. « CAF : le Stade Gabésien s’incline face au TP Mazembe », sur webdo.tn, (consulté le 18 mai 2016).
  10. « CAFCC : le Stade Gabésien tombe les armes à la main », sur mosaiquefm.net, (consulté le 18 mai 2016).
  11. Seule la nationalité sportive est indiquée. Un joueur peut avoir plusieurs nationalités mais n'a le droit de jouer que pour une seule sélection nationale.
  12. Seule la sélection la plus importante est indiquée.
  13. « Stade Gabésien », sur ftf.org.tn (consulté le 19 janvier 2020).
  14. « Installation d'un tableau électronique au stade olympique de Gabès », sur mosaiquefm.net, (consulté le 19 janvier 2020).
  15. « Tunisie. Le henné de Gabès se rêve un destin international », sur kapitalis.com, (consulté le 28 septembre 2016).
  16. « Le Stade gabésien organise son assemblée générale », sur mosaiquefm.net, (consulté le 21 septembre 2016).
  17. (en) « Tunisian Premier League, Club Stade Gabésien FC, dressed in Joma », sur joma-sport.com, (consulté le 21 septembre 2016).