Ouvrir le menu principal

Stade de Luz

bâtiment de Lisbonne, Portugal
Page d'aide sur l'homonymie Pour l'ancien stade, voir Estádio da Luz (1954).
Stade de Luz
Estádio da Luz
Généralités
Surnom
A Catedral, Nova Catedral
Nom complet
Estádio do Sport Lisboa e Benfica
Adresse
Av. General Norton de Matos
1500-313 Lisbonne,
Drapeau du Portugal Portugal
Construction et ouverture
Construction
Ouverture
Architecte
Damon Lavelle, HOK Sport Venue Event
Coût de construction
118,7 millions d'€[1]
Utilisation
Clubs résidents
Propriétaire
Administration
Équipement
Surface
Pelouse naturelle (105 × 68 m)
Capacité
64 642[2]
Dimensions
105 m × 68 m
Localisation
Coordonnées
Localisation sur la carte du Portugal
voir sur la carte du Portugal
Red pog.svg
Localisation sur la carte de Lisbonne
voir sur la carte de Lisbonne
Red pog.svg

Le stade appelé aussi «Estádio da Luz » est le stade du club du Benfica à Lisbonne. Luz est une paroisse du quartier de Benfica située au centre-ouest de la ville, près du parc de Monsanto. Surnommé « la cathédrale », c’est le plus grand stade de football du Portugal.

HistoireModifier

L'ancien stade (1954-2003)Modifier

Article détaillé : Estádio da Luz (1954).

L’ancien stade de Benfica fut inauguré le 1er Décembre 1954 date symbolique associée à la Restauration de l’indépendance du Portugal. Il avait une capacité d’accueil hors norme, étant ainsi le plus grand stade d’Europe et le 3ème plus grand du monde. Son affluence record, a été enregistrée lors d’un match opposant Benfica contre Porto (Benfica avait gagné 3-1) avec 135 000 spectateurs. Il fut démoli en vue de la construction du nouveau stade.

Le stade actuelModifier

Le nouveau stade, inauguré en 2003 à la même place que l’ancien, a diminué sa capacité à environ 64 642 places, ce qui le place, malgré cette forte diminution comme le plus grand stade du Portugal. Située à côté du stade, une statue d’Eusébio est présentée à côté du musée Cosme Damiao présente à côté du musée et de la boutique officielle du stade.

L'inauguration du stade a lieu le 25 octobre 2003. Le match oppose le Benfica au club uruguayen du National Montevideo. Le club portugais remporte le match et Nuno Gomes est le buteur inaugural dès le 7ème minute de jeu.

Les propriétés du clubModifier

Le club est également propriétaire du Pavilhão Império Bonanca, du pavillon n92 et du complexe aquatique EDP, qui font partie du stade.

Les importantes rencontres ayant eu lieu au stadeModifier

Finale de la coupe des vainqueurs de coupe 1992 (werder breme/as monaco)

Les incidents au stadeModifier

Le 30 Août 2008, à 19 minutes de la fin du match entre Benfica et Porto, un supporter de Benfica, Carlos Bernardo Santos, a attaqué l’arbitre à la nuque et fut immédiatement immobilisé par la police.

Le 26 Novembre 2011, après un match entre Benfica et Sporting, des supporters du Sporting CP ont incendié un partie des gradins, le feu fut maîtrisé vers 23h30.

Le 9 Février 2014, le match entre Benfica et Sporting CP fut interrompu à cause d’une violente tempête. Il fut reporté le 11 février car des débris du toit sont tombés sur la pelouse.

AutresModifier

Les billets d'entrées peuvent être achetés sur le site officiel du club portugais ou directement en billetterie avant le match.

Les prix varient en fonction des places choisies, ceux-ci avoisinent les 30  par unité lors de match du championnat portugais, en Ligue des Champions dû aux règles imposées par l'UEFA, ceux-ci peuvent vite grimper.

GalerieModifier

  Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Notes et référencesModifier

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier

Liens externesModifier