Estádio da Luz (1954)

bâtiment de Lisbonne, Portugal

Le stade Estádio da Luz (officiellement Estádio do Sport Lisboa e Benfica, ou « stade du SL Benfica ») un stade omnisports situé à Lisbonne, au Portugal, construit en 1954 et démoli en 2003 pour être remplacé par un nouveau stade de même nom. Il était principalement utilisé pour le football dont les rencontres à domicile du club de Benfica.

Stade de Luz
Estádio da Luz
Side view of the old Estádio da Luz model.JPG
Généralités
Noms précédents
Estádio de Carnide
Surnom
A Catedral
Nom complet
Estádio do Sport Lisboa e Benfica
Adresse
Avenida Norton de Matos 1500
Lisbonne[1]
Construction et ouverture
Début de construction
Construction
Ouverture
Architecte
João Simões
Rénovation
1960, 1985, 1991
Extension
1960, 1985
Coût de construction
12 millions $PTE
Fermeture
Démolition
2003
Utilisation
Clubs résidents
Propriétaire
Sport Lisboa e Benfica
Administration
Équipement
Surface
Pelouse naturelle
Capacité
40 000 (1954)
70 000 (1960)
120 000 (1985)
78 000 (1998)
Localisation
Coordonnées
Localisation sur la carte du Portugal
voir sur la carte du Portugal
Red pog.svg
Localisation sur la carte de Lisbonne
voir sur la carte de Lisbonne
Red pog.svg

Il tire son nom de Luz, un quartier de la freguesia de Carnide, lui-même nommé d'après l'église Nossa Senhora da Luz (pt) (Notre-Dame de la Lumière), situé au centre-ouest de la ville, près du parc forestier de Monsanto.

HistoireModifier

Le stade a été inauguré le , à l'occasion d'une rencontre entre le Benfica et le FC Porto. D'abord d'une capacité de 50 000 places, il passe rapidement à 75 000 places en 1960. En 1985, il était le plus grand stade d'Europe, avec une capacité de 127 000 places, devant le Nou Camp de Barcelone. En 1998, pour des raisons de sécurité, une partie des places est supprimée.

Dans l'optique de l'Euro 2004, l'ancien stade est détruit. Une nouvelle enceinte d'environ 65 000 places voit alors le jour fin 2003, quasiment à la même place que l'ancien antre du Benfica.

Pour l'anecdote, le président du club, Joaquim Ferreira Bogalho (de service à cette époque) et les associés du club lisboète investirent un montant financier, dans le but de rassembler des fonds pour la construction du nouveau stade, bien qu’ils y eussent déjà fortement contribué avec des dons ou à travers leur travail durant les week-ends. « Une campagne du ciment » a été mise en place, où de nombreux sacs de ciment ont été offerts au club afin de construire l'enceinte.

Le dernier match de l'histoire du stade a lieu le . Il oppose le Benfica à Santa Clara (victoire 1-0 de Benfica).

ÉvénementsModifier

Notes et référencesModifier


http://www.slbfrance.com/estadio-da-luz-1954

http://www.slbfrance.com/estadio-da-luz-2003

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier