Ouvrir le menu principal

Stabat Mater (Poulenc)

musique de la séquence du même nom par Francis Poulenc

Le motet Stabat Mater est une mise en musique par Francis Poulenc, en 1950, de la séquence liturgique Stabat Mater.

Poulenc composa l'œuvre à la suite de la mort de son ami l'artiste Christian Bérard. Il avait le projet d'écrire un Requiem pour Bérard, mais, en retournant à l'autel de la Vierge noire de Rocamadour, il choisit le texte médiéval du Stabat Mater[1]. La musique de Poulenc, conçue pour soprano solo, chœur et orchestre, fut jouée pour la première fois le au Festival de Strasbourg. Ce Stabat Mater reçut un bon accueil dans toute l'Europe, et il remporta le Prix du cercle des critiques de New York, comme étant la meilleure œuvre chorale de l'année[2].

StructureModifier

Le Stabat Mater de Poulenc est divisé en douze parties, qui couvrent des atmosphères variables, du sombre au léger et au frivole, même pour les textes les plus sérieux.

  1. Stabat mater dolorosa (Très calme) - Chœur
  2. Cujus animam gementem (Allegro molto - Très violent) - Chœur
  3. O quam tristis (Très lent) - Chœur a cappella
  4. Quæ mœrebat (Andantino) - Chœur
  5. Quis est homo (Allegro molto - Prestissimo) - Chœur
  6. Vidit suum (Andante) Soprano (ou mezzo-soprano) - Chœur
  7. Eja mater (Allegro) - Chœur
  8. Fac ut ardeat (Maestoso) - Chœur a cappella
  9. Sancta mater (Moderato - Allegretto) - Chœur
  10. Fac ut portem (Tempo de Sarabande) Soprano - Chœur
  11. Inflammatus et accensus (Animé et très rythmé) - Chœur
  12. Quando corpus (Très calme) Soprano - Chœur

L'effectif vocal ; l'orchestreModifier

Du point de vue vocal, l'œuvre est écrite pour une soprano solo et un chœur à 4 voix. L'orchestre réunit un piccolo, 2 flûtes, 2 hautbois, 1 cor anglais, 2 clarinettes en si bémol, 1 clarinette basse, 3 bassons, 4 cors, 3 trompettes en ut, 3 trombones, 1 tuba, des timbales, 2 harpes et le pupitre des cordes.

NotesModifier

RéférencesModifier

  • Henri Hell, Francis Poulenc : musicien français, Paris, Fayard, (1re éd. 1959) (ISBN 9782213006703).
  • (en) Benjamin Ivry, Francis Poulenc, Londres, Phaidon, coll. « 20th-Century Composers », , 240 p. (ISBN 0-7148-3503-X, OCLC 906729881).
  • (en) Wilfrid Howard Mellers, Francis Poulenc, oxford, Oxford university press, coll. « Oxford studies of composers », , 186 p. (ISBN 0-19-816337-1, OCLC 231589402).

Liens externesModifier