Stéphan Perreau

musicien et historien français

Stéphan Perreau, né en 1969, est un musicien et historien français.

Titulaire d'une maîtrise d'histoire de l'art et d'histoire moderne, il a étudié à l'Université de Rouen, Bordeaux III et Toulouse-Le Mirail. Il est spécialiste du peintre Hyacinthe Rigaud auquel il a consacré une monographie publiée en 2004 nominée au prix SNA du livre d'art[1].

Flûtiste et joueur de viole de gambe, diplômé du conservatoire national de région de Toulouse et du Conservatoire national supérieur de musique de Paris, il a participé au renouveau du compositeur Joseph Bodin de Boismortier[2] grâce à une étroite collaboration avec Hervé Niquet qui a débouché sur la représentation à l'Opéra Comique de Don Quichotte chez la Duchesse (en), sur un livret de Favart. Il a consacré deux enregistrements à Boismortier ainsi qu'une monographie, la première sur ce compositeur, en 2002 (Prix des Muses).

Stéphan Perreau est également instructeur de vol à voile.

Principales publicationsModifier

  • 2001 : Joseph Bodin de Boismortier (1689-1755), un musicien lorrain-catalan à la cour des Lumières, Les Presses du Languedoc, Montpellier, 2001, 240 p. L'ouvrage est le reflet du travail en troisième cycle de musicologie dans le cadre du diplôme de fin d'année du CEPMA, conservatoire de musique ancienne du conservatoire de Toulouse en cycle de professionnalisme. Il est réalisé sous la direction de Jean-Christophe Maillard. Il est publié à la demande de Jacques Merlet, musicologue et critique musical à France musique pour sa nouvelle collection de monographies.
  • 2004 : Hyacinthe Rigaud (1659-1743), le peintre des rois (préf. Xavier Salmon), Montpellier, Les Nouvelles Presses du Languedoc, , 254 p. (ISBN 285998285X) Commande conjointe du musée de Perpignan et de la municipalité en la personne de Marie Costa qui soutiennent le livre par l'achat d'exemplaires pour la vente au musée. Le Livre est nommé au prix SNA du livre d'art pour l'année 2004.
  • 2007 : Jan Dismas Zelenka (1679-1745), Bleu Nuit éditeur, Paris, 2007, 176 p[3]. L'ouvrage est une commande de l'éditeur.
  • 2011 : « Alphonse Hippolyte Joseph Leveau, un représentant de l'académisme bourgeois », Les Cahiers d'Histoire de l'art, no 9, Voulangis, 2011, p. 77-87.
  • 2011 : « Un portrait de Claude Deshaies-Gendron au musée de Chantilly », Bulletin des Amis du musée Condé, no 68. , p. 50-55.
  • 2012 : « Les années parisiennes de Jean Ranc », L'Estampille-l'Objet d'art, no 475, , p. 38-47.
  • 2013 : Hyacinthe Rigaud (1659-1743), catalogue concis d'œuvre, Montpellier, Les Nouvelles Presses du Languedoc, , 400 p. (ISBN 978-2354140977)[4]

Depuis , Stéphan Perreau tient un blog d'actualité, « Hyacinthe Rigaud le peintre des rois », traitant de l'actualité des ventes concernant cet artiste et publiant des articles thématiques.

En 2013, il publie le catalogue raisonné et concis de toute l'oeuvre de Rigaud de manière inédite. En 2016, ce catalogue papier se mute en un site catalogue interactif, permettant une mise à jour constante des nouvelles découvertes ou des rectificatifs à apporter aux publications récentes.

Stéphan Perreau prépare depuis 2012 la publication du catalogue de l'œuvre de Jean Ranc[5] qui est d'autre par son sujet de thèse de Doctorat à l'université de Montpellier en Histoire Moderne qu'il soutiendra en 2021-2022.

Au début de l'année 2020, Stéphan Perreau a été, aux côtés de Michel Hilaire, directeur du musée Fabre et Pierre Stépanoff, conservateur en charge des peintures des XVII et XVIIIe siècle, conservateur spécialiste associé au montage et à la promotion de l'exposition Jean Ranc, un montpellierain à la cour des rois, tenue jusqu'au 29 juin 2020.

DiscographieModifier

  • Joseph Bodin de Boismortier : sonates à deux flûtes sans basse (ffff Télérama, 5 de Goldberg, Disque de l'année Goldberg, Choix de Mezzo, Recommandé par Classica). Arion, ref. ARN63758.
  • Pierre Danican Philidor : trois trios pour Hyacinthe Rigaud, ensemble Les Barricades Mystérieuses[6], Pierre Vérany, ref. PV700036.
  • Joseph Bodin de Boismortier : variations en mineur pour flûte traversière seule (10 de Classica, **** du Monde de la Musique). Pierre Vérany, ref. PV702111.

Notes et référencesModifier

  1. « Stéphan Perreau », sur data.bnf.fr (consulté le )
  2. « Les Interviews de LEXNEWS : Stephan PERREAU », sur www.lexnews.fr (consulté le )
  3. « Stéphan PERREAU », sur bleu nuit éditeur (consulté le )
  4. « Présentation » du blog
  5. Stéphan Perreau, « Hyacinthe Rigaud et Jean Ranc, peintres des rois - Hyacinthe Rigaud le peintre des rois », Hyacinthe Rigaud le peintre des rois,‎ (lire en ligne, consulté le )
  6. « Barricades mystérieuses (les) », sur musique.opus-31.fr (consulté le )

Liens externesModifier