Ouvrir le menu principal

Spouwen-Mopertingen

Spouwen-Mopertingen
Logo du Spouwen-Mopertingen
Généralités
Nom complet Spouwen-Mopertingen
Noms précédents Rapid Spouwen
Fondation
Statut professionnel amateur
Couleurs Jaune et bleu
Stade Cmp. Spouwen-Mopertingen
(2 000 places)
Siège Blookstraat
3740 Bilzen
Championnat actuel D2 Amateur
Président Drapeau : Belgique Luc Janssen
Drapeau : Belgique Ed Somers
Entraîneur Drapeau : Belgique Bert Ghys
Site web (nl) www.spouwen-mopertingen.be

Maillots

Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Domicile


Actualités

Pour la saison en cours, voir :
Championnat de Belgique de football D4 2019-2020
0

Dernière mise à jour : 6 août 2018.

Spouwen-Mopertingen est un club belge de football basé à Bilzen. Fondé en 1954, le club porte le matricule 5775. Il évolue en Division 2 Amateur en 2018-2019, pour ce qui est sa 34e saison à ce niveau. Il prend son nom actuel en 2002 après la fusion du Rapid Spouwen et du Golden Stars Mopertingen.

HistoireModifier

Le club est fondé le sous le nom de Rapid Spouwen. Il s'affilie le à l'Union belge et reçoit le matricule 5775[1]. Le club débute en troisième provinciale limbourgeoise lors de la saison 1955-1956 et s'installe directement dans le haut du classement. Après quatre saisons, il remporte le titre dans sa série et monte en deuxième provinciale. Deux ans plus tard, le club remporte un nouveau titre et accède à la première provinciale. Il y dispute une bonne saison, conclue à la troisième place, puis recule dans le classement. En 1964, le club finit dernier et est relégué en « P2 » après trois saisons parmi l'élite provinciale. Le club loupe de peu la remontée directe l'année suivante puis décroche le titre un an plus tard. Le club se stabilise en milieu de classement durant sept saisons. En 1973-1974, il échoue à la deuxième place. Néanmoins, l'élargissement de la Division 1 à 20 clubs libère des places supplémentaires en Promotion, ce dont bénéficie le club pour accéder aux séries nationales pour la première fois de son Histoire.

Après une saison d'adaptation, le Rapid Spouwen termine vice-champion dans sa série en 1975-1976, à bonne distance toutefois du champion, le White Star Beverst. Le club s'installe ensuite durablement en milieu de classement, terminant douze saisons entre la onzième et la quatrième place. Il lutte ensuite pour le titre durant toute la saison 1988-1989 avec le FC Poederlee mais doit finalement s'avouer vaincu, terminant à trois points du champion. Le club recule alors dans le classement et après deux saisons moyennes, il finit quatorzième en 1991-1992, une place synonyme de relégation en première provinciale après dix-huit saisons consécutives en Promotion. Deux ans plus tard, le club subit une nouvelle relégation et se retrouve en « P2 ».

Le Rapid Spouwen met quatre ans à remonter parmi l'élite provinciale, à la faveur du tour final 1998. Il se stabilise ensuite en milieu de classement et remporte le classement d'une tranche en 2001-2002. Il participe dès lors au tour final provincial, durant lequel il élimine Lutlommel et les Turkse Rangers et se qualifie ainsi pour le tour final interprovincial. Il en est éliminé d'emblée par La Calamine qui vient infliger une sévère défaite 1-5 à Spouwen.

En fin de saison, le club fusionne avec son voisin du Golden Stars Mopertingen, porteur du matricule 7073[1], qui venait de disputer sa première saison en « P1 ». Le nouveau club conserve le matricule 5775 du Rapid Spouwen et prend le nom de Spouwen-Mopertingen. L'équipe première s'installe dans les installations du Golden Stars. Cette fusion est rapidement couronnée de succès, le club terminant troisième en 2003. Le club prend part au tour final, où il élimine successivement le KSK Bree et le RC Hades pour accéder au tour final interprovincial. Il se défait de la Jeunesse Rochefortoise, barragiste de Promotion, puis du SK Eernegem, s'assurant ainsi d'un retour vers les séries nationales.

Revenu en Promotion, Spouwen-Mopertingen s'installe dans le ventre mou du classement, à l'abri de la zone de relégation mais à bonne distance des premières places. En 2008-2009, le club remporte le classement de la troisième tranche, ce qui lui donne accès au tour final pour la montée en Division 3. Il est battu au premier tour par le Torhout 1992 KM et n'est donc pas promu. La saison suivante, il atteint pour la première fois les seizièmes de finale de la Coupe de Belgique, après avoir éliminé le R. FC Liège (D2) et le KSC Wielsbeke (D3). Opposés au FC Malines, les joueurs tiennent le coup durant 80 minutes mais finissent par s'incliner 2-0.

En 2015-2016, ils se hissent à nouveau en seizièmes de finale où ils affrontent le Royal Sporting Club Anderlecht (D1) au "Parc Astrid".

Résultats dans les divisions nationalesModifier

Statistiques mises à jour le 30 juin 2018

BilanModifier

Saisons jouées en nationales
Niv Divisions Jouées Titres TM Up TM Down
I 1re nationale 0 0
II 2e nationale 0 0
III 3e nationale 0 0
IV 4e nationale 33 0 1 1
V 5e nationale 0 0
 
  TOTAUX 33 0 1 1
  • TM Up= test-match pour départager des égalités, ou toutes formes de Barrages ou de Tour final pour une montée éventuelle.
  • TM Down= test-match pour départager des égalités, ou toutes formes de Barrages ou de Tour final pour le maintien.

Classements saison par saisonModifier

Ordre Saison Nom du club Niveau Classement final Remarques
1 1974-75 Rapid Spouwen Promotion série B 12e/16
2 1975-76 Rapid Spouwen Promotion série C 2e/16
3 1976-77 Rapid Spouwen Promotion série C 11e/16
4 1977-78 Rapid Spouwen Promotion série B 9e/16
5 1978-79 Rapid Spouwen Promotion série A 4e/16
6 1979-80 Rapid Spouwen Promotion série C 8e/16
7 1980-81 Rapid Spouwen Promotion série D 11e/16
8 1981-82 Rapid Spouwen Promotion série C 4e/16
9 1982-83 Rapid Spouwen Promotion série D 4e/16
10 1983-84 Rapid Spouwen Promotion série C 6e/16
11 1984-85 Rapid Spouwen Promotion série D 4e/16
12 1985-86 Rapid Spouwen Promotion série B 10e/16
13 1986-87 Rapid Spouwen Promotion série C 4e/16
14 1987-88 Rapid Spouwen Promotion série C 7e/16
15 1988-89 Rapid Spouwen Promotion série C 2e/16
16 1989-90 Rapid Spouwen Promotion série C 11e/16
17 1990-91 Rapid Spouwen Promotion série D 10e/16
18 1991-92 Rapid Spouwen Promotion série c 14e/16 Relégué!
séries provinciales
19 2003-04 Spouwen-Mopertingen Promotion série C 9e/16
20 2004-05 Spouwen-Mopertingen Promotion série C 6e/16
21 2005-06 Spouwen-Mopertingen Promotion série C 9e/16
22 2006-07 Spouwen-Mopertingen Promotion série C 7e/16
23 2007-08 Spouwen-Mopertingen Promotion série C 7e/16
24 2008-09 Spouwen-Mopertingen Promotion série C 6e/16 Tour final![saisons 1]
25 2009-10 Spouwen-Mopertingen Promotion série C 5e/16
26 2010-11 Spouwen-Mopertingen Promotion série C 7e/16
27 2011-12 Spouwen-Mopertingen Promotion série C 8e/16
28 2012-13 Spouwen-Mopertingen Promotion série C 5e/18
29 2013-14 Spouwen-Mopertingen Promotion série C 13e/18 Barragiste![saisons 2]
30 2014-15 Spouwen-Mopertingen Promotion série C 7e/18
31 2015-16 Spouwen-Mopertingen Promotion série C 6e/16 Tour final![saisons 3]
32 2016-17 Spouwen-Mopertingen Division 2 Amateur VFV série B 4e/16 [saisons 4]
33 2017-18 Spouwen-Mopertingen Division 2 Amateur VFV série B 3e/16 [saisons 5]

AnnexesModifier

NotesModifier

Notes sur les classements saison par saisonModifier

  1. Le club remporte le classement de la troisième tranche et participe au tour final pour la montée en Division 3. Il est éliminé au premier tour par le Torhout 1992 KM (0-1).
  2. Le club remporte le barrage pour le maintien contre le FC Ganshoren (5-2) et conserve sa place en Promotion.
  3. Le club dispute le tour final pour accéder à la nouvelle Division 2 Amateur. Il élimine au premier tour le SC Dikkelvenne et assure sa place au nouveau quatrième niveau national, sa victoire au tour suivant sur le K. FC Zwarte Leeuw n'ayant pas d'incidence, les deux clubs étant déjà sûrs de leur place.
  4. Le club n'obtient pas de licence pour la D1 Amateur et ne peut donc pas prendre part au tour final pour la montée.
  5. Le club n'obtient pas de licence pour la D1 Amateur et ne peut donc pas prendre part au tour final pour la montée.

RéférencesModifier

Sources et liens externesModifier