Sorel Cohen

photographe et graveure

Sorel Cohen est une photographe et une artiste originaire de Montréal, Québec. Elle fut représentée, entre autres, par la Galerie Donald Browne de Montréal[1]. Galerie qui ferma ses portes en 2016[2].

Sorel Cohen
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Naissance
Nationalité
Activité
Formation
Mouvement
Distinctions
Site web

L'histoireModifier

Sorel Cohen est né en 1936 à Montréal, au Québec, de parents d'origines russe et polonaise. Elle a obtenu un Baccalauréat en Beaux-Arts de l'Université Concordia en 1974, ainsi que d'une Maîtrise en Beaux-Arts de l'Université McGill en 1979[3]. Le sujet de sa thèse de Maîtrise traitait des influences féministes sur l'art au cours des années 1970[4]. Ses valeurs féministes ont d'ailleurs beaucoup influencés son travail tout au long de sa carrière.

StyleModifier

Sorel Cohen a travaillé avec l'art du portrait, à la fois derrière et devant la caméra. La majorité de son travail met l'accent sur des autobiographies ainsi que des œuvres féministes. Dans les années 1970, Cohen a commencé à expérimenter en combinant la photographie à la Performance, qui est une idée relativement nouvelle à l'époque. Elle devient rapidement connu pour cette initiative[5]. Cohen combine souvent l'utilisation de la performance avec une faible vitesse d'obturation, la création d'une esthétique flou. En affichant ces photos en série, le spectateur sent que le temps passe à travers eux. Cohen puise son inspiration dans toutes les formes de l'art, de la peinture, de la sculpture, de la performance, dans son travail photographique. Bien que l'œuvre de Cohen est inspiré de ses expériences personnelles, elle donne à ses photographies une qualité qui les laisse à l'interprétation, leur donnant presque un sens universel[6]. Cohen a produit une vaste collection de travail qui vient à partir du point de vue de la psychanalyse.

InfluencesModifier

Thèmes photographiquesModifier

Le féminismeModifier

Cohen utilise la photographie pour lutter contre les stéréotypes des femmes, ainsi que pour changer les perceptions de la société des rôles traditionnels des genres. En se plaçant elle-même à la fois derrière et devant la caméra, Cohen présente un commentaire sur la représentation des femmes dans ces rôles.

L'Absence et la PsychanalyseModifier

Son œuvre Divans Maudits fut publiée avec le texte de Gérard Wacjman dans un livre qui montre comment Cohen fut fortement influencé par les perspectives psychanalytiques. Certains de ses œuvres les plus connus comportent principalement des lits et des canapés vides. Les photos portent un autre thème fort que l'on retrouve également dans de nombreuses œuvres de Cohen, l'idée de l'absence. En photographiant ces canapés et lits vides, des objets qui ne sont perçus comme importants que lorsqu'ils sont occupés par des gens, Cohen cherche à saisir ce qui manque[7].

Notable works and collectionsModifier

Bacon / Muybridge (1979)Modifier

Dans After Bacon / Muybridge, Cohen se penche sur le travail du peintre Francis Bacon et utilise des méthodes photographiques, telles que la longue exposition et la vitesse d'obturation lente pour obtenir un effet flou. Dans cette collection, Cohen fait également référence aux œuvres d'Eadweard Muybridge, pionnier de l'étude du mouvement en photographie. Cohen présente ces œuvres avec une perspective féministe[8].

Wounds of Experience (1995–1996)Modifier

Cette collection présente une série de neuf photographies explorant les thèmes de l'absence et de la relation entre un psychanalyste et son patient, à travers des représentations de psychanalystes.

Divans Dolorosa (2008)Modifier

Cette collection présente des photographies de salles de consultation de psychanalystes vides au Québec. L'objet de ces photos sont les divans vides, permettant à Cohen de présenter l'idée de l'absence comme quelque chose de tout à fait présent dans la scène. Cohen examine différents symptômes tels que décrits par les psychanalystes à travers ces photographies[9].

Lacrimosa (2010)Modifier

Présentée comme la suite de Divans Dolorosa, cette collection présente des photographies de mouchoirs avec des descriptions psychanalytiques qui leur sont attachées[10].

ExpositionsModifier

Sorel Cohen a exposé ses œuvres à l'échelle nationale et internationale au cours des années 1980 à 2010. Son travail a été présenté dans des expositions individuelles et collectives[3].

Expositions en SoloModifier

CanadaModifier

Année Galerie Ville
1977 Galerie Mia Godard Montréal, Québec
1979 Nova Gallery Vancouver, Colombie-Britannique
1980 Eye Level Gallery Halifax, Nouvelle-Écosse
1980 Mercer Union Toronto, Ontario
1981 Agnes Etherington Art Centre, Queen's University Kingston, Ontario
1983 Galerie Optica Montréal, Québec
1983 S. L. Simpson Galerie Toronto, Ontario
1984 La Southern Alberta Art Gallery Lethbridge, Alberta
1986 Musée d'art contemporain de Montréal Montréal, Québec
1987 Presentation House Gallery North Vancouver, En Colombie-Britannique
1988 Toronto Photographer's Workshop Toronto, Ontario
1989 Wynick/Tuck Galerie Toronto, Ontario
1990 Dazibao Montréal, Québec
1991 Wynick/Tuck Galerie Toronto, Ontario
1992 La Galerie Samuel Lallouz Montréal, Québec
1993 Wynick/Tuck Galerie Toronto, Ontario
1993 La Galerie Vu Québec, Québec
1996 La Galerie Samuel Lallouz Montréal, Québec
1997 Wynick/Tuck Galerie Toronto, Ontario
1999 La Tranchefile Montréal, Québec
2000 Le Koffler Galerie Toronto, Ontario
2004 La Galerie Dazibao Montréal, Québec
2008, 2010 La Galerie Donald Browne Montréal, Québec

InternationalModifier

Année Galerie Ville/Pays
1981 49th Parallel New York, New York, États-Unis
1983 Institute for Art and Urban Resources, MoMA PS1 New York, New York, États-Unis
1984 Services Culturelles du Québec Paris, France
1985 Northlight Gallery, Arizona State University Tempe, Arizona, États-Unis
1987 The Cambridge Darkroom[11] Royaume-Uni
1990 Jayne Baum Gallery[11] New York, États-Unis
1990 Foire de Bâle[11] Bâle, Suisse
1991 49th Parallel[11] New York, New York, États-Unis
1994 Les Ateliers Nadar Marseille, France
2003 Centre culturel canadien Paris, France

Expositions en GroupeModifier

CanadaModifier

Année Exposition Galerie Ville
1975 ARTFEMME'75 Centre Saidye Bronfman / Musée d'art contemporain de Montréal / Galerie Powerhouse Montréal, Québec
1983 Photographie actuelle au Québec La Galerie d'art du centre Saidye Bronfman/Galerie du Centre Saidye Bronfman pour les Arts Montréal, Québec
1984 L'Art pensé, Congrès international d'esthétique Université de Montréal Montréal, Québec
1984 Edge and Image Concordia University Art Gallery Montréal, Québec
1984 Production and Axis of Sexuality Walter Phillips Gallery Banff, Alberta
1984 Réflexions Galerie nationale du Canada Ottawa, Ontario
1986 Chansons de l'Expérience Galerie nationale du Canada Ottawa, Ontario
1989 Le Geste Oublié[11] Musée d'art contemporain de Montréal Montréal, Québec
1989 Taking Pictures Presentation House Gallery North Vancouver, En Colombie-Britannique
1989 Incorporation La Galerie d'art Lavalin Montréal, Québec
1989-1990 The Zone of Conventional Practice and Other Real Stories La Galerie Optica Montréal, Québec (voyager)
1991 Un archipel de désir: les artistes du Québec et la scène internationale Musée du Québec Québec, Québec
1991 Practicing Beauty La Galerie d'Art de Hamilton Hamilton, Ontario
1992 Exposition rétrospective La Galerie Optica Montréal, Québec
1993 The Historic Female Galerie 111 Montréal, Québec
1993 Empowering the World Carleton University Art Gallery, Ottawa, Ontario
1994 Quotation Winnipeg Art Gallery Winnipeg, Manitoba
1994 Contemporary Canadian Works La Galerie d'Art de North York Toronto, Ontario
1996 Found Missing: Archival Photographs and the New Historicity La galerie 44 Toronto, Ontario
1997 Here's Looking at Me Kid La Galerie d'Art de North York Toronto, Ontario
1998 The Word in Art La Galerie d'Art de North York Toronto, Ontario
2016-2017 Elles Photographes[12] Musée des beaux-arts de Montréal Montréal, Québec
2017 La photographie au Canada, 1960–2000[13] Musée des beaux-arts du Canada Ottawa, Ontario


RéférencesModifier

  1. [1]
  2. « Le Belgo perd un autre espace », sur Le Devoir (consulté le 30 mars 2019)
  3. a et b « Sorel Cohen », Canadian Artists of Eastern European Origin: An Introductory Guide, Concordia University,
  4. « Sorel Cohen »
  5. « Galerie La Castiglione »
  6. (en) Framing our past : Canadian women's history in the twentieth century, Canada, McGill-Queen's University Press, , 70–71 p. (ISBN 0-7735-2172-0, lire en ligne)
  7. Sorel Cohen et Gerard Wajcman, Divans Maudits, Paris, Centre Culturel Canadien, , 75 p. (ISBN 1-896940-26-9)
  8. « After Bacon/Muybridge #3. Sorel Cohen 1979 »
  9. « Württ. Kunstverein Stuttgart: Wild Signals - Works »
  10. « SOREL COHEN @ donald browne »
  11. a b c d et e Dépliant d'exposition avec Vu, Centre d'animation et de diffusion de la photographie lors de l'exposition Vies abimées 26 février au 21 mars 1993.
  12. « ELLES Photographes », sur Musée des beaux-arts de Montréal (consulté le 30 mars 2019)
  13. « Conversation avec Sorel Cohen, Suzy Lake et Susan McEachern », sur www.beaux-arts.ca (consulté le 30 mars 2019)

Liens externesModifier