Ouvrir le menu principal

Sophie Bleuet

directrice des services pénitentiaires française

Sophie Bleuet est une directrice des services pénitentiaires française, directrice de l'École nationale d'administration pénitentiaire de 2016 à 2019 et cheffe de la mission de contrôle interne à la direction de l'administration pénitentiaire depuis le [1].

Sommaire

FormationModifier

Originaire de l'Aisne, Sophie Bleuet explique son intérêt pour l'administration pénitentiaire par une « révélation » survenue au cours d'une commission d'application des peines à laquelle elle assiste dans le cadre d'un stage à Soissons alors qu'elle est étudiante en droit[2]. Directrice des services pénitentiaires, elle est issue de l'École nationale d'administration pénitentiaire (ÉNAP), qui forme l'ensemble des personnels pénitentiaires français.

CarrièreModifier

Services déconcentrésModifier

Sophie Bleuet commence sa carrière dans l'administration pénitentiaire comme sous-directrice de la maison d’arrêt de Bordeaux-Gradignan, avant d'être nommée directrice du centre pénitentiaire de Metz puis du centre de détention d’Oermingen, en 2000[2]. En , elle est nommée adjointe au directeur interrégional des services pénitentiaires de Dijon[2] puis, le , directrice interrégionale des services pénitentiaires de Bordeaux[3]. En cette qualité, elle entre au conseil d'administration de l'École nationale d'administration pénitentiaire le [4].

École nationale d'administration pénitentiaireModifier

Le , sur proposition d'Isabelle Gorce[2], alors directrice de l'administration pénitentiaire, Sophie Bleuet est nommée directrice de l'École nationale d'administration pénitentiaire (ÉNAP)[5], en remplacement de Philippe Pottier. Pendant trois ans, elle mène de nombreuses réformes et actions notamment destinées à valoriser l'administration pénitentiaire : la formalisation des valeurs de l’ÉNAP et de la communauté pédagogique, la réforme de la formation, la sécurisation du site et l’agrandissement de l'école, le commandement du premier peloton de l’administration pénitentiaire sur les Champs-Élysées lors du défilé du et l’accueil, pour la première fois, d’un président de la République à l’ÉNAP le [6]. Le , elle quitte ses fonctions[7] et laisse la place à Christophe Millescamps, également directeur des services pénitentiaires, alors directeur interrégional de la protection judiciaire de la jeunesse depuis 2016[8].

Administration centraleModifier

Le , Sophie Bleuet est nommée cheffe de la mission de contrôle interne à la direction de l'administration pénitentiaire[1].

DécorationsModifier

Notes et référencesModifier

Voir aussiModifier