Sommet spécial du G7 de 2014

réunion exceptionnelle du G7, en mars 2014, sanctionnant la Russie, pour annexion de la Crimée

Sommet spécial du G7 de 2014
Chefs d'État réunis pour le G7 spécial à La Haye.
Chefs d'État réunis pour le G7 spécial à La Haye.

Type Conférence diplomatique
Édition Sommet spécial
Pays Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas
Localisation La Haye (Hollande-Méridionale)
Coordonnées 52° 05′ nord, 4° 19′ est
Date et
Participant(s) Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Drapeau du Canada Canada
Drapeau des États-Unis États-Unis
Drapeau de la France France
Drapeau de l'Italie Italie
Drapeau du Japon Japon
Drapeau du Royaume-Uni Royaume-Uni
Drapeau de l’Union européenne Union européenne
+Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas (hôte)[1]
Pays invités et institutions internationales

Géolocalisation sur la carte : Pays-Bas
(Voir situation sur carte : Pays-Bas)
Sommet spécial du G7 de 2014

Le sommet spécial du G7 est une réunion exceptionnelle du G7 entre les dirigeants des sept pays les plus industrialisés et l'Union européenne, les et , à La Haye. Certains autres pays sont également invités au sommet, que les Pays-Bas accueillent exceptionnellement, sur demande du président américain, Barack Obama[2]. Cette conférence est notamment l'occasion pour les dirigeants présents d'aborder les sanctions contre la Russie et son président Vladimir Poutine, exclu du G8 après l'annexion non reconnue par la communauté internationale de la péninsule de Crimée à la Fédération de Russie.

ParticipantsModifier

Dirigeants du G7Modifier

Participants au G7 spécial
Membre Représenté par Fonction
  Canada Stephen Harper Premier ministre
  France François Hollande Président
  Allemagne Angela Merkel Chancelière
  Italie Matteo Renzi Président du Conseil
  Japon Shinzo Abe Premier ministre
  Royaume-Uni David Cameron Premier ministre
  États-Unis Barack Obama Président

Instances internationalesModifier

  Union européenne José Manuel Barroso
Herman Van Rompuy
Président de la Commission
Président du Conseil

Programme du sommetModifier

 
Obama et Rutte échangent sur divers sujets. Bien qu'officiellement non-présent au G7, le Premier ministre néerlandais a été convié à différentes réunions.

Le Premier ministre néerlandais Mark Rutte est hôte de la conférence, bien que n'y participant pas. Les dirigeants se réunissent à la Catshuis, résidence du chef du gouvernement, et sont reçus pour un dîner par le roi Willem-Alexander dans son palais. En pleine crise de Crimée, les membres du G7 ont pris des sanctions économiques et politiques contre la Russie allant jusqu'à l'expulser du groupe économique. Les dirigeants ont aussi pris des mesures politico-diplomatiques sur la situation en Ukraine. Suite cette réunion, les chefs d'État se sont retrouvés plus tard à Bruxelles pour une réunion spéciale sur les mêmes thèmes.

Les avions des chefs d'État présents au sommet spécial du G7 2014 ont été réceptionnés à Schiphol, ce qui est contraire à la règle qui veut que les réceptions diplomatiques aux Pays-Bas se fassent à l'aéroport de Rotterdam La Haye. Cependant, le grand aéroport d'Amsterdam était plus facile à sécuriser et offrait plus d'espace pour garer les aéronefs, en l'occurrence sur une piste d'atterrissage fermée durant le sommet, la Polderbaan.

Notes et référencesModifier

  1. Les Pays-Bas ne sont pas membres du G7 mais ont cependant été conviés à de nombreuses réunions.
  2. Eric Biétry-Rivierre, « Barack Obama au sommet avec Rembrandt », Le Figaro,‎ (lire en ligne  , consulté le ).