Ouvrir le menu principal
Société d'histoire des Ardennes (depuis le 2 mars 2013)
Société d histoire des Ardennes logo.png
Logo de la société.
Histoire
Fondation
26 janvier 1955
Cadre
Type
Siège social
Pays
Langue
Français
Organisation
Secrétaire général
Florent SIMONNET
Affiliation
Publication
La Revue historique ardennaise (RHA)
Site web

La Société d'histoire des Ardennes, initialement intitulée Société d'études ardennaises, est une société savante ayant le statut d'une association loi de 1901. Le siège social de l'association est établi depuis 1955 aux Archives départementales des Ardennes à Charleville-Mézières.

HistoriqueModifier

C’est en novembre 1954 que la Société d’études ardennaises est créée (Assemblée générale constitutive). Le récépissé de délibération signé du préfet en janvier 1955 définit l’objectif de cette nouvelle société présidée par Henri Brissot : « Encouragement de toutes les recherches locales en matière d’histoire et de géographie économique et humaine et vulgarisation de ces connaissances »[1],[2].

Le duo, dirigeant cette nouvelle société, est composé à l'époque de René Robinet, directeur des archives du département, et d’Henri Manceau, professeur à l'École normale d’instituteurs et historien. Le lien entre archivistes et chercheurs est dès le départ un des moteurs de cette association et de ses publications, avec par exemple, dans les contributeurs, , Patrick Périn, qui deviendra en 1996 directeur du Musée des antiquités nationales à Sainnt-Germain-en-Laye[1].

Le 2 mars 2013, la société d'études ardennaises devient la Société d'histoire des Ardennes pour plus de lisibilité dans le paysage ardennais[3].

Objectifs et actions de la sociétéModifier

Le but de la Société d'histoire des Ardennes est de promouvoir les travaux de recherches historiques concernant le département des département des Ardennes. La société édite pour faire connaître les résultats de ses recherches une publication trimestrielle, Études ardennaises, dont le premier numéro paraît le 1er avril 1955[4]. En 1969, la Revue historique ardennaise (RHA) succède aux Études ardennaises. Le titre reprend celui d'une publication de Jean Augustin Sénemaud dans la deuxième moitié du XIXe siècle. L'année 2013 est marquée par la parution du no 45 de la RHA. Depuis 1955, les publications de la SHA représentent environ 12 000 pages, plus de 1 000 articles et plus de 200 auteurs. L'association organise également des conférences et des expositions sur des thèmes tels que le 350e anniversaire de la fondation de Charleville en 1956, La chasse et les Ardennes en 1963, ou encore Itinéraire à travers la vie et l’œuvre de Jean Rogissart en 1965, etc.[5].

Les publicationsModifier

  • Revue historique ardennaise : fréquence de parution annuelle.

Les PrésidentsModifier

  • Henri Brissot (1955-1956)
  • Jean-Marie Schmittel (1956-1992)
  • Michel Cart (1992-2006)
  • Jean-Pierre Marby (avril 2006- janvier 2010)
  • Jérémy Dupuy (2010-2016)
  • Anne François

RéférencesModifier

  1. a et b « La Société d'études ardennaises souffle ses 50 bougies », Terres Ardennaises, no 91,‎ , p. 53 (ISSN 0758-3028)
  2. « La Société d’études ardennaises », Bulletin d'information régionale Champagne-Ardenne, nos 65-66,‎
  3. « La Société d'Histoire des Ardennes est née », L'Union,‎ (lire en ligne)
  4. Louis Trénard., « Études Ardennaises », Revue du Nord, t. 50, no 199,‎ , p. 692-693 (lire en ligne)
  5. Hubert Collin, Guide des Archives des Ardennes, Archives départementales des Ardennes, , p. 38-39

Voir aussiModifier