Jean Augustin Sénemaud

Jean Augustin Edmond Sénemaud, né le à Montmoreau et mort le à Mézières (Ardennes), est un archiviste et historien français.

Jean Augustin Sénemaud
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 67 ans)
MézièresVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités

BiographieModifier

Entré dans l’enseignement en 1839, Sénemaud occupa la chaire d’histoire dans les collèges de Carcassonne (1843), d’Ajaccio (1851) et de Langres (1853). Opposé au bonapartiste, il est mis en disponibilité en 1853, puis est nommé professeur adjoint au lycée d'Angoulême, en 1860. Il quitte l'enseignement, est nommé archiviste adjoint de la Charente le , et concourt pour le poste vacant d'archiviste à Mézières. Il est retenu pour ce poste dans les Ardennes le , et le conserve jusqu'à sa mort. À sa mort, il est enterré au cimetière paroissial de cette ville, le [1].

Il a sauvé de l’oubli de nombreux documents sur la Champagne en général et sur les Ardennes en particulier. Il a créé la Revue Historique des Ardennes en 1864.

NotesModifier

  1. Collin 1974, p. 18.

BibliographieModifier

  • Hubert Collin, Guide des Archives des Ardennes, , 482 p., « Jean-Augustin-Ed Sénemaud », p. 18-21.
  • Henri Jadart, « Compte-rendu des travaux pendant l'année 1886-87 », Travaux de l'Académie nationale de Reims, t. 81,‎ , p. 30 (lire en ligne).
  • Jules Poirier, « Notice sur J.A. Sénemaud », Revue de Champagne et de Brie, t. 22,‎ , p. 373.

Article connexeModifier

Liens externesModifier